Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Spie batignolles construit l'un des 3 centres aquatiques olympiques

Partager :
Spie batignolles construit l'un des 3 centres aquatiques olympiques
Par la rédaction, le 10 décembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La commune d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis (93) a désigné deux filiales de Spie batignolles pour construire l’un des 3 centres aquatiques olympiques des JO 2024.

Le nouvel équipement doit remplacer celui du centre nautique de Coursaille, fermé en urgence en 2014 en raison d’importants désordres structurels annonceurs d’effondrement. La ville d’Aulnay-sous-Bois a choisi un modèle de délégation de service public pour le financement, la conception, la construction et l’exploitation de son nouveau centre aquatique.

Dans ce cadre, elle a fait appel à Espacéo (Spie batignolles concessions) pour la gestion de l’équipement. Ce dernier a confié la conception et réalisation du projet au groupement constitué de Spie batignolles ile-de-france (constructeur), Chabanne & Partenaires (architecte) et KEO (études).

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce centre aquatique de 7 000 m² intègrera des équipements sportifs inédits dont : un bassin olympique intérieur de 50 x 21 m intégrant un fond et un aileron mobile, un bassin dédié à la pratique du plongeon et de la plongée, un bassin nordique de 25 x 15 m situé en extérieur et ouvert toute l’année avec sas d’accès par l’intérieur.

Côté loisirs, il accueillera un bassin de loisirs et d’activités de 300 m², une lagune de jeux de 80 m² pour les enfants, en intérieur et en extérieur, un bassin ludique estival en extérieur, un toboggan de 4 pistes, une rivière sauvage de 150 ml. En complément, un espace de remise en forme intègrera une zone de balnéothérapie avec un bassin intérieur et extérieur et une salle de fitness.

Les travaux de dépollution des sols ont démarré et précèderont les travaux de désamiantage et de démolition de l’ancien site. Les travaux de construction débuteront dans la foulée. La livraison est prévue à l’automne 2020.

>>> Lire aussi : Centre Aquatique Olympique : 3 candidats en lice
 

Centre aquatique d'Aulnay-sous-Bois. Crédit photo : Chabanne & Partenaires
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Des fondations soignées en trafic dense au Kremlin-Bicêtre
Des fondations soignées en trafic dense au Kremlin-Bicêtre
Dans l’Est parisien, la gare Kremlin-Bicêtre Hôpital, située sur le prolongement de la ligne de métro 14 sud, prend lentement forme...
Le comité exécutif de Spie batignolles s'étoffe
Le comité exécutif de Spie batignolles s'étoffe
Début 2019, Marine d'Anterroches et Aude Maury ont rejoint le comité exécutif de Spie batignolles en qualité respectivement de directrice de la communication et de directrice de la performance des achats.
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Vinci Construction et Spie Batignolles s’affairent sur le lot T3C (ligne 15 sud) du Grand Paris Express au niveau du puits Robespierre à Bagneux, où le tunnelier à pression de terre, Ellen, est chargé de creuser un tunnel de 3,9 km jusqu’à Clamart. Destination qu’il atteindra en juillet 2020 au rythme de 16 m par jour. Les voussoirs en béton armé du projet sont fournis par le préfabricant Stradal, société du Groupe CRH. Sur la ligne 15 sud, actuellement en cours de réalisation à un train d’enfer, le lot T3C qui s’étend de la gare Villejuif-Louis-Aragon à la gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart, a été confié au groupement Vinci Construction/Spie Batignolles pour un montant de 926 M€. Le marché inclut le génie civil de 5 gares (extérieures et souterraines), un tunnel foré de 8 km et 8,7 m de diamètre creusé au tunnelier (diamètre intérieur des anneaux béton) ainsi que 8 ouvrages de service raccordés au tunnel par des galeries appelées rameaux. « Ce projet, destiné à s’achever en octobre 2022, repose sur les performances de deux tunneliers à pression de terre de 9,87 m de diamètre, expose Thierry Roma, Construction Manager chez Vinci Construction Grands Projets en charge d’une partie des travaux souterrains du lot T3C. Ils ont pour mission d’excaver 8,2 km entre Fort d’Issy-Vanves-Clamart et Villejuif-Louis-Aragon en creusant simultanément vers l’Ouest et vers l’Est. » Le tunnelier Centre, baptisé Ellen, en hommage à sa marraine Ellen MacArthur, a foré ses premiers mètres en février dernier depuis le puits Robespierre à Bagneux. Il réalisera au total 3,9 km d’excavation jusqu’à Fort d’Issy-Vanves-Clamart. Le tunnelier Est, baptisé Amandine, dont les premières pièces sont arrivées en janvier 2019 et dont la roue de coupe a été descendue début février, a quant à lui été lancé au printemps, à la gare d’Arcueil. Il procèdera sur 3,4 km jusqu’à Villejuif-Louis-Aragon.
Paris : orchestration en ligne 11
Paris : orchestration en ligne 11
A Mairie des Lilas, un groupement constitué de Spie Batignolles Génie Civil, de Spie Fondations et de Parenge, est chargé de creuser en méthode traditionnelle, les 250 m de tunnel entre l’atelier de maintenance (AMT) et la future station Serge Gainsbourg, prolongement de la ligne 11 du métro parisien. Etant donné l’espace restreint en sous-sol et en surface, les équipes se concentrent tour à tour sur le pré-soutènement, le creusement et le génie civil du tunnel, « pianotant » d’une extrémité à une autre. Sur le lot GC03 du prolongement de la ligne 11, pas de tunnelier, mais bien une méthode de creusement tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Pour excaver les quelque 250 m de galerie entre l’AMT et la future station Serge Gainsbourg, situés derrière le terminus à Mairie des Lilas, les équipes de Spie Batignolles s’introduisent dans le puits Calmette (9 m de diamètre) réalisé par Parenge, il y a deux ans, plongeant à 9 m d’un bâtiment en R+18. « Nous disposons d’une emprise fort restreinte de 1 000 m², explique Quentin Buda, directeur de chantier chez Spie Batignolles. Le puits de 18 m de profondeur, qui endossera plus tard le rôle de puits de ventilation, impose par ailleurs la mise en place d’un ascenseur, réduisant d’autant plus l’espace disponible. » Résultat : la mise en place d’un phasage singulier a été nécessaire. Du pré-soutènement, au génie civil, en passant par l’excavation, un seul matériel peut être descendu dans le puits par la grue à tour. « Nous avons scié le parement du rameau existant afin de créer deux ouvertures côté Serge Gainsbourg et côté AMT, ce qui nous permet de travailler en ‘pianotant’ d’un côté puis de l’autre », poursuit le responsable.
Spie batignolles vise 3 milliards d’euros en 2022
Spie batignolles vise 3 milliards d’euros en 2022
On s’affaire chez Spie batignolles. Le groupe, classé dans le top 5 des grands "BTPistes" français, affiche un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros en 2018, destiné à grimper à 2,1 milliards en 2019. Bien installé dans les métiers phares de la construction, il amorce pourtant un ambitieux plan de développement pour 2022.
A Boulogne-Billancourt, l'immeuble Métal 57 s'étend pour accueillir BNP Paribas
A Boulogne-Billancourt, l'immeuble Métal 57 s'étend pour accueillir BNP Paribas
Après plusieurs semaines de dépollution des sols et de travaux d'infrastructures, les équipes de Spie batignolles ile-de-france viennent de lancer la phase de gros oeuvre sur le chantier d'extension de l'immeuble Métal 57 à Boulogne-Billancourt. 
Un DGA Construction Régions chez Spie Batignolles
Un DGA Construction Régions chez Spie Batignolles
François Jullemier a été nommé directeur général adjoint Construction Régions de Spie Batignolles.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Technicien / Technicienne d'études BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.