ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ TERRASSEMENTS

TDM/ Prix Spécial du Jury : CIMME

Par Tanguy Merrien. Publié le 2 février 2023.
TDM/ Prix Spécial du Jury : CIMME
Une politique RSE plus que définie.
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Voilà 7 ans que le Groupe CIMME a déployé au sein de toutes ses structures une véritable politique RSE avec une multitude de projets destinés à faire évoluer le groupe de distribution. Une initiative unique qui mérite d’être imitée. Elle est déjà saluée par ce prix Spécial du Jury. Explications. 

BTP M : Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à avoir une stratégie RSE définie ?

GROUPE CIMME : Depuis 2016, le Groupe Cimme construit son futur avec ses collaborateurs grâce aux projets #Ambition 2020 (2016-2020) puis Ambition 2025 (2021 à 2025). La co-construction sur les thèmes comme la relation client, les savoir-faire, la sécurité et la réduction de notre impact environnemental nous permettent de capter la sensibilité de toutes et tous et d’apporter des réponses adaptées au terrain

BTP M : En quoi celle-ci vous est propre et se distingue de votre constructeur ?
GROUPE CIMME : Les projets Ambition sont communs à toutes les filiales du Groupe et excluent les domaines où la vision du constructeur est prépondérante en termes de RSE. Les terrains explorés sont multiples, en RH, en Sécurité, en méthodes, et sont indépendantes des actions des constructeurs. 

BTP M : Quel est son apport dans le rendement de votre entreprise ?

GROUPE CIMME : Les projets Ambition n’ont jamais été construits en attente de rendement. Chacune des actions peut être associée à des KPIs pour analyser son avancée, mais il n’y a pas de rendement global. Son véritable atout est la cohésion du Groupe et le sentiment d’appartenance des collaborateurs à un projet d’une entreprise qui réfléchit en permanence à sa place et son rôle actif dans la société.

BTP M : Quels ont été les process mis en place ?

GROUPE CIMME : Depuis 7 ans, les projets sont extrêmement nombreux. Quelques exemples de projets qui rentrent dans le thème de la RSE :
-Mettre en place la distribution d’une gamme de matériels de Tri et Valorisation de matières pour adresser les métiers du recyclage et de la déconstruction
-Adhérer au programme de Rebuilt Volvo pour allonger la durée d’utilisation des matériels par nos clients
-Investir dans la location pour répondre à l’usage client
-Dématérialiser nos processus pour limiter l’usage des impressions
-Assurer une formation management à tous nos managers pour donner des messages de valeurs et d’attitudes communes au Groupe
-Promotion du zéro accident pour tous
-Sélection d’un partenaire pour le tri de tous nos déchets
-Lancer une formation à l’éco-conduite pour tous
-Démarrer l’électrification de notre parc de véhicules
-Produire notre propre électricité via l’installation de panneaux solaires sur nos agences

BTP M : A plus long terme ?

GROUPE CIMME : Notre projet actuel Ambition 2025 a débuté en 2021 et a tracé une feuille de route jusqu’en 2025, elle sera revue d’ici là et certainement renouvelée pour 2030 et plus.

BTP M : Quelles implications de vos équipes ?

GROUPE CIMME : Les équipes sont au cœur du projet.
Pour Ambition 2025, elles ont été consultées sur les différents thèmes et nous ont apportés 972 suggestions au total. Ces 972 suggestions ont toutes été travaillées et priorisées par les managers du Groupe. Le Codir a défini les 20 questions concrètes qui ressortaient de ces travaux et les ont confiés à 20 groupes de travail de 4 à 8 salariés. Les travaux ont duré 4 à 5 mois avant d’être présentés au Codir au printemps dernier.
Les 55 actions retenues ont été annoncées à tous les collaborateurs ainsi qu’aux actionnaires. Elles sont en cours de mis en œuvre. Une plaquette dédiée a été formalisée pour ancrer cet engagement d’actions auprès de toutes et tous.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
21 décembre 2023
Une CASE de 20 t « essential » La Série E de CASE CE se complète avec une nouvelle pelle sur chenilles de 20t, la CX210E-S. La machine est une alternative à la CX210E mais se targue d’un prix compétitif et d’une offre simplifiée.
Une CASE de 20 t « essential »
1er février 2024
Prévisions marché 2024 : Evolis pas très optimiste Le marché 2023 des matériels pour la construction devrait globalement terminer sur une quasi-stabilité. Les ventes en unité, tous matériels confondus, devraient être, selon nos estimations, identiques à celles enregistrées en 2022. En revanche, l'organisation s'attend à une diminution des ventes de matériels de l’ordre de -10% à -15% en 2024.
Prévisions marché 2024 :  Evolis pas très optimiste
14 mars 2024
1ère convention européenne des distributeurs Develon C’est à Valence, en Espagne, que s’est tenue, fin février, la première convention réseau des concessionnaires Develon depuis le rebranding de la marque. Le grand raout a rassemblé 116 distributeurs européens de 23 pays. Parmi eux, le groupe Somatec, qui a même été honoré par son concédant.  
1ère convention européenne des distributeurs Develon
Tous les articles TERRASSEMENTS
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola