Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La FNCCR inquiète du projet « Hercule » d’EDF

La FNCCR inquiète du projet « Hercule » d’EDF
Par S. B., le 25 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La FNCCR s’est fendue d’un long communiqué expliquant ses inquiétudes vis-à-vis du projet Hercule de restructuration d’EDF qui pourrait lourdement handicaper les services publics de distribution d’électricité et leurs usagers.
 
Avec son projet de restructuration « Hercule », EDF présente un important projet de restructuration visant à créer trois entités distinctes. Parmi ces trois entités, EDF « Vert » regrouperait les activités commerciales du groupe, celles d’Enedis et les énergies renouvelables. « Si la recherche de solutions pour accompagner EDF dans sa mutation face aux défis de l’avenir est légitime, l’ouverture d’EDF vert à un actionnariat privé massif pourrait casser la dynamique d’investissement d’Enedis, affecter la qualité des services publics de distribution qui lui sont confiés par les collectivités locales concédantes, et conduire à un renchérissement du prix de l’électricité pour financer les versements de dividendes aux nouveaux actionnaires privés, pénalisant les consommateurs, déjà massivement confrontés à de graves difficultés », s’inquiète la FNCCR.
 
Les territoires dans le flou
 
Lla FNCCR déplore l’absence totale d’information des territoires, et a fortiori de concertation avec eux, en premier lieu avec les autorités organisatrices de la distribution d’électricité, pourtant propriétaires des réseaux. Le 20 janvier 2021, les élus du conseil d’administration de la FNCCR ont adopté une motion visant à alerter le Gouvernement quant à leurs inquiétudes, dans un contexte où la distribution d’électricité n’a jamais été aussi déterminante pour assurer la pleine relance économique et s’engager collectivement dans la transition énergétique.  « Il appartient aux territoires d’être pleinement associés à l’élaboration du projet Hercule, celui-ci conduisant à remettre en cause l’indépendance financière d’Enedis, le gestionnaire en monopole des réseaux locaux d’électricité dans 95 % de l’hexagone. Malheureusement, ce projet, annoncé par EDF, n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les premières concernées, les AODE (syndicats énergie, métropoles, etc...) », déplore la FNCCR.
 

Enedis à 100 % dans EDF Vert
 
La Présidente d’Enedis, Marianne Laigneau, a indiqué à l’Assemblée générale de la FNCCR qu’Enedis devrait rester à 100 % une filiale d’ « EDF vert ». Toutefois, il n’y a pas encore eu d’information sur la répartition du capital de cette holding, alors que cette structure capitalistique sera déterminante quant aux orientations de la gouvernance future de la distribution d’électricité. « L’ouverture du capital de la maison-mère d’Enedis fait courir un risque à la gouvernance locale et, plus largement, aux intérêts des usagers », martèle la FNCCR. Une qinqiétude qui s’explique par le fait qu’EDF Vert serait soumis au droit de supervision économique de maison mère qui, elle-même, serait ouverte à la montée au capital d’entreprise plus soucieuse de rendement que de service public et d’écologie.
 
 
Une hausse de la facture ?
 
C’est ce que craint la FNCCR par un effet en cascade : l’attractivité d’EDF vert pour des investisseurs financiers exercerait un appel d’air à la hausse du tarif d’utilisation des réseaux (TURPE), de façon à permettre à Enedis de relever le niveau de dividendes versés à sa maison mère. « Une telle évolution limiterait la capacité d’investissement d’Enedis et aboutirait à un renchérissement du prix de l’électricité lésant les consommateurs. En outre, elle pourrait induire une remise en cause des droits de propriété des collectivités sur les réseaux dans la mesure où ceux-ci limitent le montant du TURPE », s’inquiète la FNCCR.
La fédération qui affirme que « le capital d’Enedis doit demeurer public pour préserver le rôle d’Enedis dans le système de la distribution publique d’électricité ».
 
Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Thierry Barbaut arrive chez tactis
Thierry Barbaut arrive chez tactis
Tactis, cabinet de conseil et d'ingénierie incontournable en aménagement numérique, vient de recruter Thierry Barbaut en tant que directeur des écosystèmes innovants.
Isère : Spie batignolles en piste pour l’aménagement hydroélectrique de la Sarenne
Isère : Spie batignolles en piste pour l’aménagement hydroélectrique de la Sarenne
Spie batignolles génie civil vient de remporter 2 lots du marché de la nouvelle installation hydroélectrique sur le torrent de La Sarenne. Au programme, tunnelier, raise-boring et explosif, toute une palette de techniques sera ainsi déployée par Spie batignolles dans le milieu particulièrement contraint des montagnes iséroises.
La nouvelle centrale hydroélectrique d’EDF de Romanche-Gavet inaugurée
La nouvelle centrale hydroélectrique d’EDF de Romanche-Gavet inaugurée
Presque 3 ans après la fin du percement de la galerie d’amenée, en partie amont, la nouvelle centrale hydroélectrique d’EDF de Romanche-Gavet (38) qui a constitué le plus gros chantier dans ce domaine jamais réalisé en France, se dévoile. Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF était là pour l’inauguration le 9 octobre dernier.
Muriel Voisin nommée directrice RSE du groupe Colas
Muriel Voisin nommée directrice RSE du groupe Colas
Muriel Voisin est la nouvelle directrice RSE, au sein de la direction Développement Responsable et Innovation du groupe Colas.
Socotec se renforce dans le nucléaire
Socotec se renforce dans le nucléaire
Socotec annonce le rachat de la société Innov’ Formation, basée à Avoine, à Abskills. L'opération a pour but de compléter le réseau de sa filiale Socotec Formation Nucléaire et de renforcer ses activités de formation en Centre-Val de Loire dans le secteur du nucléaire.
L'UFL présente sa nouvelle charte
L'UFL présente sa nouvelle charte
A quelques jours de l'ouverture des JDL, l'UFL a listé de nombreux groupes de travail constitués autour des thèmes de la sécurité et des conditions générales de location / prestation.
Un nouveau directeur pour Enedis Normandie
Un nouveau directeur pour Enedis Normandie
Jean-Olivier Martin prend la tête de la direction régionale d’Enedis en Normandie et prend en charge le réseau de distribution d’électricité dans les départements du Calvados, de l’Eure, de la Manche, de l’Orne et de la Seine-Maritime.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.