Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > OPPBTP: « Zéro risque routier dans le BTP »
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

OPPBTP: « Zéro risque routier dans le BTP »

PUBLIÉ LE 29 MAI 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
OPPBTP: « Zéro risque routier dans le BTP »
Au printemps 2022, soutenu par la Direction Générale du Travail, la Délégation Interministérielle à la Sécurité Routière ainsi que ses partenaires, l’OPPBTP a mené une vaste campagne de sensibilisation, d’information et de communication dédiée au risque routier professionnel. Aujourd’hui, l’OPPBTP lance une nouvelle campagne en adéquation avec les besoins observés des entreprises et continuer à encourager la mise en oeuvre d’actions de prévention adéquates.
 
Organisée par l’OPPBTP du 9 mai au 30 juin 2022, la campagne « Zéro risque routier dans le BTP » avait pour objectif d’informer et de sensibiliser de très nombreux professionnels du secteur vis-à-vis de l’évaluation et de la prise en compte du risque routier professionnel. L’Organisme et ses partenaires ont mis à disposition une offre d’information et de services variée et largement utilisée par les entreprises. Ainsi, le site internet dédié, qui regroupait l’ensemble des ressources mises à disposition pour partager, sensibiliser et informer les équipes, a enregistré plus de 300 000 visiteurs. Plus de 3 000 personnes ont participé aux différents webinaires et réunions d’informations organisées en ligne et partout en France. Au terme de la campagne, l’OPPBTP a réalisé une étude1 avec Viavoice afin de mesurer son impact concret sur les entreprises du secteur. Celle-ci démontre tout l’intérêt d’une telle démarche de sensibilisation et d’accompagnement. La campagne a majoritairement été perçue comme intéressante par les entreprises (79 % des entreprises interrogées). 78 % des répondants estiment qu’elle leur permet de rester mobilisés sur le sujet du risque routier, et 66 % qu’elle est susceptible de faire évoluer les comportements de leurs équipes. Elle a effectivement conduit les entreprises à passer à l’action, puisque près d’une personne interrogée sur deux (45 %) a mis en place des actions au sein de son entreprise à la suite de la campagne. A titre d’exemple, 25 % ont utilisé les affiches mises à disposition dans leurs locaux et 19 % ont organisé des réunions d’information.
La campagne a également été l’occasion de réaliser des diagnostics auprès de 1091 entreprises pour évaluer leur niveau de maturité en prévention du risque routier. Ces diagnostics ont mis en évidence le chemin déjà parcouru par les entreprises, mais également les améliorations qui peuvent encore être faites dans ce domaine. En effet, les entreprises sont globalement bien équipées, et très largement conscientes du risque routier professionnel. 86 % des répondants déclarent intégrer le risque routier dans leur démarche d’évaluation des risques professionnels. Néanmoins, les actions de sensibilisation sont encore trop rares. Dans les deux années passées, 34 % déclarent avoir sensibilisé leurs salariés sur le risque professionnel dans sa globalité. La préparation des trajets consiste majoritairement à choisir le mode de transport en fonction de la mission à réaliser (91 %), et à préparer son trajet et son itinéraire (76 %). Les questions de la prise en main (vérification des charges, de l’éclairage, du gonflage des pneus…), du chargement et de l’arrimage sont plus occasionnelles. Enfin, presque personne n’éteint son téléphone au volant (90 %). Les messages de prévention sur le sujet au sein des entreprises sont pour l’instant rares et peu efficaces. De plus, seuls 39 % des personnes interrogées mènent une politique de gestion des communications (proscrire le téléphone au volant, désactiver les notifications pendant la conduite…) auprès de leurs salariés. Fort de l’adhésion des entreprises et des enseignements tirés, l’OPPBTP s’adosse une nouvelle fois à la semaine de la sécurité routière pour relancer sa campagne « Zéro risque routier dans le BTP », du 22 mai au 16 juin 2023. Basée sur le même dispositif de communication, d’information et de sensibilisation qu’en 2022, celle-ci tirera les enseignements des diagnostics déjà effectués afin de se focaliser plus particulièrement sur les principaux axes de progrès identifiés que sont le chargement et l’arrimage ainsi que l’organisation des trajets et la sécurisation des communications.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
A Nice, l’Acropolis montre les crocs
A Nice, l’Acropolis montre les crocs
5e édition des Trophées Grues à Tour : le palmarès 2023 !
5e édition des Trophées Grues à Tour : le palmarès 2023 !
Paris La Défense dévoile le nouveau visage de La Rose de Cherbourg
Paris La Défense dévoile le nouveau visage de La Rose de Cherbourg
Pont Seibert : une reconstruction historique !
Pont Seibert : une reconstruction historique !
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS