Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Eirich : « L’obsolescence programmée n’est pas dans notre ADN ! »
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Eirich : « L’obsolescence programmée n’est pas dans notre ADN ! »

POUR LIRE L'INTÉGRALITÉ DE CET ARTICLE, ABONNEZ-VOUS
Inventeur du malaxeur planétaire vers 1900 et créateur du mélangeur intensif dans les années 60, Eirich fête ses 160 ans cette année. Pour l’occasion, le constructeur nous rappelle ce qui fait la particularité de ses matériels.
RESERVÉ AUX ABONNÉS
PUBLIÉ LE 13 MARS 2023
CH. RAYNAUD
Archiver cet article
Eirich : « L’obsolescence programmée n’est pas dans notre ADN ! »
Plus de 300 malaxeurs Eirich sont actuellement en fonctionnement en France
La suite de ce contenu est réservée aux abonnés.
DÉJÀ ABONNÉ(E) ? SE CONNECTER
JE M'ABONNE
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
Article publié dans Prescription Béton n° 67.
À LIRE ÉGALEMENT
Jean-Jacques Charrié-Thollot élu Président de l’Unicem Auvergne-Rhône-Alpes
Décarbonation : Equans lance Carbon Shift
Nouvelle direction chez Palazzani
Nouvelle direction chez Palazzani
Une Journée Intermat : Le béton fait salon
Une Journée Intermat : Le béton fait salon
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS