Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

L’agence de l’eau investit 110,3 millions en Auvergne‐Rhône‐Alpes en 2019

Partager :
L’agence de l’eau investit 110,3 millions en Auvergne‐Rhône‐Alpes en 2019
Par V. V., le 20 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre de son programme « Sauvons l’eau » 2019‐2024, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accordé une aide financière en faveur de l’eau de 110,3 millions d’euros en 2019 à la région Auvergne‐Rhône‐Alpes, dont la moitié a concerné l’adaptation au changement climatique, une priorité du programme. Pas moins de 1 008 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations, verront ainsi le jour grâce aux aides.

Dans le détail, sur les 110,3 millions d’euros d’aides financières, 37 % soit 40,9 M€ ont concerné l’amélioration de l’assainissement et de l’alimentation en eau potable des collectivités, avec dont 33,2 M€ pour réduire les rejets d’eaux usées (10,7 M€ pour leur traitement et 22,5 M€ pour améliorer leur collecte, notamment par temps de pluie grâce à une gestion à la source de ces eaux). Le secteur de l’eau potable a pu compter sur une aide de 7,7 M€ dont 3,9 dédiés à la mise à niveau des infrastructures des collectivités en zone de revitalisation rurale et 1,8 M€ à la restauration de la qualité des captages prioritaires. Les milieux aquatiques ont bénéficié de leur côté d’un montant de 37,3 M€, soit 34 %, avec 17,7 M€ pour restaurer la continuité des cours d’eau (12,4 M€ sur la Romanche), 11,1 M€ pour améliorer leur morphologie (4,1 M€ sur le Gier), 1,5 M€ pour restaurer les zones humides et 5,5 M€ pour animer la thématique.
10 M€ soit 9 % des aides, vont à la réduction des pollutions d’origine agricole avec la quasitotalité (9,6 M€) sous forme d’enveloppes déléguées à l’agence de services et de paiement (ASP), pour le reversement d’aides directes aux agriculteurs, en vue de soutenir les changements de pratiques, notamment la conversion à l’agriculture biologique sur des territoires prioritaires en termes de restauration de la qualité de l’eau.
9,2 M€ soit 8 % du montant total, sont consacrés à une meilleure gestion quantitative de l’eau, dont 4,6 M€ pour substituer des ressources déficitaires et 3,3 M€ pour économiser l’eau, en supprimant les fuites sur les réseaux d’eau potable ou en modernisant l’irrigation agricole.
En 2019, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a soutenu 1 008 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques, en AuvergneRhôneAlpes

En Isère, le Barrage du Livet fait partie du projet porté par EDF consistant à libérer La Romanche sur 60 km entre le haut Oisans et la confluence du Drac avec l’Isère. / Crédit EDF
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Le zapping de la semaine
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Lutter contre la sinistralité en ANC : le devoir de conseil
Lutter contre la sinistralité en ANC : le devoir de conseil
Comme chaque année, le Graie organisait sa journée Qualit’ANC en rassemblant plus de 100 professionnels de l’assainissement non-collectif. Principal objectif de ce rendez-vous : permettre à la chaîne d’acteurs de l’ANC de se rencontrer et d’échanger sur leurs pratiques. Retour sur l’une des interventions autour du thème du devoir de conseil en ANC.
Valorisation des eaux usées : première injection de biométhane en Ile-de-France
Valorisation des eaux usées : première injection de biométhane en Ile-de-France
Grand Paris Seine et Oise a inauguré, ce mardi 3 décembre, l’unité d’injection dans le réseau de gaz naturel du biométhane produit par la méthanisation des boues de la station d’épuration des Mureaux, dans les Yvelines. Une première en Ile-de-France.
L’apprentissage, un dispositif gagnant-gagnant
L’apprentissage, un dispositif gagnant-gagnant
En France, l’apprentissage ou formation par alternance a encore de sérieux atouts à faire valoir auprès des jeunes, mais aussi, du côté des entreprises. Pour cela, Evolis a souhaité faire témoigner certains de ses adhérents comme Sulzer ou Wilo, afin de démontrer que l’apprentissage est un dispositif gagnant-gagnant, à la fois pour le jeune, l’entreprise qui l’accueille mais aussi, l’économie du pays.
Le S2E 77 métamorphose la distribution d'eau potable
Le S2E 77 métamorphose la distribution d'eau potable
De nombreuses communes en France souffrent de captages d'eau qui sont parfois un peu limite avec la législation sur les pesticides, les nitrates ou encore le selenium. C'est le cas pour plusieurs dizaines d'entre elles sur le territoire du S2E 77 qui a décidé de prendre le problème à bras le corps
La FNCCR promeut le PGSSE en vidéo
La FNCCR promeut le PGSSE en vidéo
C'est le sujet principal du dernier numéro de réseaux VRD : la sécurité de l'eau potable, notamment au travers de la mise en place d'un PGSSE (plans de gestion de la sécurité sanitaire des eaux). Les collectivités l'ayant déjà mis en place étant plus à même de se plier aux contraintes de poursuite d'activité pendant le confinement lié au Covid-19, la FNCCR présente un film de témoignages de collectivités ayant anticipé les PGSSE.
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Actuellement en phase d’essais, la solution s’appelle BWT PLUG&REUSE et s’adresse aux industriels désireux de recycler les eaux perdues sur leur site grâce à un conteneur mobile et modulable. L’objectif : mettre en place une gestion plus responsable de l’eau afin d'économiser cette ressource et préserver l’environnement, notamment lors des pics de production ou en cas de stress hydrique.
L’Ademe promeut la géothermie de surface en région Auvergne-Rhône-Alpes
L’Ademe promeut la géothermie de surface en région Auvergne-Rhône-Alpes
La géothermie en général et la géothermie de surface ou géothermie très basse énergie (GTBE) en particulier, sont aujourd’hui présentées comme des alternatives performantes et durables de source d’énergie. Encore faut-il que l’information soit bien connue du plus grand nombre, et notamment en régions. Focus sur l’Auvergne-Rhône-Alpes ou la filière géothermie s’organise autour de l’Ademe, pour en faire la promotion.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Salonvert
22 Septembre 2020
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Démolisseur / Démolisseuse
- Responsable de projet BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Responsable de projet BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.