Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

A Londres, Volvo CE façonne le Morgan Stanley Garden

Partager :
A Londres, Volvo CE façonne le Morgan Stanley Garden
Par la rédaction, le 3 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
La mini pelle électrique ECR25 de Volvo CE participe à la construction du Morgan Stanley Garden à l’occasion du RHS Chelsea Flower Show.

La construction du Morgan Stanley Garden - l’un des principaux jardins d’exposition  - constituera le premier grand projet de la nouvelle ECR25 électrique de Volvo. Cette pelle compacte à zéro émission a débuté sa mission le 29 avril.

Conçu et créé par l’architecte paysager Chris Beardshaw, le Morgan Stanley Garden démontre de quelle manière les ressources doivent être gérées dans la création d’un jardin. Pour sa construction, l’équipe a retenu des matériaux écologiques et des méthodes de construction éco-friendly incluant notamment l’ECR25.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La machine sera chargée de délimiter le jardin, d’y creuser des tranchées pour installers des arbres et un point d’eau central. Elle travaille 8h par jour et se recharge la nuit sur le réseau électrique du salon, lequel ouvrira ses portes le 21 mai prochain.



 

Crédit photo : DR
Retrouvez toute l'information "environnement" dans Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
BTP Magazine n° 318 vient de paraître
BTP Magazine n° 318 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : Les 3 piliers de la croissance selon Wacker Neuson ; Ammann France se démarque en compactage ; Volvo CE : « L'électromobilité est notre cheval de bataille » ; La grue auxiliaire prend de l’indépendance...
Volvo Trucks primé aux Learning Technology Awards
Volvo Trucks primé aux Learning Technology Awards
L’application Volvo Truck Start a été primée aux Learning Technology Award. Interactive et conviviale, elle permet aux conducteurs de découvrir l’ensemble des fonctionnalités d’un véhicule et d’en exploiter le plein potentiel.
Transports Bonnand : « Aller plus loin que ce que nous proposent les constructeurs »
Transports Bonnand : « Aller plus loin que ce que nous proposent les constructeurs »
Reprise il y a 10 ans par Nicolas Bonnand, fils du fondateur, l’entreprise aujourd’hui cinquantenaire des Transports Bonnand, modernise radicalement son parc avec la commande de 3 véhicules au GNL. Partageant son activité entre le transport de granulats sur la région de Lyon et le transport général sur l’axe Rhône-Alpes - Région Parisienne, la société emploie aujourd’hui une quarantaine de conducteurs.
Enchères : Tout le monde veut sa part du gâteau
Enchères : Tout le monde veut sa part du gâteau
Les enchérisseurs montrent un intérêt certain pour le secteur du matériel. Nombreux sont en effet les spécialistes à dévoiler leurs velléités et leurs ambitions avec un business-model défini. A leurs façons et plus subrepticement, ces acteurs participent aussi à la professionnalisation du marché de l’occasion. Pour beaucoup d’observateurs, le marché de l’occasion du matériel en France pèserait près d’un milliard d’euros, une goutte d’eau au sein du marché mondial lequel est estimé à 50 milliards de dollars aujourd’hui, mais suffisamment important pour constituer une manne voire « un centre de profit » comme le confiait ce spécialiste du secteur chez Bergerat Monnoyeur. Les enchérisseurs ont, de leur côté, compris qu’il était important d’y évoluer également. En 2018, d’après le Conseil des Ventes Volontaires (CVV) le marché des enchères pour l’activité « matériel industriel » représentait en France 64 millions d’euros pour un peu plus de 11 000 machines écoulées. Pour les entreprises de TP, se procurer un matériel par le biais des enchères n’est plus « un mal nécessaire » mais une solution pour reconstituer sa flotte ou la renforcer. Les enchérisseurs ont de leurs côtés professionnaliser leurs équipes, développer leurs experts et proposent un large choix de matériel, toutes gammes confondues attirant au passage un grand nombre d’acheteurs potentiels et garantissant des prix attractifs. Parallèlement, c’est aussi une concurrence qui se développe entre ces pros qui choisissent, soit la vente traditionnelle physique, soit la voie digitale avec son offre de prestations annexes, soit, encore, une solution à mi-chemin, dite « phygitale ». C’est notamment cette dernière voie qu’a choisi Richie Bros, le poids lourd du secteur. « Les professionnels n’ont jamais eu autant besoin de matériels et c’est normal au regard de l’ampleur des chantiers existant en France aujourd’hui et à commencer par le Grand Paris », introduit Loïc Lefort, directeur commercial France chez Richie Bros. Ritchie Bros préparait le 25 juin dernier à Saint-Aubin-sur-Gaillon, une vente aux enchères au cours de laquelle près de 3 000 lots étaient mis à disposition des utilisateurs finaux et marchands. Et ce n’est pas tout, quelques jours plus tard, c’est IronPlanet, filiale digitale de Richie Bros, qui organisait à son tour son « Online Summer Auction » proposant une grande sélection d’équipements de construction et agricoles récents, représentant des dizaines de marques. Plus de 600 articles étaient mis aux enchères dont des pelles, chargeuses sur pneus, compacteurs, tracteurs, camions, chargeuses-pelleteuses, groupes électrogènes, plates-formes hydrauliques, etc.
Constructeurs : la guerre technologique est déclarée
Constructeurs : la guerre technologique est déclarée
Digitalisation, connectivité, guidage, asservissement hydraulique, hybridation, la déferlante des technologies embarquées modifie l’environnement de travail des chantiers. Les constructeurs se lancent alors dans une course effrénée pour prendre l’avantage technologique, et parfois même, au détriment de la réalité des besoins des marchés. L’accélération de la digitalisation des machines soulève pas mal d’interrogations sur la capacité des entreprises à exploiter autant de données, mais aussi, quant à lamaîtrise d’une maintenance plus complexe. Sans évoquer la mise à niveau des techniciens à même d’appréhender ces nouvelles technologies. Liebherr réfléchit déjà à une simplification et à une standardisation des données d’utilisation de chaque machine, en imaginant une plateforme web commune aux autres acteurs du marché.« Nous envisageons cette interface standardisée dans les 2 à 3 ans à venir. Notre nouvelle génération de pelles sur chenilles de 22 à 45 t adopte déjà une architecture de connectivité compatible », relève Martin Schickel, directeur général de Liebherr France SAS, qui reste convaincu par l’évolution positive des échanges entre les principaux constructeurs du marché. D’ailleurs, Liebherr prévoit d’enrichir sa nouvelle gamme de pelles hydrauliques, la Génération 8, avec une architecture du futur intégrant des systèmes de commande à distance, d’asservissement hydraulique pour un guidage 2D et 3D, de pesage embarqué, sans parler de l’intégration des moteurs Stage V avec un filtre à particules.
Solutrans : la course à l'électrification
Solutrans : la course à l'électrification
Sur le salon Solutrans 2019, impossible de ne pas parler d'électrification, tant les initiatives des constructeurs, carrossiers, équipementiers et constructeurs d'infrastructures sont nombreuses dans ce domaine. Et pour cause, la question devient le passage obligé pour diminuer l'empreinte carbone et répondre aux objectifs européens de réduction de 30 % des émissions de CO2 en 2025. Les constructeurs de camions sont en première ligne.
Volvo CE envisage de construire une nouvelle métropole près du Caire
Volvo CE envisage de construire une nouvelle métropole près du Caire
C’est un projet ambitieux, estimé à 45 milliards de dollars, qu’explore actuellement Volvo CE. Celui de construire une nouvelle métropole aux abords du centre-urbain de la capitale égyptienne, Le Caire.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.