Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Compenser Fessenheim : 10 TWh gagnés avec un éclairage moderne

Partager :
Compenser Fessenheim : 10 TWh gagnés avec un éclairage moderne
Par La rédaction, le 24 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim pose la question de savoir comment compenser cette perte de production. Le syndicat de l’énergie explique que rénover l’éclairage offre les 10 TWh manquants.


Comme le chauffage, l’éclairage pèse sur la facture énergétique du pays. La fermeture de la centrale de Fessenheim rappelle que les économies peuvent se faire par l’efficience et que dans ce domaine, l’éclairage a un grand rôle à jouer. Le secteur de l’éclairage affirme qu’exploiter ce gisement qu’est la modernisation des luminaires permettrait d’économiser l’équivalent de la production de Fessenheim, et même davantage, et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Ce n’est pas un combat récent pour le syndicat de l’éclairage

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Depuis des années, le syndicat de l’éclairage alerte sur ce potentiel d’économies immédiates d’énergie, méconnu et encore sous-exploité. 56 TWh : c’était en 2013 la consommation d’énergie liée à l’éclairage en France (source : Ademe). Cela inclut l’éclairage des bâtiments résidentiels et non résidentiels, ainsi que l’éclairage extérieur (dont l’éclairage public). "Utilisant majoritairement des technologies obsolètes et énergivores, ces installations d’éclairage offrent un potentiel d’économie d’énergie de 40 à 80 %, selon leur nature et selon les applications", souligne le syndicat en citant Ademe, Ceren, et Association française de l’éclairage.

Un grand chantier de remplacement

Pour exploiter ce potentiel, il faut rénover sans attendre ces installations d’éclairage. "Un scénario prudent, tenant compte des rénovations déjà effectuées les dernières années, peut retenir la valeur de 40 % d’économies : ce sont donc environ 22 TWh qu’il est possible d’économiser simplement, sans dégrader l’éclairage, en l’améliorant, même !", explique le syndicat. On le voit, il s’agit du double de ce que produisait ces deux réacteurs de Fessenheim. La rénovation énergétique de l’éclairage est vertueuse Le monde du bâtiment et les collectivités territoriales s’accordent sur les bénéfices de la rénovation des installations d’éclairage. Cette dynamique est en ligne avec les objectifs de transition énergétique, soutenue par le dispositif des certificats d’économie d’énergie, et encadrée par la réglementation qui exige des performances énergétiques lors des rénovations.

Toutefois, la dynamique est molle

Le rythme des rénovations de décolle pas : le nombre d’installations rénovées chaque année reste faible, et les économies générées bien inférieures à ce qu’elles pourraient être. Pour le syndicat, il faut y voir "une volonté politique trop timorée. Les exigences de performance fixées par la réglementation sont d’un niveau satisfaisant pour l’éclairage, mais l’absence de moyens de contrôle de la conformité de ces travaux fait craindre des résultats décevants. Il est donc nécessaire de donner un signal fort à l’ensemble des acteurs économiques, tous concernés, tous utilisateurs d’éclairage. Cette volonté politique, si elle est là pour fermer demain ce premier réacteur à Fessenheim, doit être là aussi pour en assumer les conséquences : rénover l’éclairage partout en France permettrait de ne pas entraîner, du fait du pic de consommation en fin de journée, un surcroît d’émission de gaz à effet de serre"; détaille le syndicat. Les industriels sont prêts Les industriels de l’éclairage, avec leur expertise, sont prêts à accompagner les pouvoirs publics et le secteur privé pour réaliser cette transition, et en atteindre les objectifs. 

  Le zapping de la semaine
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Spie contribue à la mise en œuvre d'une télécabine dans les Hautes-Pyrénées
Spie contribue à la mise en œuvre d'une télécabine dans les Hautes-Pyrénées
Spie Industrie & Tertiaire a participé à la mise en œuvre de Skyvall, la nouvelle télécabine de la vallée du Louron (Hautes-Pyrénées) reliant Loudenvielle à Peyragudes.
Fnedre : « Nos membres sont aujourd’hui des professionnels reconnus pour leurs compétences »
Fnedre : « Nos membres sont aujourd’hui des professionnels reconnus pour leurs compétences »
Au sein de la Fédération nationale des entreprises de détection des réseaux enterrés, la FNEDRE, la bataille pour promouvoir la qualité des prestations semble aujourd’hui gagnée et laisse la place à un nouveau challenge, celui de la formation. C’est le défi de son nouveau président, élu depuis peu, Jean-François Maregiano. Entretien.
La nacelles sur VUL, un marché qui attise les ambitions
La nacelles sur VUL, un marché qui attise les ambitions
La plupart des constructeurs de nacelles sur VUL le confirment. Le marché poursuit sa croissance, porté par l’activité intense générée par les télécoms et le déploiement de la fibre optique.
Le Cerema et l'Avicca partenaires pour les collectivités
Le Cerema et l'Avicca partenaires pour les collectivités
Le Cerema et l'Avicca viennent de signer une convention de partenariat pour accompagner les collectivités dans leurs projets avec l'objectif d'apporter conjointement un accompagnement aux collectivités territoriales engagées, ou qui souhaitent s’engager, dans des projets de territoires intelligents complexes.
Parrot et RIIS veulent renforcer l’intelligence des drones
Parrot et RIIS veulent renforcer l’intelligence des drones
Parrot, premier groupe européen de drone, annonce son partenariat avec RIIS, fournisseur leader d'applications mobiles, de développement web et de conseil en informatique, pour développer des applications personnalisées d’Intelligence Artificielles pour les drones du fabricant.
Eiffage Energie Systèmes et le SDEF à l'initiative du premier territoire connecté
Eiffage Energie Systèmes et le syndicat départemental d’énergie et d’équipement du Finistère (SDEF) viennent de lancer le premier « territoire intelligent et connecté » à l’échelle d’un département (hors Brest Métropole).
La fédération Infranum s’adresse à Julien Denormandie
La fédération Infranum s’adresse à Julien Denormandie
Nous avions évoqué dans un précédent article les points importants qui, selon Infranum, doivent permettre à la filière des télécoms de redémarrer. Cette étude vient d’être transmise au ministre Julien Denormandie pour que l’Etat puisse prendre la pleine mesure qu’il y a à aider une filière très fortement créatrice de valeur et d’emplois.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
États Généraux de la chaleur solaire 2020
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Chef de chantier bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.