Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Demathieu Bard Société de Matériel : de suiveur à partenaire moteur

Partager :
Demathieu Bard Société de Matériel : de suiveur à partenaire moteur
Par Julia Tortorici, le 25 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
Filiale matériel du groupe Demathieu Bard, SMDB (Société de Matériel de Demathieu Bard) bénéficie d’une présence historique dans le Grand Est mais se targue de trois autres implantations en France. Forte d’un chiffre d’affaires de 30 M€ par an, en nette progression en 2019, cette filiale habituellement très discrète œuvre pourtant dans l’ombre à la bonne performance de la maison-mère, mais démontre depuis peu une volonté farouche de diversifier ses activités.

La Société de Matériel de Demathieu Bard, a pour mission première de gérer et de faire tourner efficacement le parc matériel (coffrages, banches, bennes à béton) et de véhicules du groupe éponyme. Entièrement autonome, elle fournit les différentes implantations en régions, et intègre également un service de location longue durée. Les équipements arrivant en fin de chantier, reviennent automatiquement au dépôt après usage dans une optique de remise en état, voire, de réparation. Car l’un des atouts de la SMDB est bien de pouvoir procéder en interne à la réparation de ses matériels, lesquels sont en effet conformes aux standards des fabricants et à la règlementation en vigueur. Une procédure spécifique est ainsi privilégiée pour chacun d’entre eux. « Nous investissons environ 8 M€ par an dans le renouvellement et la croissance de notre parc. En parallèle, nous travaillons à une véritable uniformisation de la maintenance sur nos matériels grâce à des process modernisés et des techniciens polyvalents », précise Yannick Rouyer, directeur général de la SMDB. Le matériel en fin de vie, quant à lui, fait l’objet d’une reprise ou d’une revente auprès de loueurs régionaux spécialisés.

La fabrication : 6 % de l’activité

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
SMDB n’a pas vocation à se cantonner à de la simple gestion de matériel en interne (ou en externe) au groupe Demathieu Bard. Par chance, elle bénéficie d’un atout de taille qui lui permet d’étendre son influence et de faire valoir son savoir-faire : elle sait concevoir et réaliser des outils uniques en réponse à des demandes spécifiques, pour des chantiers de bâtiment, de génie civil et d’infrastructures. Dans une optique de service et de facilitation des projets, elle peut effectuer de la serrurerie, du montage de charpentes, de caillebotis ou encore de platelage. « Si la SMDB travaille à 95% pour le groupe Demathieu Bard, 6% de l’activité de la filiale se concentre dans l’atelier de fabrication qui sert 15% de clients externes », révèle Yannick Rouyer. Un bureau d’études est ainsi chargé d’effectuer des études de menuiseries et de fabrication d’outils. Depuis trois ans, une imprimante 3D est venue renforcer à la fois la technicité et la capacité R&D de SMDB « Nous sommes désormais capables de créer des moules personnalisés pour des éléments préfabriqués ou encore d’améliorer notre analyse technique », souligne le dirigeant. L’audace semble payer : Demathieu Bard s’est récemment vu octroyer un tiers du marché de réalisation d’une structure complexe spécifique. L’un des morceaux de bravoure consistera à couler en une seule fois une pièce de 15 m de long et de 8 m de haut ! 

Un site dédié à la grue à tour

Le parc matériel de Demathieu Bard ne fait pas exception à la règle. La grue à tour est indispensable pour un groupe encore très fortement concentré sur le secteur du bâtiment. Une soixantaine d’unités de 16 à 25 t, trois GMR Potain et 35 monte-grutiers (dont 26 Moto), sont ainsi gérés et stockés sur un site dédié, à quelques km de Metz. Ce dernier dessert toute la France et centralise les demandes. Les machines affichent un taux de rotation appréciable de 80% par an. Le site laisse néanmoins place à quelques unités mobiles (une trois essieux de 50 t essentiellement active sur le Grand Paris ainsi qu’une grue automotrice lente à deux essieux de 55 t) et à quatre engins sur chenilles (deux grues à flèches treillis et deux grues télescopiques de 40 t).

Les matériels souterrains en développement

Autrefois très impliqué dans une activité de travaux publics ayant cédé peu à peu dans le temps sa place à la construction, Demathieu Bard souhaite depuis peu revenir à l’équilibre, séduit par les perspectives du Grand Paris et des projets en régions. La SMDB a donc récemment entrepris le développement d’un service spécifiquement réservé au matériel souterrain, un segment particulièrement dynamique en ces temps de grands projets d’infrastructures. Demathieu Bard est actuellement présent en région parisienne sur des projets phares comme Eole, la ligne 15 et la ligne 17, mais aussi en région lyonnaise, dans le cadre de l’extension du réseau de métro de Lyon. « Nos matériels de petit terrassement, type mini chargeuses et mini pelles, mais aussi nos robots Brokk, nos télescopiques Manitou, ou encore nos centrales à béton Oru, interviennent principalement pour la mise en action des tunneliers », détaille Yannick Rouyer. Prochainement, SMDB devrait se positionner sur un marché florissant de location d’ascenseurs, extrêmement recherchés lors de la réalisation de puits sur les lignes du Grand Paris Express.




 

Crédit photo : SMDB
Article issu du magazine BTP Magazine n° 325.
Retrouvez toute l'information "bâtiment - Gros oeuvre" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
Nouvelle gamme de chariots élévateurs tout-terrain Ausa
Nouvelle gamme de chariots élévateurs tout-terrain Ausa
Ausa présente sa nouvelle gamme de chariots élévateurs tout-terrain à l'occasion du salon Bauma. Ils se distiguent par une gestion électronique poussée et la gamme actualisée se compose des modèles ayant des capacités de charge comprises entre 2 et 3,5 tonnes.
Cybertruck : le pick-up électrique de Tesla (edit : déjà 200 000 précommandes)
Cybertruck : le pick-up électrique de Tesla (edit : déjà 200 000 précommandes)
Tesla vient de créer la surprise avec un pick-up au look inattendu et aux performances toujours aussi spectaculaires. Quel artisan ira tenter l'aventure du Cybertruck?
Nouveau télescopique rotatif Dieci
Nouveau télescopique rotatif Dieci
La gamme de télescopiques rotatifs de Dieci compte un nouveau modèle de 5 t de capacité et de 26 m de hauteur de levage. Le Pegasus 50.26 est le seul rotatif du marché à être équipé d'une transmission Vario.
L'Helix, rectifieuse ET surfaceuse
L'Helix, rectifieuse ET surfaceuse
A l’occasion du salon Batimat, la société américaine National Flooring Equipment exposait sa rectifieuse et surfaceuse de sols l’Helix.
Premier moteur Volvo Penta Stage V pour groupe électrogène
Premier moteur Volvo Penta Stage V pour groupe électrogène
Volvo Penta exposera au salon Middle East Electricity (5-7 mars à Dubai) le nouveau moteur D16, premier de la gamme de moteurs Stage V pour les groupes électrogènes mobiles.
JLG lance un chariot télescopique ultra compact avec Ausa
JLG lance un chariot télescopique ultra compact avec Ausa
JLG annonce un accord de partenariat de 10 ans avec Ausa pour la fabrication et la production d'un nouveau chariot télescopique : le SkyTrak Ultra Compact 3010.
Imer : “Une charge utile de 230 kg sur nos araignées”
Imer : “Une charge utile de 230 kg sur nos araignées”
Chez Imer, les nouveautés ne devraient pas manquer en 2020. En attendant, les intéressés pourront (re)découvrir les modèles de nacelles araignées repensés pour afficher de nouvelles capacités en matière notamment de charge utile…
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.