Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Cinq erreurs qui augmentent les temps d'arrêt machine

Partager :
Cinq erreurs qui augmentent les temps d'arrêt machine
Par la rédaction, le 6 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Carrières
Quatre manières de former les opérateurs de machine participent à réduire le coût total de possession (TCO). Au passage, on fait le tour de cinq erreurs de maintenance et de comment les éviter.

Ne pas lire le manuel de l’opérateur

Les machines Volvo intègrent une multitude de fonctionnalités conçues pour améliorer les performances et faciliter l’utilisation. Mis à jour à chaque génération de machine, même les opérateurs les plus expérimentés ne maîtriseront pas tout sans lire le manuel. Par exemple, si le conducteur ne connaît pas la commande de ralentisseur sur un tombereau articulé et utilise les freins pour maintenir une vitesse constante en descente, cela peut entraîner une usure inutile des freins, ainsi que des coûts de remplacement et des temps d’immobilisation évitables.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pré-remplissage des filtres à carburant

Étant donné que le remplacement d’un filtre à carburant prend beaucoup de temps, certains techniciens de maintenance pré-remplissent le filtre via un raccourci. Le problème, c’est qu’il est pratiquement impossible d’utiliser un bidon de carburant et un entonnoir pour éviter de contaminer le nouveau filtre. Même la plus infime quantité de contaminant peut endommager les injecteurs, entraînant des réparations très coûteuses. Volvo CE recommande d’installer les filtres à sec et de les pré-amorcer pour limiter les risques de contamination - il est bon de prendre le temps de faire le travail correctement.

Utiliser le mauvais outil

L’utilisation d’un godet trop grand ralentit la machine, force sur l’hydraulique et cause de graves problèmes de production. De même, l’utilisation d’un outil pour effectuer une tâche précise pour lequel il n’a pas été conçue posera également problème. Un marteau hydraulique, par exemple, est uniquement conçu pour s’abaisser ou sous un certain angle. Son utilisation pour creuser, ramasser et transformer de gros morceaux de béton ou de roches ajoute une charge latérale excessive qui entraîne une usure excessive de la bague, des casses et des fuites.

Travailler trop vite

Lorsque l’on utilise des engins de chantier, il est nécessaire d’opérer lentement avec régularité. Faire des démarrages rapides, des arrêts fréquents et des virages brusques contribuent au déversement des matériaux hors du godet et sur le sol. De même, conduire une chargeuse sur pneus dans un espace de stockage et permettre aux pneus de patiner crée des ornières qui secouent la machine. Ces nids-de-poule doivent être rebouchés et les matériaux déversés, évacués.

Pas de télématique

Lorsqu’une machine est connectée via un système de télématique tel que CareTrack, les gestionnaires de flotte et concessionnaires peuvent surveiller de manière proactive son état de santé, diagnostiquer les dysfonctionnements et prendre des mesures préventives. Les rapports peuvent révéler un comportement de fonctionnement inhabituel, qui peut ensuite être corrigé par la formation de l’opérateur. Ils peuvent également indiquer quand des composants sont susceptibles de nécessiter un entretien ou des réparations, aidant ainsi les gestionnaires de parc à planifier la maintenance à un moment opportun et, du même coup, à éviter les temps d’arrêt imprévus.
 

Crédit photo : DR
Retrouvez toute l'information "carrières" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Copac sur la voie de l’excellence
Créé en 1990, le groupe Copac est passé d’un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros en 2010 à 25 millions d’euros en 2019...
À lire également
Plusieurs nominations chez Metso
Plusieurs nominations chez Metso
Un nouveau président au département Minerals Services et un nouveau président au département Pompes ont été nommés chez Metso pour remplacer Mikko Keto.
Terex MPS alimente JSW Cement au Moyen-Orient
Terex MPS alimente JSW Cement au Moyen-Orient
L'entreprise minière Minerals Technocom, basée à Dubaï, s'est récemment offerte les services d'une installation Terex MPS 1200TPH, chargée de soutenir la production de calcaire dans une carrière de Ras Al Khaimah, pour le compte de JSW Cement FZE.
Livraison d'une dragline Sennebogen chez Sud Dragage
Livraison d'une dragline Sennebogen chez Sud Dragage
Sygmat, importateur exclusif de la marque Sennebogen en France, annonce la livraison et la mise en service cette semaine d'une nouvelle dragline Sennebogen chez Sud Dragage.
Deux nouveaux compresseurs d’air Doosan Bobcat en exclusivité sur Excon
Deux nouveaux compresseurs d’air Doosan Bobcat en exclusivité sur Excon
A l’occasion du salon Excon 2019, qui se tient actuellement en Inde, Doosan Bobcat vient de lancer deux nouveaux compresseurs d’air à la productivité améliorée et aux vibrations réduites grâce notamment aux moteurs Volvo Penta.  
Sandvik acquiert Melin Tool Company
Walter, une division de Sandvik Machining Solutions, vient d'acquérir la société privée américaine Melin Tool Company, spécialisée dans la fabrication d'outils en carbure monobloc.
Le drone Doosan rafle deux prix aux CES 2020 Awards
Le drone Doosan rafle deux prix aux CES 2020 Awards
Les drones de Doosan Mobility Innovation (DMI) ont été récompensés dans deux catégories des CES 2020 Innovation Awards lors du salon CES 2020 qui se tenait du 7 au 10 janvier dernier à Las Vegas.
310 000 t supplémentaires pour la carrière Cemex de Bouafles en 2020
310 000 t supplémentaires pour la carrière Cemex de Bouafles en 2020
Le site d’exploitation de Cemex envisage d’augmenter sa production annuelle, dès l’année prochaine, pour atteindre la quantité maximale autorisée de 870 000 tonnes contre 560 000 tonnes actuellement. Il pourra ainsi faire face à la cessation d’activité de la carrière de Val-de-Reuil.
Tous les articles CARRIÈRES
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.