BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneRAIL

Trains de nuit : l’Etat se réveille

Par CB/collectif Oui au trains de nuit. Publié le 25 mai 2021.
Trains de nuit : l’Etat se réveille
Newsletters gratuites
Archiver cet article
À la suite du voyage du Premier ministre à bord du premier train de nuit Paris-Nice, le gouvernement a dévoilé aujourd’hui un rapport qui propose la création d’un réseau de trains de nuit constitué de 20 lignes nationales et 5 lignes internationales. Reste à les financer avertit le collectif Oui au train de nuit.

Il s’agit d’un retournement de situation qui fait suite au quasi-démantèlement des trains de nuit ces quinze dernières années. « Un peu trop vite sacrifiés » selon les propos de Jean Castex, les trains de nuit sont maintenant présentés par l’exécutif comme étant « un message d’avenir », avec des avantages pour l’aménagement du territoire et le climat. Pour la première fois depuis plus de vingt ans, une étude officielle propose un réseau dense de trains de nuit, qui permettrait à la fois de desservir efficacement les longues liaisons transversales et d’irriguer les territoires les moins bien desservis par le TGV. Il serait ainsi possible de s’endormir à Strasbourg et de se réveiller à Nice ou dans les Pyrénées, ou d’aller de Lyon à la côte Atlantique.

Un investissement estimé à 1,4 Md€
Le gouvernement estime que ce réseau pourrait transporter plus de 5 millions de passagers par an, soit dix fois plus qu’aujourd’hui. Cette croissance rapide correspond à celle observée dans les pays européens, l’Autriche, la Suède ou l’Italie par exemple, qui ont développé leur offre de trains de nuit ces dernières années. Pour cela, il est nécessaire d’acheter six cents voitures neuves et soixante locomotives. Dans ce contexte, Le collectif « Oui au train de nuit » appelle donc à sauter le pas. L’acquisition d’une nouvelle flotte de trains de nuit aurait déjà dû avoir lieu durant les années 2010. Ce temps perdu entraîne une pénurie de matériel qui se fait sentir dans toute l’Europe de l’Ouest et retarde aujourd’hui la relance de ce service. La commande de matériel prend du temps, souvent de 4 à 8 ans. L’investissement, que le gouvernement estime à 1,5 milliard d’euros, est donc à valider sans attendre, dès 2021, pour que tous les trains circulent avant la fin de la décennie.

Moderniser le réseau ferré
Le collectif Oui au train de nuit appelle aussi à un investissement massif dans la modernisation du réseau ferré afin de garantir des trajets de qualité, en fréquence et en temps de parcours, de jour comme de nuit. L’Allemagne investit 12,7 milliards d’euros pour l’amélioration de son réseau en 2021, alors que la France plafonne le budget de SNCF Réseau à 6,2 milliards d’euros... De nombreux territoires ont besoin d’un réseau amélioré pour les trains de jour et de nuit. L’enjeu est particulièrement important dans le cœur du Massif Central qui risque de se voir totalement privé de trains et des trains de nuit en particulier, si les voies ferrées ne sont pas régénérées dans les meilleurs délais.
Pour que les annonces gouvernementales soient suivies d’effets, « Oui au train de nuit » appelle les candidats aux régionales à se positionner pour le retour des trains de nuit en cohérence avec les stratégies ferroviaires des régions.
Les candidats sont invités à s’engager en répondant au questionnaire sur www.ouiautraindenuit.wordpress.com.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Günter Holleis : Nos solutions sont écologiquement durables et économiquement rentables
14 septembre 2022
Günter Holleis : Nos solutions sont écologiquement durables et économiquement rentables Convié pour une visite des ateliers ultramodernes de Linsinger, BTP Rail a rencontré Günter Holleis, Directeur Général de l’entreprise qui est revenu pour l’occasion sur le fraisage mobile sur rail et l’hydrogène.
Métro de panama – extension de la ligne 1
15 juin 2022
Métro de panama – extension de la ligne 1 TCP RAIL INC., société commune détenue par TSO, filiale de NGE, et son partenaire CIM, a été retenue par la société Metro de Panama, S.A. pour la fourniture et installation de la voie ferrée et caténaire rigide de l’extension Nord de la ligne 1 du Métro de Panama.
Finalisation de l’acquisition de Hasselmann par Colas Rail
5 octobre 2022
Finalisation de l’acquisition de Hasselmann par Colas Rail Comme annoncé dans le numéro 45 de BTP Rail, Colas Rail a acquis le groupe Hasselmann. Conformément à l’accord signé le 9 août 2022, et après approbation de l’opération par les autorités compétentes en matière de droit de la concurrence, Colas Rail a acquis le 4 octobre 100% des parts du groupe familial Hasselmann
Tous les articles RAIL
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola