Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Le Groupe LIP ambitionne de devenir n° 1 de l’intérim spécialisé en France

Le Groupe LIP ambitionne de devenir n° 1 de l’intérim spécialisé en France
Crédit DR.
Par la rédaction, le 18 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La feuille de route du groupe LIP est toute tracée. Après une année 2020 fortement perturbée par la crise sanitaire, le Lyonnais remet la machine en marche avec un objectif, devenir le premier acteur de l’intérim spécialisé en France, et notamment dans le bâtiment.

Avec une perte de 50 à 75 % de chiffre d’affaires pour les acteurs du secteur de l’intérim en 2020, le secteur se remet peu à peu en ordre de marche. Avec 134 agences en France, le Groupe lyonnais LIP vise même une progression proche des taux d’évolution d’avant-crise, soit +20 % pour 2021. Pour Fabrice Faure, son président, l’heure est à la stabilisation en attendant 2022, et le lancement de nouvelles ouvertures d’agences sur des spécialisations métiers et des zones géographiques de conquête. « C’est l’objectif de notre Projet 24, explique-t-il, repartir sur une croissance interne forte et compléter le maillage géographique du réseau en France sur les villes supérieures à 50 000 habitants. Dès que la crise sera terminée, nous lancerons le plan d’ouverture d’une agence par mois pendant deux ans, pour un investissement total de 5 M€ sur trois ans. »

     Les clés de la réussite
Fondée en 2005 par Fabrice Faure, LIP s’est spécialisée dans 3 branches : l’industrie et le bâtiment, le transport et la logistique (LIP Mantrans) et le tertiaire (LIP solutions RH). En 2020, plus de 28 000 intérimaires et 6 000 entreprises ont ainsi été accompagnés par le Groupe. Après avoir connu trois phases de croissance externe - en 2019 avec les rachats d’Inmares et d’Euro Deal puis en 2020 avec l’acquisition de Mantrans - LIP annonce un chiffre d’affaires 2021 de 334 M€ et fait aujourd’hui partie du top 15 des acteurs de l’intérim en France. Fabrice Faure et ses équipes visent désormais la place de premier acteur français de l’intérim spécialisé.
En plus de ses valeurs, LIP a défini de grands axes de développement portés par tous tels que l’emploi des jeunes, via le recrutement ou la formation avec l’École de la Réussite, l’innovation avec la digitalisation des outils et d’une partie du recrutement ou encore la création d’un fonds de dotation : LIP S’engage il y a quelques mois afin de permettre au Groupe de soutenir des projets sociaux, éducatifs... Des engagements désormais intégrés et structurés au cœur du nouveau projet RSE de l’entreprise, LIP Demain, qui poursuivra le même but : permettre à chacun de travailler et de bien vivre de son métier.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Bâtiment : 72 % des chantiers ont repris
Bâtiment : 72 % des chantiers ont repris
Le réseau des CERC (observatoires régionnaux de la filière construction) vient de livrer les résultats du suivi qu’il réalise chaque semaine à la demande de la CAPEB et de la FFB afin de mesurer la reprise des chantiers et de l’activité des salariés. Premier indicateur : 72 % des chantiers de bâtiments ont repris au 15 mai.
Emploi : « Le vendredi du BTP » arrive en Ile-de-France
Emploi : « Le vendredi du BTP » arrive en Ile-de-France
Face au succès de l’opération Le vendredi du BTP en régions Ouest et Est, Manpower décline cet évènement consacré à l'emploi en Ile-de-France. Objectif ? Pourvoir plus de 300 postes régionaux dans le secteur du BTP.
Sarah Bellier nommée Directeur général de l’EPA Nice Écovallée
Sarah Bellier nommée Directeur général de l’EPA Nice Écovallée
Directeur général adjoint de l’Établissement Public d’Aménagement (EPA) Nice Écovallée depuis 2018, Sarah Bellier assurait la direction générale par intérim depuis le départ d’Olivier Sassi en juin 2020. Elle a été nommée Directeur général le 24 mars 2021 et aura pour mission de poursuivre la dynamique urbaine et économique engagée dans l’OIN Nice Écovallée.
Bâtiment : des perspectives 2021 en demi-teinte
Bâtiment : des perspectives 2021 en demi-teinte
Le bâtiment ne pouvait échapper à la crise qui frappe l’économie mondiale et se manifeste en France, par une chute de 9 % du PIB en 2020. Toutefois, le secteur entraine avec lui toute une filière qui s’est mobilisée pour assurer la reprise du second semestre. Une chute de l’activité bâtiment de 15 % en 2020, mais un impact encore limité sur l’appareil de production.
Bâtiment : le logement neuf souffre, l’amélioration-entretien a bon espoir
Bâtiment : le logement neuf souffre, l’amélioration-entretien a bon espoir
En 2020, la Fédération française du bâtiment (FFB) estime à -15 % la perte d'activité dans le bâtiment. Le logement neuf et le non-résidentiel neuf sont particulièrement impactés.
Eiffage Démolition : « Avancer sur le thème du réemploi »
Eiffage Démolition : « Avancer sur le thème du réemploi »
Comme ses confrères, Eiffage Démolition a eu à déplorer un coup d’arrêt à ses activités lors du premier confinement. Depuis le mois de mai, la filiale démantèlement et démolition du groupe Eiffage rattrape le temps perdu. Au point que 2020 devrait s’achever sur un exercice stable, quoiqu’en léger recul. 2021 s’annonce déjà bien chargée : la loi Agec suscitant de nombreux questionnements. 
Une circulaire marque le renforcement du contrôle du travail détaché
Une circulaire marque le renforcement du contrôle du travail détaché
Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a publié une nouvelle circulaire sur les règles applicables en matière de détachement international des salariés, marquant ainsi le renforcement du contrôle du travail détaché.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.