Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

RAIL
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

SNCF Voyageurs et Alstom présentent le premier train hybride français

SNCF Voyageurs et Alstom présentent le premier train hybride français
Le premier train régional Hybride Régiolis entre dans sa dernière phase d’essais qui aura lieu sur le réseau ferré national pour une mise en circulation prévue à l’horizon 2023. ©Alstom
Par FB, le 17 février 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un an après son hybridation et après 8 mois d’essais, le premier train hybride français a été présenté par SNCF Voyageurs et Alstom. Une solution d’avenir pour décarboner le parc de train thermique existant.

SNCF Voyageurs et Alstom ont présenté le premier train hybride français depuis le site Alstom de Reichshoffen et le siège de Régions de France, à Paris, avec la participation des Régions Occitanie, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val-de-Loire. Ce train régional électrique-thermique-batterie, est le premier projet d’hybridation d’un train Régiolis en France. Lancé en 2018 par le Groupe SNCF et Alstom, avec la mobilisation et la participation financière des Régions Occitanie, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val-de-Loire, et la mise à disposition par la Région Occitanie d’une rame de son parc liO. L’ambition du projet est de contribuer à la décarbonation du parc de trains régionaux (TER). Les objectifs sont la réduction de l’énergie consommée et la diminution des émissions de gaz à effet de serre, avec une solution permettant de traiter le parc thermique existant sans devoir modifier l’infrastructure.

« Dans le combat que nous menons au service des Régions pour la décarbonation des TER, nous avons fait le choix d’investir dans l’hybride qui est une solution utile pour réduire efficacement et rapidement des émissions de CO2. Aux côtés de l’hydrogène ou du biocarburant, l’hybride prend toute sa place dans le bouquet de technologies sur lesquelles nous misons dans le cadre de notre programme PLANETER pour sortir du diesel ». Christophe Fanichet, Président Directeur Général de SNCF Voyageurs.

Remplacer une partie de la motorisation thermique
La validation des systèmes de stockage d’énergie sur le site Alstom de Tarbes, centre d’excellence pour les systèmes de traction « verts », fin 2020, a permis de procéder à l’hybridation du premier Régiolis début 2021 sur le site Alstom de Reichshoffen. L’hybridation de la rame a consisté à remplacer la moitié des moteurs thermiques par des systèmes de stockage d’énergie composés de batteries lithium-ion. La rame a également été équipée temporairement d’une voiture laboratoire et de capteurs permettant de mesurer les flux d’énergie du train.

« Les essais du premier Régiolis hybride démontrent que l’hybridation des trains thermiques est une solution réaliste tant techniquement qu’économiquement pour réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Alstom est particulièrement fier de contribuer avec SNCF et les Régions Occitanie, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val de Loire à une mobilité plus propre et plus durable » Jean-Baptiste Eyméoud Président Alstom France.

Des essais intensifs
Équipée de ses deux systèmes de stockage d’énergie et de sa voiture laboratoire, la rame a démarré ses essais dans le courant de l’année 2021. Une phase de mise au point statique et dynamique jusqu’à 60 km/h s’est déroulée à Reichshoffen pour vérifier le fonctionnement du train et tester son mode de traction hybride. Les tests se sont ensuite poursuivis sur l’anneau de Vélim, en République Tchèque, avec les essais de validation et de certification jusqu’à 160 km/h. Tous les nouveaux modes de traction du train ont ainsi pu être testés à la vitesse d’exploitation de ces matériels et les modèles de simulation de parcours ont pu être validés.
 
L’hybridation de la rame permet de récupérer et réutiliser l’énergie de freinage permettant ainsi de réduire la consommation énergétique jusqu’à 20%. Pour aller plus loin, un mode zéro émission sera expérimenté sur des parcours en milieu urbain. ©Alstom

Premiers retours d’expérience concluants
Les essais ont démontré que la rame se comportait conformément aux attentes. Le taux de récupération de l’énergie au freinage, servant à recharger les batteries, atteint un niveau très élevé, supérieur à 90%, permettant une économie d’énergie jusqu’à 20%, en fonction du parcours. Grâce à une autonomie d’une vingtaine de kilomètres, le mode zéro émission permet au train de circuler sans recourir aux moteurs thermiques : cette fonctionnalité sera expérimentée lors du service commercial pour réduire les nuisances dans certaines agglomérations.
Le train régional hybride aura la même autonomie sur les lignes non électrifiées que la version bi-mode thermique électrique, allant jusqu’à
1 000 kilomètres.

Une mise en circulation prévue pour 2023
Le premier train régional Hybride s’apprête à quitter le site de Reichshoffen pour entamer sa dernière phase d’essais qui aura lieu sur le réseau ferré national. Ces derniers essais permettront à SNCF Voyageurs de finaliser le dossier d’admission qui sera présenté à l’Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF) en vue de l’obtention des autorisations nécessaire à son exploitation commerciale. Cette période sera aussi mise à profit par SNCF Voyageurs pour préparer la mise en opération de la rame sur les différents territoires (plan de circulation, formation des personnels, ...). Le démarrage du service commercial expérimental se fera au deuxième trimestre 2023 avec des circulations dans chacune des Régions partenaires du projet, avant d’envisager le déploiement industriel de la solution d’hybridation sur le parc de Régiolis existants.
 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Une journée avec un chauffeur livreur
Dernier numéro
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
N° 44
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Deux nouveautés chez ACX
Deux nouveautés chez ACX
Poursuivant sa logique de développement, le constructeur ACX propose désormais le plateau porte poteaux caténaires ACX R14T et est devenu distributeur exclusif de la pince LN20 de G’NI Mat.
Une nouvelle passerelle pour la gare d’Hazebrouck
Une nouvelle passerelle pour la gare d’Hazebrouck
Une opération exceptionnelle a eu lieu en gare d’Hazebrouck avec le levage et la pose d’une nouvelle passerelle piétonne. Surnommée « le chantier du siècle » cette opération vise à améliorer l’accessibilité et la sécurité de ce nœud ferroviaire des Hauts-de-France.
Le parvis nord de la gare de Nantes change de visage
Le parvis nord de la gare de Nantes change de visage
Legendre Immobilier a été désigné lauréat de l’appel d’offres lancé par SNCF Gares & Connexions portant sur la rénovation et l’extension de la “Tour Direction Régionale” de la Gare de Nantes (44).
Fonds SEA pour la transition des territoires : 15 lauréats retenus
Fonds SEA pour la transition des territoires : 15 lauréats retenus
Dans la continuité des engagements de VINCI Railways en faveur de la préservation de l’environnement et du progrès social, Le Fonds SEA pour la transition des territoires a retenu 15 projets pour accompagner les territoires concernés par la LGV SEA.
Groupe Géotec prépare le terrain au GPSO
Groupe Géotec prépare le terrain au GPSO
Groupe Géotec mobilise ses équipes sur le périmètre des Aménagements Ferroviaires au Nord de Toulouse pour mener les études géotechniques sur un tronçon stratégique du projet GPSO, entre Toulouse et Castelnau d’Estrétefonds.
Forum emploi du ferroviaire
Forum emploi du ferroviaire
Mardi prochain 14 décembre, de 14h à 20h, l’Institut des mobilités et des transports durables IMTD accueille les entreprises porteuses d’offres d’emploi en partenariat avec Pôle Emploi, l’APEC et Alliance Emploi.
SNCF Réseau et la Région Hauts-de-France s’engagent
SNCF Réseau et la Région Hauts-de-France s’engagent
Afin d’améliorer la performance des circulations sur le réseau régional Hauts-de-France, un contrat de performance 2022-2024, lie désormais SNCF Réseau et la Région Hauts-de-France.
Tous les articles RAIL
Événements
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Juin 2022
Forum Zéro Carbone Bordeaux
30 Juin 2022
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
+ d'événements
Emploi
- Technicien(ne) d'études BTP génie climatique et énergétique
- Conducteur / Conductrice de travaux en électricité
- Manoeuvre de chantier
- Responsable HSE - Hygiène Sécurité Environnement BTP
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.