Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
FR
|
EN
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Crise des transports ferroviaires : des mesures pour survivre à la réduction de l’activité

Partager :
Crise des transports ferroviaires : des mesures pour survivre à la réduction de l’activité
Par CB, le 14 avril 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le secteur des transports paie un lourd tribut à la crise du Covid-19. Inquiets des conséquences de la crise sur le secteur, les sénateurs ont interrogé vendredi 10 avril le secrétaire d’État chargé des Transports sur les mesures à mettre en œuvre pour préparer le plan de relance.

Des masques ! Telle est la demande formulée par les entreprises de transport qui se désespèrent de voir se battre des « soldats sans armes ». Face aux inquiétudes légitimes de leurs salariés, les entreprises ont de grandes difficultés à s’approvisionner en masques et produits désinfectants, compte tenu des tensions sur le marché mondial. Jean-Baptiste Djebbari a indiqué aux sénateurs de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable réunis le 10 avril dernier que le gouvernement travaillait avec les opérateurs de transports à élaborer une stratégie de déconfinement permettant une reprise progressive du trafic tout en assurant la protection des salariés, avec le maintien des mesures de distanciation sociale et l’approvisionnement des personnels en masques.

De nouvelles aides d’urgence nécessaires
Répondant aux différentes interrogations des sénateurs, le Ministre a notamment annoncé qu’en raison des pertes considérables que va enregistrer le groupe SNCF, il serait nécessaire de revoir les modalités de respect de sa trajectoire financière. S’agissant de SNCF Réseau en particulier, il a indiqué qu’il faudrait tirer les conséquences de la crise en termes de calendrier et de priorisation des travaux, tout en veillant à maintenir certaines priorités d’investissement, notamment en matière de sécurité et sur les petites lignes ferroviaires. Malgré ces annonces, le président de la commission Hervé Maurey et les sénateurs chargés du suivi du secteur des transports Didier Mandelli, Michel Vaspart, Nicole Bonnefoy et Jean-Pierre Corbisez s’inquiètent que les mesures mises en place et envisagées « soient insuffisantes si l’arrêt total ou partiel des activités de transport était amené à se prolonger ». Le secteur du transport de voyageurs est en effet complètement paralysé par la crise et il est à craindre que de nombreuses entreprises, à commencer par les PME assurant du transport occasionnel, mettent la clé sous la porte si de nouvelles aides ne sont pas apportées.

Le besoin d’un volet « transport » ambitieux dans le plan de relance
Le secteur des transports s’attend à être confronté à une crise durable, compte tenu de la reprise lente de l’activité économique. Les sénateurs ont donc insisté auprès du ministre sur l’importance de préparer la sortie de crise, et de faire en sorte que le plan de relance en cours d’élaboration comporte un volet ambitieux s’agissant des transports. Jean-Baptiste Djebbari a souligné que cette crise devait servir de « catalyseur de la décarbonation du secteur des transports ». Il a mentionné la nécessité d’agir au niveau européen, dans le cadre du Green Deal, et au niveau national dans le cadre du plan de relance, pour investir dans des solutions de transports peu polluants, en particulier dans le fret ferroviaire.
 
 
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans :
BTP Rail
Dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
  Les Tours Duo, une contruction exceptionelle
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 34
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (15 €)
À lire également
PLF 2021 : une volonté réaffirmée de privilégier le fret
PLF 2021 : une volonté réaffirmée de privilégier le fret
Lors de son intervention à l’Assemblée nationale dans le cadre de la discussion générale sur le Projet de Loi de Finances 2021, Jean-Baptiste Djebbari, le ministre des transports, a réaffirmé le choix du gouvernement de privilégier le rail pour le transport des marchandises. Un budget de 170 millions a été décidé pour le fret ferroviaire.
La RATP met en place son dispositif de distanciation physique
La RATP met en place son dispositif de distanciation physique
Depuis lundi, la RATP déploie des tests de distanciation et des marquages au sol sur son réseau pour faire en sorte que l’espace d’un mètre entre chaque voyageur soit respectée.
Keolis, une année 2019 en trompe-l’œil ?
Keolis, une année 2019 en trompe-l’œil ?
Alors que le groupe met en avant la forte croissance de son chiffre d’affaires, force est de constater certaines zones d’ombres dont la clôture de l’exercice 2019 sur une perte nette de 72 millions d’euros.
Téléo prend de la hauteur !
Téléo prend de la hauteur !
En seulement quelques mois de travaux, les 3 stations du futur plus grand téléphérique de France, se dessinent et prennent forme dans le paysage urbain de Toulouse.
2021 : l’année du rail ?
2021 : l’année du rail ?
Bruxelles vient de proposer de faire de 2021 l'année européenne du rail afin de soutenir la réalisation des objectifs de son pacte vert pour l'Europe en matière de transports. Mais quelles sont les raisons qui motivent cette proposition ?
La ligne 1 du métro d’Abidjan en bonne voie
La ligne 1 du métro d’Abidjan en bonne voie
L’avenant signé entre les présidents français et ivoirien entérine le tracé de la future ligne 1 du métro d’Abidjan dont la construction a été confiée à Bouygues TP, Colas Rail et Alstom. Le coût des travaux s’élève à 1,36 milliard d’euros.
SNCF Réseau : 2020, une année « grand cru » en Bourgogne Franche-Comté
SNCF Réseau : 2020, une année « grand cru » en Bourgogne Franche-Comté
2020 sera une année exceptionnelle en matière de chantiers pour SNCF Réseau. Les travaux représenteront en région Bourgogne Franche-Comté 485 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau ferroviaire.
Tous les articles RAIL
Événements
Pollutec 2020
1er Décembre 2020
Confs'Amiante Hors-série Indus
8 Décembre 2020
Energaïa Live
9 Décembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Manoeuvre gros oeuvre
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux du BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.