Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Vendée Eau : Jourdain va sortir de terre

Vendée Eau : Jourdain va sortir de terre
Jacky Valet, président de Vendée Eau lors de la présentation/signature de l'unité d'affinage du projet Jourdain
Par S. B., le 9 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La réutilisation des eaux usées pour en faire de l’eau potable est sur des rails au travers du projet Jourdain de Vendée Eau qui vient de passer un cap ce matin : la signature du contrat de construction de l’unité d’affinage.

En présence de toutes les parties prenantes (Jacky Valet, président de Vendée Eau, Martin Gutton, dg de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne ou encore Antoine Frérot, pdg de Véolia), le coup d’envoi concret du projet Jourdain vient d’être donné au travers de la signature du contrat de construction de l’unité d’affinage qui va servir à assainir l’eau suffisamment pour son retour à la nature, plus exactement dans une zone végétalisée précédant la retenue dans laquelle vient puiser l’usine de production d’eau potable. Un projet que nous avons détaillé ici.

Un démonstrateur essentiel

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Afin que les eaux traitées rejetées soient compatibles avec les enjeux sanitaires, la Step des Sables d’Olonne va donc se voir adjoindre une station d’affinage tertiaire construite par le groupement OTV/Veolia (début des travaux au mois de décembre pour 12 mois de travaux. Mise en service début 2023). Le projet Jourdain a l’ambition d’être une expérimentation pilote de long terme, soit de 2015 à 2025. Ce démonstrateur pour 150 m3/h pourra aller jusqu’à 600 m3/h pour exploiter la totalité du gisement d’eaux usées de la Step.
Si cette ressource d’eau intéresse tellement Vendée Eau, et de nombreux syndicat à travers le pays, c’est que la Vendée se prépare à une croissance démographique et économique forte dans les années à venir et qu’il faudra gérer ce développement avec le réchauffement climatique et des pluies de moins en moins prévisibles.

Un projet pour rassurer

Il est donc nécessaire de trouver de nouvelles sources pour abreuver les 430 000 abonnés de Vendée Eau. Des abonnés qu’il faut rassurer avec de la communication. Rappeler que cette solution est déjà utilisée à Singapour (50 % de la population consomme de l’eau déjà utilisée), en Namibie, en Israël ou aux USA devrait déjà calmer quelques craintes. Le projet Jourdain, qui va d’abord tourner à blanc pendant un an (durant l’année 2023) puis monter en puissance très progressivement pour valider le procédé et pour "progressivement familiariser les populations avec le fait de boire sans aucun danger l’eau qui a déjà été utilisée", explique Antoine Frérot, pdg de Véolia. De plus, le projet de précaution prime sur tout le reste. Jourdain va enrichir le bouquet de solutions de la Vendée et s’inscrit clairement comme une solution d’avenir pour préserver la ressource.
 
 

Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
« Les produits béton ont un rôle important à jouer dans le développement du concept de désimperméabilisation »
« Les produits béton ont un rôle important à jouer dans le développement du concept de désimperméabilisation »
L’idée de désimperméabiliser les sols en ville a fait son chemin ces dernières années, faisant de la même manière évoluer les produits et solutions. En tant que fournisseurs de solutions pour la gestion des eaux pluviales, mais aussi de revêtements, les industriels du béton bénéficient notamment des travaux du Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cerib) sur ce sujet. Question à Sophie Jacob, ingénieure experte du sujet au sein du Centre, pour connaître les dernières évolutions des produits béton.
A quoi ressemblera le prochain Carrefour de l'Eau ?
A quoi ressemblera le prochain Carrefour de l'Eau ?
Repoussée aux 5 et 6 mai 2021, la 22e édition du Carrefour des gestions locales de l'Eau adoptera une nouvelle formule. Le salon se déroulera à la fois présentiel, à Rennes, mais aussi en digital, une version hybride cet événement imaginé comme "un immense speed-dating professionnel pour le monde de l'eau". Trois questions à Philippe Boyer, président d'Idealco pour comprendre le concept.
BIC, Culin et Elydan, renouvèlent les réseaux d’eau isérois
BIC, Culin et Elydan, renouvèlent les réseaux d’eau isérois
Elydan fournit 2750 m de tuyaux en PEHD pour le réseau d’eau potable et réseau incendie des communes de Culin & Sainte-Anne-Sur-Gervonde (Isère).
Forage dirigé : atterrage courbe en Roumanie
Forage dirigé : atterrage courbe en Roumanie
Afin d’exploiter de nouveaux gisements de gaz naturels offshore, l’entreprise BSOG a eu en charge la mise en place de gazoducs sous-marins. Le délicat passage de la mer à la terre, l’atterrage, s’est fait en forage dirigé. L’expertise du cabinet d’ingénierie Optimum n’a pas été de trop pour réussir cette phase délicate du projet.
35 pompes pour le cadereau d’Uzès
35 pompes pour le cadereau d’Uzès
Ce sont plus de 35 pompes du fabricant Xylem qui sont mises en place pour détourner le réseau d’eau, dans le cadre du projet de rénovation du cadereau d’Uzès, à Nîmes.
AEP : suivez le guide
AEP : suivez le guide
Alors que le concept d’or bleu est devenu très concret avec la prise de conscience de la rareté de la ressource, l’eau potable est un sujet que les collectivités mettent en eau des listes de priorité. Pour les aider dans leurs démarches, l’Amorce a édité un ouvrage de référence faisant résonner ensemble le thème des élus, de l’eau et de la transition énergétique.
AVIS D'EXPERT / Bactéries dans les réseaux d'eau : un danger pour l'Homme... et les installations
AVIS D'EXPERT / Bactéries dans les réseaux d'eau : un danger pour l'Homme... et les installations
Maintenir une qualité d'eau stable dans les réseaux d'eau dans les bâtiments, et s'assurer contre la prolifération bactériologique dangereuse pour l'homme ou les canalisations, nécessite une démarche de bout-en-bout alliant conception ad hoc des réseaux, analyses régulières et traitements appropriés. De la conception des réseaux, bactériologie et traitement, Fabrice Audibert, manager de la prescription et des marchés tertiaires chez BWT France, en détaille les enjeux.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.