★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneBÂTIMENT - GROS OEUVRE

Chryso : une offre pour réduire et maîtriser l’empreinte carbone des bétons

Par Ch. Raynaud. Publié le 15 mars 2022.
Chryso : une offre pour réduire et maîtriser l’empreinte carbone des bétons
©Bruno Mazodier
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Ces 15 dernières années, Chryso a renforcé son expertise appliquée à l’adjuvantation des bétons à faible impact carbone, notamment grâce à son savoir-faire en chimies adaptées aux nouveaux ciments bas carbone. EnviroMix est une offre complète de produits et de services permettant de réduire et de maitriser l’empreinte carbone des bétons, en préfabrication et BPE.

EnviroMix permet d’atteindre une réduction des émissions de CO2 allant jusqu’à 50% et Chryso EnviroMix ULC (Ultra Low Carbon) apporte des niveaux supérieurs de performance, avec une réduction de l’empreinte carbone au-delà de 50%. En complément, Chryso propose à ses clients des services dédiés tels qu’EnviroMix Impact, capable de calculer l’impact environnemental d’un mix design béton et de définir une stratégie de formulation ciblée. L’industriel développe aussi son offre de service avec la solution digitale de monitoring en temps réel des bétons Chryso Maturix pour l’optimisation de la montée des résistances à la compression à jeune âge, en usine de préfabrication ou sur chantier. Ce service digital connecté permet d’optimiser le suivi des montées en résistance des bétons élaborés à partir de nouveaux liants, comme les liants bas carbone. Le système s’appuie sur la maturométrie : des capteurs thermocouples, reliés à un transmetteur, sont noyés lors du coulage du béton. Le suivi du béton est réalisé à distance, depuis un smartphone ou un ordinateur.  Les données de températures, avec calculs du degré d’avancement des réactions d’hydratation et de résistance, sont analysées en temps réel. Ces données sont diffusées en continu vers un espace web dédié à chaque client. Ses avantages sont nombreux en termes de productivité (amélioration des conditions d’étuvage et de décoffrage, baisse des coûts de consommables), de réactivité (suivi à distance), de sécurité (sur grands chantiers) et de traçabilité des informations. Il présente également deux bénéfices en lien avec les axes majeurs de développement des solutions Chryso. D’une part en facilitant le développement de bétons bas carbone et d’autre part en diminuant les dépenses énergétiques et les émissions de CO2.  
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
9 mai 2022
Bétonnières portées : l’ère de la technologie écologique Des rejets de CO2 en moins, un moteur silencieux, le recours au gaz naturel ou à l’électrique, des réductions des nuisances sonores extérieures,… les camions toupies ne cessent de se moderniser pour devenir des matériels à hautes performances environnementales.
Bétonnières portées : l’ère de la technologie écologique
1er février 2022
[Tribune] Alerte à la marginalisation des mortiers et bétons biosourcés dans la RE2020 La réglementation environnementale 2020 positionne les matériaux biosourcés comme solutions prioritaires - voire inéluctables - pour un futur éco-responsable dans les constructions neuves, tant en logements qu’en bâtiments tertiaires. Or, actuellement, les mortiers et bétons biosourcés sont quasi absents du débat et notamment, le fonctionnement hygrothermique n’est pas pris en compte alors qu’il s’agit de l’une de leurs performances essentielles. Ceci pénalise lourdement leur diffusion. Laurent Arnaud, Directeur du domaine Bâtiment au Cerema se livre sur le sujet…
[Tribune] Alerte à la marginalisation des mortiers et bétons biosourcés dans la RE2020
1er juillet 2022
Santépôle2 Melun-Sénart : le béton bas carbone au chevet de l’hôpital ! Trois ans après l’ouverture du nouvel Hôpital de Melun-Sénart (Santépôle), la construction du Santépôle 2 pour le Groupe Hospitalier Sud Ile-de-France (GHSIF) est en cours. L’entreprise Spie Batignolles est en charge de ce chantier de 11 287 m2 qui fait appel à plus de 10 000 m3 et 10 formulations différentes de béton bas carbone.
Santépôle2 Melun-Sénart : le béton bas carbone au chevet de l’hôpital !
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola