Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’agence de l’eau investit 42,3 M€ au 1er trimestre 2021

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’agence de l’eau investit 42,3 M€ au 1er trimestre 2021
Par la rédaction, le 27 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Au total, au cours du 1er trimestre 2021, 242 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques ont été soutenus par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, en AURA. Parmi eux, 18 concernent la réduction des pollutions d’origine industrielle, ce qui augure d’une reprise des investissements environnementaux dans ce domaine, après une année 2020 marquée par un ralentissement lié à la crise sanitaire.

L’agence de l’eau vient de dévoiler la répartition des investissements qu’elle a réalisés pour le 1er trimestre de l’année en Auvergne-Rhône-Alpes :
- 68 % des aides (soit 28,7 M€ sur les 42,3 M€ au total), sont attribués à l’amélioration de l’assainissement (réduction des rejets d’eaux usées, amélioration de leur collecte, notamment par temps de pluie, ainsi que pour leur traitement) et l’alimentation en eau potable des collectivités (réhabilitation ou renouvellement des infrastructures, dont les réseaux) ;
- 12 % des aides (soit 5,1 M€) vont à la réduction des pollutions agricoles, dont 4 M€ pour la première expérimentation sur le bassin Rhône-Méditerranée des paiements pour services environnementaux (PSE) à destination des agriculteurs, réalisée sur le territoire de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (CAPI) ;
- 9 % des aides (soit 3,8 M€), bénéficient aux milieux aquatiques (renaturation des cours d’eau, préservation et restauration des zones humides) ;
- 6,4 % des aides (soit 2,7 M€), contribuent à une meilleure gestion quantitative de la ressource en eau (lutte contre les fuites des réseaux d’eau potable et substitutions de ressources déficitaires) ;
- 2,6 % (soit 1,1 M€) à l’amélioration des connaissances et actions de communication ;
- et enfin, 1,2 % des aides (soit 0,5 M€), à la réduction des pollutions industrielles.
Cette dernière, une problématique qui reste une priorité pour l’agence de l’eau, a ainsi contribué à aider 45 projets totalisant 13 M€ de travaux, autour de sujets comme : la lutte contre les micropolluants, la réduction des rejets de substances toxiques en provenance de PME ou d’artisans, ainsi que des polluants organiques, non toxiques, mais consommateurs de l’oxygène dans l’eau.
 
8,1 M€ apportés par le Plan de relance

Sur ce total de 42,3 M€, et dans le cadre du plan de relance national, le montant des aides attribuées au 1er trimestre 2021 en Auvergne Rhône-Alpes pour des opérations dans les domaines de l’eau potable et l’assainissement, mais également, la restauration des zones humides est de 8 M€. Rappelons que l’enveloppe nationale des aides représente 260 M€. L’enjeu est que la dynamique des travaux et projets nécessaires pour l’eau potable, l’assainissement et la biodiversité reprenne à plein.
L’agence Rhône Méditerranée Corse a perçu une dotation financière de 65 millions d’euros, qui vient s’ajouter aux recettes qu’elle perçoit des redevances. Sur ce total, 63 millions sont destinés à l’eau potable et à l’assainissement, et le reste aux milieux et à la biodiversité.
Focus sur la réduction des polluions industrielles

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Pluvial en 2021 : entre gris clair et gris foncé
Pluvial en 2021 : entre gris clair et gris foncé
Si la filière de la gestion de l’eau à la parcelle peut compter sur son aspect essentiel et l’engouement qu’elle suscite pour affronter la pandémie, elle n’aura pas vécu l’année 2020 sans tangage. Et finalement, même si la baisse d’activité est moins forte que prévue, elle reste douloureuse. Nous nous sommes entretenus avec Jérémie Steininger, délégué général de l’Atep, pour avoir plus de détail sur ce millésime pas comme les autres.
La nouvelle centrale hydroélectrique d’EDF de Romanche-Gavet inaugurée
La nouvelle centrale hydroélectrique d’EDF de Romanche-Gavet inaugurée
Presque 3 ans après la fin du percement de la galerie d’amenée, en partie amont, la nouvelle centrale hydroélectrique d’EDF de Romanche-Gavet (38) qui a constitué le plus gros chantier dans ce domaine jamais réalisé en France, se dévoile. Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF était là pour l’inauguration le 9 octobre dernier.
“Ville Sans Tranchée“ reporté en 2022
“Ville Sans Tranchée“ reporté en 2022
La 14e édition du salon Ville Sans Tranchée (VST) qui devait avoir lieu les 1er et 2 juin prochains est reportée en 2022. La manifestation consacrée aux techniques de travaux sans tranchée se tiendra donc l’année prochaine, du 31 mai au 1er juin, au parc Floral de Paris.
Coupures d'eau : le récit d'un combat
Coupures d'eau : le récit d'un combat
Si vous avez été émus par le film "Erin Brokovich seule contre tous" et que, plus généralement, les victoires de David contre Goliath remportent votre adhésion, alors vous pourriez craquer pour le livre « Coupures d’eau. Victoire des citoyens face aux multinationales » aux Éditions 2031.
A quoi ressemblera le prochain Carrefour de l'Eau ?
A quoi ressemblera le prochain Carrefour de l'Eau ?
Repoussée aux 5 et 6 mai 2021, la 22e édition du Carrefour des gestions locales de l'Eau adoptera une nouvelle formule. Le salon se déroulera à la fois présentiel, à Rennes, mais aussi en digital, une version hybride cet événement imaginé comme "un immense speed-dating professionnel pour le monde de l'eau". Trois questions à Philippe Boyer, président d'Idealco pour comprendre le concept.
188 millions d'euros de contrat pour Suez aux USA
Tout va bien pour le groupe Suez qui vient de remporter une série de contrats pour une somme de 188 millions d'euros dans le secteur de l'eau et de l'assainissement.
Maximilien Pellegrini, nouveau président de la FP2E
Maximilien Pellegrini, nouveau président de la FP2E
La fédération professionnelle des entreprises de l’eau, FP2E, qui regroupe les entreprises assurant la gestion des services d’eau et d’assainissement en France après mise en concurrence, vient de désigner son nouveau président, Maximilien Pellegrini, DG Eau France du groupe Suez.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.