CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > Clément Beaune : «  il est normal que la route et l’aérien financent davantage le train »
RAIL

Clément Beaune : «  il est normal que la route et l’aérien financent davantage le train »

PUBLIÉ LE 27 AVRIL 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Clément Beaune : «  il est normal que la route et l’aérien financent davantage le train »
Lors du 8h30 de France Info Clément Beaune a confirmé que la taxation de l'aérien et des sociétés d'autoroute était des pistes concrètes
Suite à l’audition de Jean-Pierre Farandou devant la commission des Finances de l’Assemblée Nationale, Clément Beaune, Ministre délégué aux Transports a abordé la question du financement de 100 Mds € lors de son passage chez nos confrères de France Info.
 
Si la volonté de mettre sur la table 100 milliards d’Euros d’investissements en faveur du rail est bien réelle, se pose la question du financement de cette enveloppe. « S’il n’est pas financé ce programme ne se fera pas » a déclaré Jean-Pierre Farandou, Président Directeur Général de SNCF lors de son audition devant la commission des Finances de l’Assemblée Nationale le 12 avril dernier. Parmi les pistes évoquées (l’Etat, les collectivités territoriale) la création de nouvelles fiscalités européennes autour des quotas carbone (ETS) qui intègrent désormais les secteurs de l’aérien et des poids-lourds. « La première ministre elle-même a évoquée les secteurs des transports qui ont un impact négatif sur l’environnement. Je pense à l’aérien, aux poids-lourds et aux autoroutes qui sont une source de financement importante… » a déclaré Jean-Pierre Farandou.
 
Donner de la visibilité aux industriels
Lors de son audition Jean-Pierre Farandou a clairement exprimé la nécessité de trouver des financements crédibles et pérennes dans la durée, « une loi de programmation éclairerait l’avenir pour une dizaine d’années » notamment pour l’aspect industriel afin que SNCF et ses sous-traitants investissent dans des machines. « Une suite rapide coûte près de 50 M€, on n’investit pas 50 M€ pour une seule année. Nous avons besoin, et nos sous-traitants ont besoin d’avoir des perspectives sur 10 ans pour justifier les investissements industriels nécessaires ».

L’aérien et les compagnies d’autoroutes dans le viseur
Une piste revendiquée et confirmée par Clément Beaune lors de son passage sur le plateau du 8h30 de France Info le 24 avril dernier. « Pour transférer les déplacements de la route vers le ferroviaire, il y a deux pistes très concrètes : une taxation sur le transport aérien et une taxation des sociétés d’autoroutes ». Une piste une consultation devra être lancée. Le financement de la transition écologique étant primordial, Clément Beaune enfonce le clou : « Quand il faut financer la transition écologique, il est normal que la route finance davantage le chemin de fer, il est normal que l’aérien finance davantage le train ». Enfin, Clément Beaune a annoncé la tenue d’un débat budgétaire au parlement sur ce sujet à l’automne.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
La grande Interview : Louis Nègre, Président, et Igor Bilimoff, Directeur général de la FIF
La grande Interview : Louis Nègre, Président, et Igor Bilimoff, Directeur général de la FIF
JCB et Geismar,  ensemble  pour une pelle rail-route
JCB et Geismar, ensemble pour une pelle rail-route
Carton plein pour la 10e édition des Mecateameetings
Carton plein pour la 10e édition des Mecateameetings
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS