Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Le « Second Grand Site » des affaires sociales réalisé par Eiffage à Malakoff
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Le « Second Grand Site » des affaires sociales réalisé par Eiffage à Malakoff

PUBLIÉ LE 8 DÉCEMBRE 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le « Second Grand Site » des affaires sociales réalisé par Eiffage à Malakoff
Crédit : Agence Viguier
Eiffage, en groupement avec l’agence Viguier, les bureaux d’études Oasiis, Egis et Berim ainsi que les entreprises AD Ingé, DIE et DCT, décroche le marché de conception-réalisation-exploitation-maintenance du « Second Grand Site » de l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales à Malakoff.

Ce marché, d’un montant global de 178 millions d’euros dont plus de 156 millions d’euros pour Eiffage (incluant 155,2 millions d’euros pour la déconstruction et les travaux neufs), a été attribué par les ministères chargés des affaires sociales (ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, ministère de la Santé et de la prévention et ministère des Solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées) qui se sont engagés, en lien avec la Direction de l’Immobilier de l’État, dans cette opération immobilière d’envergure pour regrouper les services de l’administration centrale, en complément de leur implantation dans le 7e arrondissement de Paris.

Situé sur un foncier domanial Porte de Vanves à Malakoff (92), site de l’ancien siège de l’INSEE, le futur ensemble comprendra un immeuble en R+7 et un immeuble en R+13 classé IGH qui seront connectés, à chaque niveau, par des passerelles vitrées permettant une percée visuelle entre Malakoff et Paris. Ces deux bâtiments totaliseront une surface de plancher d’environ 35 000 m2 pouvant accueillir 1 800 à 2 000 postes de travail. Ils disposeront notamment d’un auditorium, de salles de formation, d’un espace de travail collaboratif, d’un
restaurant.

Après une phase de 12 mois dédiée aux études de conception, réalisée concomitamment à celle de 17 mois nécessaire au désamiantage et à la démolition de l’immeuble existant, Eiffage Construction réalisera la construction en 34 mois du nouvel ensemble de bureaux. À la livraison en 2027, l’exploitation-maintenance sera assurée par Eiffage pour une durée de 5 ans.

Le projet vise une certification HQE Bâtiment Durable. Le bâtiment IGH sera l’un des premiers de ce type dont le permis de
construire intègre la RE2020. Parmi les solutions retenues sur l’opération, on peut citer la structure du bâtiment en R+7 construite en béton bas carbone, un système de production calorifique/frigorifique par géothermie ou encore l’installation de 760 m2 de panneaux
photovoltaïques en toiture. Le projet s’inscrit également dans la démarche du label BiodiverCity avec la création de nombreux espaces verts extérieurs.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Eiffage et Captrain remportent 2 des 4 lots de l’appel d’offres lancé par SNCF Réseau
Eiffage et Captrain remportent 2 des 4 lots de l’appel d’offres lancé par SNCF Réseau
Saint-Denis : lancement du projet de transformation urbaine des Cathédrales du rail
Saint-Denis : lancement du projet de transformation urbaine des Cathédrales du rail
Le génie écologique a sa chaire à l'ESTP
Le génie écologique a sa chaire à l'ESTP
EOLE : Clap de fin pour TSO et EIFFAGE Rail pour le lot systèmes ferroviaires
EOLE : Clap de fin pour TSO et EIFFAGE Rail pour le lot systèmes ferroviaires
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS