Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Demathieu Bard Société de Matériel : de suiveur à partenaire moteur

Partager :
Demathieu Bard Société de Matériel : de suiveur à partenaire moteur
Par Julia Tortorici, le 25 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Filiale matériel du groupe Demathieu Bard, SMDB (Société de Matériel de Demathieu Bard) bénéficie d’une présence historique dans le Grand Est mais se targue de trois autres implantations en France. Forte d’un chiffre d’affaires de 30 M€ par an, en nette progression en 2019, cette filiale habituellement très discrète œuvre pourtant dans l’ombre à la bonne performance de la maison-mère, mais démontre depuis peu une volonté farouche de diversifier ses activités.

La Société de Matériel de Demathieu Bard, a pour mission première de gérer et de faire tourner efficacement le parc matériel (coffrages, banches, bennes à béton) et de véhicules du groupe éponyme. Entièrement autonome, elle fournit les différentes implantations en régions, et intègre également un service de location longue durée. Les équipements arrivant en fin de chantier, reviennent automatiquement au dépôt après usage dans une optique de remise en état, voire, de réparation. Car l’un des atouts de la SMDB est bien de pouvoir procéder en interne à la réparation de ses matériels, lesquels sont en effet conformes aux standards des fabricants et à la règlementation en vigueur. Une procédure spécifique est ainsi privilégiée pour chacun d’entre eux. « Nous investissons environ 8 M€ par an dans le renouvellement et la croissance de notre parc. En parallèle, nous travaillons à une véritable uniformisation de la maintenance sur nos matériels grâce à des process modernisés et des techniciens polyvalents », précise Yannick Rouyer, directeur général de la SMDB. Le matériel en fin de vie, quant à lui, fait l’objet d’une reprise ou d’une revente auprès de loueurs régionaux spécialisés.

La fabrication : 6 % de l’activité

SMDB n’a pas vocation à se cantonner à de la simple gestion de matériel en interne (ou en externe) au groupe Demathieu Bard. Par chance, elle bénéficie d’un atout de taille qui lui permet d’étendre son influence et de faire valoir son savoir-faire : elle sait concevoir et réaliser des outils uniques en réponse à des demandes spécifiques, pour des chantiers de bâtiment, de génie civil et d’infrastructures. Dans une optique de service et de facilitation des projets, elle peut effectuer de la serrurerie, du montage de charpentes, de caillebotis ou encore de platelage. « Si la SMDB travaille à 95% pour le groupe Demathieu Bard, 6% de l’activité de la filiale se concentre dans l’atelier de fabrication qui sert 15% de clients externes », révèle Yannick Rouyer. Un bureau d’études est ainsi chargé d’effectuer des études de menuiseries et de fabrication d’outils. Depuis trois ans, une imprimante 3D est venue renforcer à la fois la technicité et la capacité R&D de SMDB « Nous sommes désormais capables de créer des moules personnalisés pour des éléments préfabriqués ou encore d’améliorer notre analyse technique », souligne le dirigeant. L’audace semble payer : Demathieu Bard s’est récemment vu octroyer un tiers du marché de réalisation d’une structure complexe spécifique. L’un des morceaux de bravoure consistera à couler en une seule fois une pièce de 15 m de long et de 8 m de haut ! 

Un site dédié à la grue à tour

Le parc matériel de Demathieu Bard ne fait pas exception à la règle. La grue à tour est indispensable pour un groupe encore très fortement concentré sur le secteur du bâtiment. Une soixantaine d’unités de 16 à 25 t, trois GMR Potain et 35 monte-grutiers (dont 26 Moto), sont ainsi gérés et stockés sur un site dédié, à quelques km de Metz. Ce dernier dessert toute la France et centralise les demandes. Les machines affichent un taux de rotation appréciable de 80% par an. Le site laisse néanmoins place à quelques unités mobiles (une trois essieux de 50 t essentiellement active sur le Grand Paris ainsi qu’une grue automotrice lente à deux essieux de 55 t) et à quatre engins sur chenilles (deux grues à flèches treillis et deux grues télescopiques de 40 t).

Les matériels souterrains en développement

Autrefois très impliqué dans une activité de travaux publics ayant cédé peu à peu dans le temps sa place à la construction, Demathieu Bard souhaite depuis peu revenir à l’équilibre, séduit par les perspectives du Grand Paris et des projets en régions. La SMDB a donc récemment entrepris le développement d’un service spécifiquement réservé au matériel souterrain, un segment particulièrement dynamique en ces temps de grands projets d’infrastructures. Demathieu Bard est actuellement présent en région parisienne sur des projets phares comme Eole, la ligne 15 et la ligne 17, mais aussi en région lyonnaise, dans le cadre de l’extension du réseau de métro de Lyon. « Nos matériels de petit terrassement, type mini chargeuses et mini pelles, mais aussi nos robots Brokk, nos télescopiques Manitou, ou encore nos centrales à béton Oru, interviennent principalement pour la mise en action des tunneliers », détaille Yannick Rouyer. Prochainement, SMDB devrait se positionner sur un marché florissant de location d’ascenseurs, extrêmement recherchés lors de la réalisation de puits sur les lignes du Grand Paris Express.




 
Crédit photo : SMDB
Article issu du magazine BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction n° 325
  La FFB présente son plan de relance
"Aujourd'hui, nous sommes en danger " alerte Olivier Salleron. Le nouveau président de la FFB présente ce matin son plan de relance pour sauver le secteur du bâtiment fortement fragilisé par la crise du Covid. Nous l'avons rencontré en exclusivité.
+ de vidéos BTP ça tourne
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Imer : “Une charge utile de 230 kg sur nos araignées”
Imer : “Une charge utile de 230 kg sur nos araignées”
Chez Imer, les nouveautés ne devraient pas manquer en 2020. En attendant, les intéressés pourront (re)découvrir les modèles de nacelles araignées repensés pour afficher de nouvelles capacités en matière notamment de charge utile…
Un nouveau partenariat pour Steelwrist
Un nouveau partenariat pour Steelwrist
Le britannique ECY Haulmark et Steelwrist ont signé un accord de coopération stratégique pour la fourniture de coupleurs automatiques de la gamme SQ.
Une nacelle Genie Z-45XC repousse ses limites en Antarctique
Une nacelle Genie Z-45XC repousse ses limites en Antarctique
Pour les besoins d’un projet de construction de la British Antarctica Survey, HDW, distributeur agréé Genie, a livré au groupe BAM une nacelle customisée Z-45 XC.
Hyundai retravaille ses chariots élévateurs électriques
Hyundai retravaille ses chariots élévateurs électriques
Hyundai Material Handling a revu en profondeur sa gamme U de chariots élévateurs électriques. Le confort, la puissance et la réduction de la consommation d'énergie ont fait l'objet de la plus grande attention.
Manitou : « Le télescopique : un taux de rotation au sommet »
Manitou : « Le télescopique : un taux de rotation au sommet »
Après une année 2019 très forte, aussi bien sur le marché du télescopique que pour Manitou, une relative stabilité devrait prendre le relais en 2020. Un ralentissement de la croissance du marché global est à prévoir. La location, elle, devrait s’imposer face à l’achat. Le constructeur s’attend à un intérêt tout particulièrement marqué pour le segment 0-6 m et le rotatif. En matière de développement produits, des mises à jour sont à prévoir sur la sécurité et l’environnement.
Bennes Vincent livre une grue Palfinger hybride à Charpentes Martin
Bennes Vincent livre une grue Palfinger hybride à Charpentes Martin
Le concessionnaire Palfinger, Bennes Vincent a livré une grue PK53.002 SH hybride à son client Charpentes Martin basé à Neubois (67). ​
Nouvelle nacelle télescopique chez Genie
Nouvelle nacelle télescopique chez Genie
Genie officialise le lancement d'une nouvelle nacelle télescopique dans le monde entier : la S-60 J. Les premières livraisons débuteront en juin 2020 en région EMEAR (Europe, Moyen-Orient, Afrique et Russie).
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur chargé / Ingénieure chargée d'affaires du BTP
- Chef de chantier du BTP
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Chef de projet BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.