Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Les sept bonnes pratiques pour les bases vie de chantier

Partager :
Les sept bonnes pratiques pour les bases vie de chantier
Par la rédaction, le 9 décembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les sept bonnes pratiques de l’ACIM, rédigées après une enquête menée auprès des professionnels adhérents à l’association et qui font la promotion des engagements des professionnels du module / de la construction modulaire en matière d’installation de bases vie, sont désormais disponibles en téléchargement gratuit sur le site de l’ACIM.

1) Par principe, une « base vie de chantier » est obligatoire pour tous les chantiers.

2) Pour les chantiers de plus de 4 mois, des Constructions Modulaires juxtaposées sont  nécessaires. Les  installations mobiles représentent une alternative si la configuration du site ne permet pas l’emploi de constructions modulaires.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
3) Pour les chantiers de moins de 4 mois: les roulottes ou base-vie mobiles, les monoblocs équipés, WC autonomes (avec entretien hebdomadaire obligatoire)  sont tout à fait recommandés en complément ou en lieu et place de constructions modulaires juxtaposées

4) Les éléments qui sont à la charge et sous la responsabilité des clients du loueur :
- les autorisations de voirie et taxes afférentes.
- les raccordements et abonnements en eau et électricité (le loueur peut proposer une prestation optionnelle deraccordement).
- les extincteurs (le loueur peut les proposer enoption).
- les rampes d’accès (le loueur peut proposer une prestation, une fois l’emplacement parfaitement défini et de préférence après la mise en place des modules).
- l’eau potable (ex: sous forme de bonbonnes que le loueur peut proposer en option).
- les taxes foncières et de bureau

5) Eléments à la charge du client mais devant être proposés par le loueur : (il a un rôle de «sachant»et donc de conseil).
- la protection collective (pourla mise en place et pendant toute la durée du chantier) : rings et garde-corps; cela doit être valorisé séparément et clairement par le loueur; les « monoblocs » peuvent être exemptés de garde-corps sauf s’il faut monter en toiture.
- une solution pour chauffer les aliments (plaques ou micro-ondes).
- une alarme sonore pour la détection de fumée doit être proposée si le chantier comporte plus de 50 employés.
- un frigo est obligatoire;
- l’usage courant (pour la location d’une base vie) est de le vendre.
- des blocs de secours autonomes doivent être fournis par le loueur

6) Obligations du loueur de Constructions Modulaires:
- proposer des matériels et des prestations de services conformes aux normes d’hygiène.
- proposer des toilettes « à la turque »ou « à l’anglaise » selon les exigences locales et les métiers.
- en cas de présence de femmes sur le chantier, des toilettes à l’anglaise sont obligatoires ainsi que, naturellement, les douches et des vestiaires indépendants des lieux destinés aux hommes.
- un chauffe-eau.
- dans le réfectoire : chaque évier (avec mélangeur) est prévu pour 8 personnes (demande de la CRAMIF).
- des prestos (robinets temporisés) sont obligatoires pour les éviers /lavabos, ils sont aussi conseillés pour les douches afin de maîtriser la consommation d’eau

7) Autres préconisations de l’ACIM:
- la climatisation du réfectoire
- les cases vestiaire chauffées et ventilées : un module de 15 m2 peut être équipé d’une rampe de 8 cases vestiaires ventilées.
- un convecteur dans le module vestiaire.
- proposer des douches avec mitigeur temporisé.
- l’échelle à crinoline avec accès sécurisé est autorisée pour l’accès en toiture (uniquement pour la maintenance occasionnelle); un accès en toiture peut être proposé par le loueur (a priori inutile pour les monoblocs). Certains clients peuvent refuser l’échelle à crinoline et l’accès via des escaliers est alors recommandé.
 

  Ripage express en gare de Villejuif : Partie I
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Bâtiment : 78 % des chantiers affichent un niveau d’activité normal
Bâtiment : 78 % des chantiers affichent un niveau d’activité normal
Si la grande majorité des chantiers du bâtiment, 95 %, ont aujourd’hui redémarré, le rythme de production reste encore souvent ralenti. Focus sur les derniers obtacles pour une reprise normale du fonctionnement des chantiers dans l'enquête réalisée par le Réseau des CERC à la demande de la CAPEB et de la fédération française du bâtiment.
[Tribune] « MaPrimeRénov’ doit bénéficier de mesures complémentaires »
[Tribune] « MaPrimeRénov’ doit bénéficier de mesures complémentaires »
La Ministre du Logement Emmanuelle Wargon, dévoilait ce week-end les contours plus précis de MaPrimeRénov’. Effy, premier spécialiste de la rénovation énergétique auprès des particuliers, salue l’ouverture de l’aide à tous les ménages et sa plus grande progressivité grâce aux barèmes de prise en charge selon les niveaux de revenus. Le groupe attend désormais des mesures concrètes quant au financement du reste à charge des travaux, aux contrôles systématiques des chantiers subventionnés et à la bonne maîtrise de l’enveloppe budgétaire. « Nous nous réjouissons de l’ouverture à tous de MaPrimeRénov’ avec des barèmes progressifs. Il est désormais indispensable de protéger le dispositif des charlatans en instaurant des contrôles systématiques sur chantier : leur coût est faible par rapport au montant de la subvention ! Par ailleurs, l’utilisation de l’enveloppe budgétaire devra être régulièrement communiquée afin d’éviter les coups d’arrêt brutaux et permettre que le dispositif soit piloté plus rigoureusement en transparence avec la filière. Enfin, au-delà des subventions, il ne faut pas oublier d’apporter des réponses à la question du financement du reste à charge. » Pour Effy, 3 actions complémentaires assureront la réussite de MaPrimeRénov’ auprès des Français Renforcer les contrôles sur les chantiers et prévoir une enveloppe budgétaire pour les financer Afin d’éviter que l’ouverture de MaPrimeRénov’ ne fasse le jeu des margoulins, il est indispensable de renforcer les contrôles sur les travaux aidés et de prévoir une enveloppe budgétaire dédiée à ces contrôles. Un contrôle sur site coûte moins de 200 € pour une subvention de plus de 5 000 € en moyenne. Assurer un pilotage budgétaire rigoureux et transparent Pour assurer l’efficacité du dispositif et éviter les à-coups, un pilotage rigoureux des dépenses sera nécessaire. Cela doit passer par une communication transparente régulière sur l’utilisation du budget (en engagements et en versements par type de travaux et catégorie de revenus). Accélérer sur les mesures pour faciliter le financement du reste à charge, avec notamment des incitations en faveur de l’éco PTZ L’existence de 4 taux d’écrêtement implique des restes à charge situés entre 10 et 60 %. La question de leur financement via des dispositifs bancaires n’est pas abordée dans le Projet de loi de finances. Il est essentiel de l’y intégrer.
Terex et SNM main dans la main
Terex et SNM main dans la main
Déjà distributeur des grues lentes Terex et des nacelles automotrices Genie, SNM annonce, à l’occasion des JDL 2020, un nouveau contrat pour la distribution des grues à tour de la gamme Terex. Les deux sociétés partageaient logiquement le même stand à Beaune.
Léger repli de la construction de logements en juillet
Léger repli de la construction de logements en juillet
Après une chute en mars et avril pendant le confinement, puis une reprise progressive en mai et juin, les autorisations et lancements de chantiers de logements se sont légèrement contractés en juillet 2020.
Monaco : 192 logements fleurissent dans le quartier de la Colle
Monaco : 192 logements fleurissent dans le quartier de la Colle
La société Anonyme Monégasque (S.A.M.) des Entreprises J.B.Pastor & Fils a confié à la S.A.M. R.J. Richelmi, filiale codétenue par Bouygues Bâtiment France Europe et par les entreprises J.B.Pastor & Fils, un contrat de 150 M€ portant sur la construction de 192 logements dans le quartier du jardin exotique (La Colle) à Monaco.
Partenariat entre KP1 et Trimble Solutions France
Partenariat entre KP1 et Trimble Solutions France
Le groupe KP1, spécialiste français des systèmes constructifs préfabriqués pour tous les bâtiments béton et Trimble Solutions France, fournisseur du logiciel Tekla et d’autres solutions pour la construction ont signé un accord de partenariat stratégique.
GT Solutions :   nos relations se sont renforcées avec les clients qui ont joué le jeu
GT Solutions : " nos relations se sont renforcées avec les clients qui ont joué le jeu"
L'entreprise de transport GT solutions emploie 2000 salariés sur une centaine de sites en France pour un chiffre d'affaires de 220 M€. Matthieu Sarrat, son Directeur général, fait le point sur l’activité après un mois de confinement.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
L'Université d'été du THD
20 Octobre 2020
FEDEREC, L’industrie du recyclage : quel plan de relance ?
29 Octobre 2020
Intersol 2020
3 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Manoeuvre de chantier
- Ingénieur / Ingénieure d'études BTP
- Conducteur / Conductrice de poids lourd
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.