Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Terrassements > Les machines d'occasion, arme contre l'inflation ?
TERRASSEMENTS

Les machines d'occasion, arme contre l'inflation ?

PUBLIÉ LE 10 NOVEMBRE 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Les machines d'occasion, arme contre l'inflation ?
Crédit : Drazen Zigic
Comment les entreprises de construction peuvent-elles profiter de l’évolution stable des prix des machines d’occasion pour mettre leur propre entreprise à l’abri de la crise ?

L’Europe va devoir affronter un hiver rude

Après deux années marquées par la pandémie de Covid, 2022 a débuté avec la perspective d’une reprise économique et d’une plus grande liberté dans la vie au quotidien. Mais les tensions politiques actuelles entraînent un cortège de difficultés, telles que des problèmes de logistique, une pénurie de matières premières et une hausse des prix. L’insécurité de l’approvisionnement en gaz et les prix exorbitants de l’énergie qui en découlent provoquent l’incertitude. Et pour cause, la hausse des prix n’a jamais été aussi élevée depuis des décennies et une détente de la situation semble bien lointaine. Une évolution qui pose de gros problèmes à l’industrie. 

Augmentation des coûts, baisse des investissements

Guerre en Ukraine, défaillances des chaînes d’approvisionnement, pénurie de matières premières, croissance affaiblie en Chine – l’aggravation de la situation sur le marché mondial entraîne des problèmes de grande ampleur pour l’économie en Europe. C’est justement l’augmentation des coûts de l’énergie qui pose actuellement problème à de nombreuses entreprises et les met sous pression. Cela concerne particulièrement les productions gourmandes en électricité et en énergie, ainsi que celles qui dépendent du gaz. De nombreuses entreprises doutent de leur capacité à maintenir leur activité.
En conséquence, l’augmentation des coûts est répercutée sur les clients – la conséquence est une inflation qui s’étend à tous les domaines.

Une contre-mesure prise en Europe par la Banque centrale européenne (BCE) est l’augmentation du taux directeur. Celui-ci détermine le montant des intérêts qu’une banque doit payer pour pouvoir emprunter de l’argent à la banque centrale. La conséquence : les crédits pour les particuliers et les entreprises deviennent également plus chers. Les entreprises qui souhaitent acheter des machines neuves ou développer leur production ne peuvent donc souvent recourir qu’à un budget restreint. À partir de 2023, le secteur de la construction de machines s’attend donc à une baisse des commandes. 

L’augmentation des coûts rend donc les investissements plus difficiles et augmente le risque d’insolvabilité. Mais malgré les prix élevés des machines neuves, les entreprises peuvent tout de même développer leur propre activité et rester ainsi compétitives – car le marché des machines d’occasion est actuellement nettement moins sombre.


L’alternative durable à l’achat de neuf

Les prix des machines neuves sont fortement influencés par les coûts de l’énergie et des matières premières. Si ceux-ci augmentent, cela a également un effet négatif sur les ventes. Les machines d’occasion sont moins affectées par de telles fluctuations. Le prix d’une machine d’occasion est composé de facteurs tels que le type, le fabricant, l’âge, la demande et la disponibilité. Les maisons de vente aux enchères industrielles telles que Surplex ou les spécialistes en expertise tels que Valuplex disposent d’évaluateurs de machines expérimentés qui mettent à profit leurs connaissances techniques approfondies des machines et peuvent définir les prix des machines d’occasion de manière juste et précise. Pour ce faire, une évaluation combinée basée sur des données et sur l’expérience est utilisée et de nombreuses années d’expérience sur la valeur d’une machine sont combinées avec les prix issus des résultats de ventes aux enchères ainsi que les prix des revendeurs et/ou des sites Internet sur différentes plateformes.

Valeur stable pour de bonnes performances

Selon Kai Prager, chef du service évaluation chez Surplex, le prix des machines d’occasion reflète souvent le fonctionnement actuel du marché et les tendances qui se dessinent. « Il y a quelque temps, il était par exemple très difficile de vendre de grosses machines déjà un peu anciennes, explique Prager. Cela a encore changé dans certains domaines ». Les machines d’occasion offrent de nombreux avantages à leurs acheteurs. Elles sont directement disponibles et, malgré leur bonne qualité, coûtent nettement moins cher qu’un nouvel achat. De plus, elles sont un bon moyen de rendre sa propre entreprise plus durable. Car les machines se voient offrir une seconde vie au lieu de finir à la ferraille.
Mais comment l’inflation actuelle influe-t-elle sur le marché des machines d’occasion ? Une forte augmentation des prix est-elle également attendue ici ou bien les entreprises disposant d’un petit budget peuvent-elles continuer à y trouver des avantages ?

Résister aux risques de l’inflation 

« Les prix des machines d’occasion ne peuvent pas être déterminés à l’aide des paramètres habituels » explique Kai Prager. L’influence de l’inflation ne se manifeste pas directement dans le cas de machines d’occasion, mais suit avec un certain retard les changements de prix des machines neuves. « Les secteurs dans lesquels la demande est plus forte en raison des conditions économiques montrent également une augmentation des prix de vente. Mais de loin pas en proportion du taux d’inflation actuel », ajoute-t-il. Le spécialiste s’attend toutefois à ce que la situation actuelle du marché se traduise par une augmentation de l’offre avec des prix d’adjudication en légère baisse. En effet, plus il y aura de machines proposées sur le marché, plus le prix d’adjudication sera bas. Actuellement, il peut donc être intéressant pour les entreprises d’examiner les ventes aux enchères de machines d’occasion si elles souhaitent élargir leur propre parc de machines et rester compétitives malgré l’inflation croissante. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Le CA à l'export de XCMG dépasse les 5 milliards de dollars
Le CA à l'export de XCMG dépasse les 5 milliards de dollars
Enerpac Cube Jack : pour une maintenance des pelles plus sûre
Enerpac Cube Jack : pour une maintenance des pelles plus sûre
Engcon : « Rester des précurseurs dans notre domaine »
Engcon : « Rester des précurseurs dans notre domaine »
Les livraisons de la semaine du 3 au 7 juin 2024
Les livraisons de la semaine du 3 au 7 juin 2024
Tous les articles Terrassements
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS