ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ TERRASSEMENTS

CNH Industrial dévoile ses nouvelles ambitions mondiales

Par Tanguy Merrien. Publié le 14 avril 2022.
CNH Industrial  dévoile ses nouvelles ambitions mondiales
DR
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Après la scission du groupe Iveco, CNH Industrial s’est fixé pour objectif de devenir le principal fabricant mondial d’équipements de pointe pour l’agriculture et la construction. Les différentes acquisitions dans ces deux domaines prouvent l’ambition du groupe italo-américain.

Les activités de camions, bus et véhicules commerciaux Iveco ont été séparées du groupe, en janvier 2022, et intégrées à cette date à la nouvelle société cotée, Iveco Group.  La famille Agnelli, via son holding Exor, conserve 27 % du capital et 41,7 % des droits de vote d’Iveco Group, soit le même niveau de participation que dans CNH Industrial.
A noter que le chiffre d´affaires consolidé du groupe en 2021, donc avant la scission, a atteint 33,5 milliards de dollars (+29%), dont 14,8 milliards (+ 35%) pour les activités agricoles et 3,1 milliards (+42%) pour les activités de construction. Le résultat EBIT ajusté a progressé de 1,7 milliard à 2,1 milliard de dollars, le résultat net atteignant un niveau historique record de 1,8 milliard.

Des rachats dans l’agriculture et la construction

Parallèlement, CNH Industrial a développé ses deux branches liées à la construction et l’agriculture. Pour cette dernière, le groupe italo-américain a fait main basse sur Raven Industries, leader technologique de l’agriculture de précision, pour 2,1 milliards de dollars. Un rachat qui permet au groupe de combiner de solides capacités d’innovation en matière d’agrotechnique autonome et de précision avec sa gamme d’équipements actuels.

Côté construction, Case a racheté Sampierana, spécialiste des trains de roulement à chenilles, de mini-pelles et de chargeuses compactes. Une acquisition estimée à 101 millions d’euros. L’accord prévoit l’acquisition de 90 % du capital social puis l’obtention du contrôle à 100 % de la société d’ici  les quatre prochaines années. La contrepartie sera financée par les liquidités disponibles de CNH Industrial. Quelques semaines plus tôt, le groupe avait également racheté Eurocomach permettant à Case de se doter désormais d’une offre plus que complète en mini et midi pelles, en majorité à rayon de rotation court. Mais aussi une technologie aboutie en matières de châssis et composants de trains de roulement.

Le « nouveau » groupe CNH Industrial se concentre désormais sur la production de machines agricoles et de chantiers via ses cinq principales marques. Case IH, New Holland Agriculture et STEYR fournissent des machines-outils, mais aussi des technologies numériques. CASE et New Holland Construction Equipment proposent pour leur part une gamme complète de produits de construction.

CNH Industrial emploie 37 000 personnes à travers le monde. En France, les 1 300 employés travaillent dans les usines de Croix (Nord), Tracy-Le-Mont (Oise) et Coex (Vendée), dont le site comporte également un centre de R&D de pointe.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
18 décembre 2023
Yanmar CE à nouveau distingué Yanmar Europe a reçu prix Deshima 2023 dans la catégorie « Bien établi ». Ce prix découle des initiatives du constructeur promouvant des solutions durables et contribuant à la responsabilité sociale des entreprises au sein du secteur. Il est remis par l'Agence néerlandaise pour les investissements étrangers (NFIA) et la Fédération commerciale néerlando-japonaise DUJAT. 
Yanmar CE à  nouveau distingué
6 mars 2024
Kubota Académie : le cœur du réacteur du réseau Lancée il y a presque 5 ans, la Kubota Académie, au sein de l’Institut Nicolas Barré à Armentières,  a déjà sorti de ses rangs une trentaine de techniciens experts et qualifiés à l’intention de son réseau de distribution. Si la pénurie de jeunes formés se fait encore sentir, le constructeur, les formateurs et autres inspecteurs techniques mettent les bouchées doubles pour répondre aux besoins.
Kubota Académie : le cœur du réacteur du réseau
25 mars 2024
L'ADT reste stable en Allemagne et en France En France et en Allemagne, le tombereau articulé, ou ADT, est resté stable depuis 2021, année au cours de laquelle le fabricant de tombereaux Volvo a changé de marque pour Rokbak. 
L'ADT reste stable en Allemagne et en France
Tous les articles TERRASSEMENTS
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola