ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ CARRIÈRES

Matériaux : un début 2023 en net retrait

Par la rédaction. Publié le 22 mars 2023.
Matériaux : un début 2023 en net retrait
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
En repli de -4 % en 2022, la production de granulats et de BPE est toujours à la peine en ce début 2023. En janvier, l’activité s’est raffermie par rapport à décembre pour le BPE (+2,7%) mais a reculé pour les granulats (-2,7%).

Selon les premières estimations de l’Unicem disponibles en janvier, l’activité des matériaux se maintiendrait sur des niveaux bien en-deçà de ceux de l’an passé. Ainsi, en dépit d’un redressement de +2,7% par rapport à décembre, la production de BPE affiche des volumes en retrait de -7,3% par rapport à janvier 2022. Il est vrai que le début de l’année passée avait été marqué par une activité plutôt soutenue ce qui accentue la tendance. Toutefois, au cours des trois derniers mois (novembre à janvier), la dégradation reste plus contenue, les livraisons n’ayant cédé que -0,7% par rapport aux trois mois précédents mais leur niveau se situe -6,6% en dessous de celui de la même période un an plus tôt. En cumul sur les douze derniers mois glissants, la tendance du BPE s’affiche en repli de -4,2% à fin janvier.

Du côté des granulats, l’activité a de nouveau reculé en ce début d’année, cédant -2,7% entre décembre et janvier  et laissant les volumes produits en contraction de -11,3% sur un an. Là aussi, l’effet de base est défavorable en raison d’un bon début d’année 2022. Sur les trois derniers mois connus (novembre à janvier) et grâce à un mois de novembre plutôt dynamique, l’activité des granulats demeure en hausse de +1,1% au regard du trimestre précédent mais s’inscrit cependant en retrait par rapport à la même période d’il y a un an (-5,8%). À fin janvier et en cumul glissant sur les douze derniers mois, la production de granulats se replie désormais de -5,1%.

Après avoir observé un recul de -3,6% sur un an au quatrième trimestre et de -3,1% en 2022, l’indicateur matériaux, encore provisoire, enregistrerait une contraction de -10,1% en janvier, les produits en béton ayant connu également une aggravation du repli de leur activité en ce début d’année.
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
7 novembre 2023
Des sables et graviers bien roulés à la gravière d'Abos Site de quasiment 100 ha ouvert dans les années 1970 par le Groupe Daniel, la gravière d’Abos bénéficie d’une autorisation d’exploitation qui court jusqu’en 2026. Elle produit à l’année de 350 000 à 400 000 t d’alluvions, un volume voué à augmenter dans le cadre d’un important projet d’extension.
Des sables et graviers bien roulés à la gravière d'Abos
23 août 2023
Convoyeurs : Beumer repousse les limites de la faisabilité technique Beumer Group peut fournir des services d'ingénierie poussés afin de favoriser la mise en place de convoyeurs longue distance sur des projets miniers. 
Convoyeurs : Beumer repousse les limites de la faisabilité technique
9 octobre 2023
Le Cerema et Néolithe esquissent une nouvelle filière de granulats  A l'occasion du congrès de la SIM qui se tenait à Bordeaux, le Cerema et Néolithe ont signé une convention visant à établir les fondements d'une nouvelle filière de production de granulats issus de la fossilisation accélérée des déchets non recyclables. 
Le Cerema et Néolithe esquissent une nouvelle filière de granulats 
Tous les articles CARRIÈRES
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola