Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Innovation : surveillance et inspection robotisées de conduites forcées à distance

Innovation : surveillance et inspection robotisées de conduites forcées à distance
Crédit DR
Par la rédaction, le 6 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Porté par Setec, Soréa, Sub-C Marine, ETE et le Cetim, le projet Sidcof, Systèmes innovants de diagnostic de conduites forcées, labellisé par les pôles de compétitivité Pôle Eau et Tennerdis vise à développer des méthodes et outils novateurs permettant de suivre à distance l’état de santé de ces ouvrages complexes.

Sélectionné en 2016 par le Fonds Unique interministériel (FUI), et cofinancé par le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et le FEDER Languedoc-Roussillon, le projet SIDCOF (Systèmes innovants de diagnostic de conduites forcées) se propose de développer des méthodes et outils novateurs permettant :
- le suivi in situ des conduites forcées (fissuration, fuite, épaisseur et déformation),
- le développement de diagnostic poussé robotisé à l’intérieur des conduites forcées afin de s’affranchir d’une intervention humaine en milieu complexe,
- l’ingénierie et le traitement logiciel des données pour la mise en place d’un système d’aide à la décision pour l’exploitant.
Résultat : les opérations de maintenance sont rationalisées, et on augmente ainsi la disponibilité des ouvrages hydroélectriques, particulièrement sur les conduites forcées difficiles d’accès, à fortes pentes et petits diamètres.
Portés par l’ingénieriste Setec, le Cetim, l’intégrateur robotique Sub C Marine, le chaudronnier ETE et l’exploitant de parc hydroélectrique Soréa, plusieurs systèmes innovants de surveillance des conduites ont ainsi été développés.
Le premier consiste à assurer un monitoring des conduites à l’aide de capteurs placés à demeure sur les conduites soit en permanence, soit périodiquement pour détecter l’apparition de défauts. En charge de cette partie du projet, le Cetim a sélectionné deux méthodes : la mesure de déformation locale par des extensomètres autonomes et communicants, basés sur la technologie de capteurs « couches épaisses » mise au point par le Centre de ressources en mécatronique du Cetim à Annecy (Haute-Savoie), et la détection de défauts par émission acoustique (EA). Placés tous les 30 à 50 m environ, ces capteurs EA « écoutent » les bruits et les vibrations à des fréquences ultrasonores dans les conduites. Un prétraitement local des données permet de détecter la présence de chocs et de fuites dans la tuyauterie et de localiser ces défauts à un mètre près. Pour les deux types de capteurs, les informations sont envoyées sans fil directement à un système de supervision qui peut prévenir le personnel de la centrale hydroélectrique en cas d’urgence.
Le deuxième dispositif, développé par Sub-C Marine, est un robot immergeable de nouvelle génération portant un système de contrôle d’épaisseur par ultrason conçu et intégré par le Cetim dans le cadre du projet et capable d’évoluer dans des canalisations de diamètres restreints. 
Le projet s’adresse aussi bien aux installations existantes vieillissantes en Europe qu’aux nouvelles dans le reste du monde et en particulier dans les pays émergents.
À titre d’exemple, il existe plus de 250 km de conduites forcées sur le seul parc de EDF, qui nécessite suivi et maintenance.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
La méthanisation dans la loi Climat et résilience
La méthanisation dans la loi Climat et résilience
L'intégration du mécanisme de financement extra-budgétaire du biométhane dans la Loi Climat Résilience adoptée le 20 juillet 2021 et prochainement promulguée par le Président de la République représente une réelle avancée pour le développement de l'ensemble de la filière et confirme le rôle important de la méthanisation française
Sur les chantiers, la digitalisation des réseaux optimisée avec la 5G
Sur les chantiers, la digitalisation des réseaux optimisée avec la 5G
La solution de réalité augmentée développée par Syslor permettant de visualiser sur un smartphone les réseaux enfouis vient d’être testée sur un chantier avec la connexion 5G de Bouygues Telecom. Une expérimentation réalisée en conditions réelles par les équipes de Colas pour évaluer l’apport de cette technologie sur les solutions de réalités augmentées sur les chantiers de travaux pour les réseaux en sous-sol.
Le Graie prend part au projet européen Co-UDlabs
Le Graie prend part au projet européen Co-UDlabs
Lancé en 2021, le projet Co-UDlabs (Building Collaborative Urban Drainage research labs communities) vise à rassembler les activités de recherche et d’innovation dans le domaine de l’hydrologie urbaine au niveau européen. Le Graie, partenaire du projet, a notamment en charge pendant les 4 ans de travaux, de la partie intégration sectorielle et stratégie de pérennisation.
Réhabilitation de La Cité à Toulouse : le groupe Elydan founit ses sondes géothermiques
Réhabilitation de La Cité à Toulouse : le groupe Elydan founit ses sondes géothermiques
Lieu symbolique de l’aéronautique à Toulouse et inscrit au titre des Monuments historiques, les anciennes halles Latécoère sont aujourd’hui dédiées à l’innovation collaborative et durable. Terrendis marque du groupe Elydan, spécialisée dans le chauffage et les énergies renouvelables, a été choisie pour fournir 62 sondes géothermiques dans le cadre de la réhabilitation du lieu qui accueille désormais des start-ups.
Guingamp Paimpol agglomération s’appuie sur le Cerema pour répondre aux nouveaux enjeux du territoire
Guingamp Paimpol agglomération s’appuie sur le Cerema pour répondre aux nouveaux enjeux du territoire
Le Cerema et Guingamp Paimpol Agglomération ont signé une convention-cadre de partenariat d’innovation et de coopération pour les 3 prochaines années. L’objectif pour la collectivité est d’être accompagnée dans le déploiement de méthodologies et solutions innovantes dans les domaines de la mobilité, de l’adaptation au changement climatique, de l’environnement et des risques, et enfin des infrastructures et ouvrages d’art.
Paul Galonnier, Indura : « Qu’elle soit de procédé, de produit ou d’usage, l’innovation fait partie de l’ADN des TP »
Paul Galonnier, Indura : « Qu’elle soit de procédé, de produit ou d’usage, l’innovation fait partie de l’ADN des TP »
Avec plus d’une centaine d’adhérents et autant de projets montés, 35 dossiers cofinancés et 36 M€ de fonds publics investis, en 11 ans, le cluster régional auralpin Indura s’affirme comme un véritable outil dans l’accompagnement des entreprises à transformer leurs idées en projets innovants. Paul Galonnier, président d’Indura fait le bilan d’une année 2020 riche en projets, et présente ceux à venir.
Un territoire petit mais très Smart !
Un territoire petit mais très Smart !
Le Smart, tout le monde en parle. Mais dans les fait, peu de territoires se sont vraiment lancés. Et l’on se trompe si l’on pense que seules les grosses communautés d’agglomération se jettent dans le bain. En effet, la modeste communauté de communes du Haut Pays Val d’Alzette met le point final à une solution de Smart Territoire ambitieuse. Nous avons échangé avec Julien Vian, son directeur général des services, pour en savoir plus.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.