★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneBÂTIMENT - GROS OEUVRE

Des plaques fermacell classées C02 négatif

Par la rédaction. Publié le 23 janvier 2023.
Des plaques fermacell classées C02 négatif
NEWSLETTERS
Archiver cet article
James Hardie Bâtiment vient d’obtenir ses nouvelles déclarations environnementales et internationales (EPD) certifiant que ses plaques fermacell, à base de fibres-gypse, destinées aux murs et aux sols répondent aux normes de constructions durables les plus élevées.
 
Les plaques fermacell affichent désormais un CO2 négatif pour leur fabrication. Cette certification est le résultat de l’augmentation de gypse issu de l’industrie dans le process de fabrication, matière première considérée comme déchet par son recyclage bénéficiant d’un faible impact carbone. Certifiées par des EPD en octobre dernier, les plaques fermacell ont pu se repositionner au niveau le plus bas de la Pyramide des Matériaux de Construction (PdMC), classement inversé garantissant l’impact le plus faible dans l’univers du bâtiment.
 
Equivalent d’une FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire), l’EPD (acronyme de Environnemental Product Déclaration) est un document international fournissant des informations sur l’impact environnemental d’un matériau de construction. Ce dernier, permettant aux acteurs de la construction (architectes, bureaux d’études techniques, etc.) d’évaluer les matériaux respectueux de l’environnement dans le cadre d’un programme neuf ou d’une rénovation. Un produit est ainsi classé en répondant à un ou plusieurs critères parmi les 5 définis : production, vérification de la construction, cycle de vie, étape de récupération, réutilisation ou recyclage. Tous les produits à base de gypse (plaques fibres-gypse pour parois verticales et plaques de sol) de fermacell, marque de James Hardie Bâtiment, viennent d’obtenir leur EPD. Valables 5 ans, les documents ont été délivrés à la marque grâce au nouveau process de fabrication de ses plaques composées depuis 1971, de 80% de gypse, de papier recyclé et d’eau pour les 20% restant.
 
En vue de réduire son bilan carbone, fermacell a fait le choix de réduire la part de gypse provenant de carrière pour augmenter celle du gypse issu de l’industrie, matière première recyclée considérée comme déchet affichant un faible impact carbone. Ce nouveau process permet aux plaques d’afficher un CO2 négatif. Grâce à cette modification dans la production de ses produits, fermacell a franchi les deux derniers échelons pour se classer au niveau le plus haut de la Pyramide des Matériaux de Construction (PdMC) dont le classement est inversé. Plus les matériaux classés se rapproche de la base de celle-ci et plus les produits sont reconnus vertueux. fermacell a également apporté quelques modifications au sein de son unité de production. Un dispositif de récupération des chutes de fabrication a été mis en place afin de réintroduire ces dernières dans le cycle de production. En parallèle, l’eau nécessaire à la fabrication des plaques fonctionne en circuit fermé pour une utilisation en boucle de cette ressource naturelle. Grâce à ce système, pas une seule goutte d’eau n’est gaspillée dans le process de fabrication. Après étude de la production, les plaques fermacell ont été classées C02 négatif, certifiant l’impact environnemental le plus faible dans le bâtiment.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Felbermayr investit dans plus de 600 machines Magni
16 novembre 2022
Felbermayr investit dans plus de 600 machines Magni Felbermayr élargit sa flotte de location avec 600 nouvelles machines Magni. La livraison comprend différents modèles allant des nacelles à ciseaux aux nacelles élévatrices et chariots télescopiques.
Hussor Erecta : des échafaudages hautement sécurisés à l’Elysée
18 novembre 2022
Hussor Erecta : des échafaudages hautement sécurisés à l’Elysée Depuis le 18 juillet dernier, l’Oppic réhabilite les cuisines du Palais de l’Elysée à Paris. Pour cette réalisation qui s’achèvera en février 2024, Hussor Erecta a fournit 68 tonnes d’échafaudages multidirectionnels et parapluie. Un chantier remarquable, aussi bien par sa faible emprise au sol que par ses travaux cadencés au rythme de l’agenda présidentiel.
Palfinger inaugure sa nouvelle série de grues TEC
14 octobre 2022
Palfinger inaugure sa nouvelle série de grues TEC Sur Bauma, Palfinger exposera sa nouvelle série de grues auxiliaires TEC. Du plus petit modèle, au plus imposant. 
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola