TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
TDM 2022
INSCRIVEZ-VOUS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Cyclevia, l'éco-organisme de la filière des huiles et lubrifiants usagés

Cyclevia, l'éco-organisme de la filière des huiles et lubrifiants usagés
L'équipe Cyclevia. Crédit : Cyclevia
Par la rédaction, le 7 avril 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le nouvel éco-organisme Cyclevia s’engage à relever les nouveaux défis de la filière des huiles et lubrifiants en soutenant l’économie circulaire et en œuvrant pour plus de performances et moins d’impact sur l’environnement.

Le 10 février 2020, la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (dite loi AGEC) introduisait un nouveau régime de Responsabilité Élargie des Producteurs (REP) applicable aux huiles minérales ou synthétiques, lubrifiantes ou industrielles à partir du 1er janvier 2022. C’est dans ce contexte que le Centre Professionnel des Lubrifiants (CPL) a pris l’initiative de lancer en 2021, le projet de création d’un éco-organisme avec la participation des entreprises volontaires, donnant ainsi naissance à Cyclevia.

Cyclevia est devenu le 23 mars 2022 l’éco-organisme de la filière des huiles et des lubrifiants usagés. Cette nouvelle organisation a pour vocation d’endosser la responsabilité des producteurs notamment en matière de collecte et de traitement des huiles usagées. Son ambition est de porter cette filière à un haut niveau de performance tout en réduisant son impact sur l’environnement.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Issue de 3 grandes organisations professionnelles

Cyclevia regroupe 22 entreprises qui représentent près de 80% du marché des lubrifiants français. Ces entreprises se sont unies et ont travaillé pour assurer la mise en place de la filière REP. Elles constituent aujourd’hui l’actionnariat de Cyclevia.

Sous la direction d’André Zaffiro, directeur général, et de Benoit Stoeux (IGOL / Groupe Cipelia) son président, l’équipe s’organise autour de 2 pôles, celui des Opérations et celui des Activités DROM COM permettant ainsi de couvrir l’ensemble des zones géographiques placées sous la responsabilité de l’éco-organisme.

L’environnement en ligne de mire

La filière des huiles et des lubrifiants usagés bénéficie d’un tissu de sociétés disposant d’une longue expérience en matière de collecte, de recyclage et de régénération, mais également d’une bonne complémentarité. Pour parvenir à assurer une continuité vertueuse, Cyclevia a fait le choix dans un premier temps d’une REP « financière », en contribuant à la prise en charge des coûts de collecte et de recyclage des huiles usagées.

Cette organisation est la plus adaptée aux particularités de la filière et permet de préserver la structure concurrentielle du secteur tout en garantissant le bon accomplissement des missions de l’éco-organisme sur l’ensemble du territoire national. Et pour faire toujours plus progresser la filière, Cyclevia s’assure également de la montée en puissance progressive de la régénération, en encourageant notamment l’intégration d’huile régénérée dans la composition de nouveaux produits et en menant des études techniques destinées à faire émerger de nouvelles solutions de régénération.

« Notre but ultime tient en deux points. Premièrement, organiser une filière qui permettra d’aller collecter jusqu’au dernier litre d’huile usagée présent sur le marché, et deuxièmement, mettre en oeuvre un recyclage efficace et capable de délivrer en bout de chaine des huiles neuves de très grande qualité que les industriels seront fiers d’intégrer dans leurs formulations. Tout cela est très vertueux, que ce soit pour la performance de la filière comme pour la préservation des ressources brutes . » explique André Zaffiro, directeur général de CYCLEVIA.

Trois enjeux prioritaires

Pour son agrément qui couvre la période de 2022 à 2027, Cyclevia identifie trois enjeux principaux pour la filière :

- L’amélioration du taux de collecte des huiles usagées collectables, reconnu pour son niveau actuel élevé. Pour atteindre cet objectif, l’éco-organisme s’attachera à travailler sur les deux volets suivants : l’amélioration de la traçabilité de la collecte des huiles claires échappant à la comptabilisation aujourd’hui, ainsi qu’à la promotion d’une collecte séparée des huiles noires et huiles claires ; et l’amélioration de la collecte auprès des petits détenteurs qui ne seraient à priori pas pris en charge par les collecteurs agrées.
- L’amélioration de la circularité de la filière en favorisant la régénération pour la production d’huiles de base pouvant être intégrées dans la production de lubrifiants neufs, y compris ceux destinés aux moteurs de dernière génération Euro 5, Euro 6. Cet enjeu de circularité de la filière sera également favorisé par la mise en place d’une modulation de l’éco-contribution en fonction du niveau d’incorporation de matières recyclées.
- L’amélioration des performances environnementales des huiles mises sur le marché et la diminution de leur dangerosité. Il s’agira de mettra en œuvre un système d’éco-modulation du barème de contribution incitant les producteurs à réduire au sein de leurs gammes les produits étiquetés comme dangereux selon la classification CLP. L’éco-organisme s’engage également sur toute la durée de son agrément à soutenir la recherche et le développement de la filière en y consacrant une partie de son budget, toujours dans le but de faire émerger de nouvelles solutions aux propriétés moins polluantes et plus sûres pour la santé.

Une organisation pour les DROM COM

Avec l’entrée en fonction de la REP, un nouveau dispositif de soutien spécifique aux collecteurs regroupeurs des Départements, Régions et Collectivités d’Outre-mer remplace celui initialement mis en place par l’Ademe, garantissant toujours la gratuité des collectes. Une équipe ad hoc sera chargée de  suivre au plus près le fonctionnement de la filière dans l’optique d’assurer la transition et la continuité des flux, tout en évitant aussi les risques de rejet d’huiles usagées. Cyclevia prévoit en outre la rétroactivité de la prise en charge des coûts, ainsi qu’un barème annuel individualisé par territoire. Des solutions locales de traitement seront par ailleurs développées et mises en place localement.
 

Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Terrassements & Carrières
Le magazine pensé comme un outil destiné aux carriers, aux terrassiers et aux entreprises de construction routière.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Terrassements & Carrières
Le magazine pensé comme un outil destiné aux carriers, aux terrassiers et aux entreprises de construction routière.
N° 186
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Hannes Norrgren, président de Volvo Penta Industrial
Hannes Norrgren, président de Volvo Penta Industrial
Hannes Norrgren a été nommé président de Volvo Penta Industrial et rejoint de fait le comité de direction du Groupe.
ALLU France renforce son équipe commerciale
ALLU France renforce son équipe commerciale
Laurent Cousin est nommé responsable commercial pour le secteur sud-ouest au sein d’Allu France.
Anthony Largeau, directeur commercial France d'Hesus
Anthony Largeau, directeur commercial France d'Hesus
Anthony Largeau arrive au poste de directeur commercial pour la France afin de renforcer la présence d'Hesus sur les grands projets.
Loxam renforce sa présence dans le nord de la France
Loxam renforce sa présence dans le nord de la France
Au cours de l’été, Loxam a finalisé l’acquisition de SOFRANEL et de la Société Cominoise de Location (SCL) accentuant ainsi un peu plus sa présence sur son marché domestique.  
En Allemagne, les machines de TP sont en mauvaise posture
L'industrie allemande des matériels de chantier accuse le coup, entre problèmes d'approvisionnement et absence de croissance.
Manitou et Ecovadis, main dans la main
Manitou et Ecovadis, main dans la main
Manitou Group annonce la signature d’un partenariat avec la société EcoVadis, spécialisée dans les solutions d'évaluation des performances RSE et achats responsables pour accélérer le déploiement de sa politique d’achats durables.
TLM/ Saga Familiale : Huet Location
TLM/ Saga Familiale : Huet Location
C’est en 1991 à La Frette (38) que démarre l’aventure de Huet Location quand les deux époux Michel et Monique Huet fondent l’entreprise de location spécialisée dans les matériels d’élévation.  Une aventure qui s’est vue complétée par l’arrivée de Nicolas et Grégory, les deux fils, qui a apporté son savoir-faire.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Événements
Rencontre Ecotech® Gestion des eaux en milieu urbain
27 Septembre 2022
8ème édition du Salon des Professionnels de l’Amiante
27 Septembre 2022
Energy Time
29 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre travaux publics
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Responsable de chantier
- Architecte paysagiste
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.