Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
FR
|
EN
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Après la mer, Brittany Ferries prend le rail !

Partager :
Après la mer, Brittany Ferries prend le rail !
Par CB, le 14 février 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La compagnie française Brittany Ferries et Ports de Normandie lancent un projet de ferroutage qui reliera, via Cherbourg, la Grande Bretagne et l’Irlande à la frontière espagnole.

Dans un contexte où les préoccupations environnementales, la taille croissante des navires et le Brexit impactent fortement le trafic transmanche, Brittany Ferries et Ports de Normandie ont décidé de naviguer de conserve sur un ambitieux projet de ferroutage reliant Cherbourg à Bayonne. Ce service de transport combiné, qui sera le premier grand projet intermodal du corridor Atlantique, prévoit de compléter le service d’Autoroute De la Mer RU–Espagne par un dispositif ferroviaire pour des remorques non-accompagnées. Il s’agit d’un dispositif de ferroutage dans la continuité des services maritimes transmanche et Irlande opérés à Cherbourg qui permettra d’élargir l’activité aux hinterlands de Cherbourg et de Bayonne. Il concerne le marché des remorques non préhensibles comme celui des remorques préhensibles, des conteneurs ou des caisses mobiles.

Construction de deux terminaux ferroviaires
Ce projet implique pour Brittany Ferries d’investir dans la construction d’un terminal ferroviaire à Mouguerre (Agglomération de Bayonne) et d’exploiter deux sillons quotidiens de 950 km sur l’itinéraire ferroviaire Mouguerre-Cherbourg. La construction du terminal de Cherbourg – pilotée et financée par Ports de Normandie – devrait débuter en septembre 2020 après une phase de concertation publique qui se tiendra en avril 2020. Sa mise en service et celle de la ligne de ferroutage est prévue en avril 2021. Après la période de montée en charge, ce sont environ 20 000 remorques qui pourront être acheminées chaque année depuis/vers le Port de Cherbourg, soit l’équivalent du volume Angleterre actuellement traité sur Cherbourg.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le tracé ferroviaire
Des études menées à l’initiative de la direction Clients et Services de SNCF Réseau ont abouti à un itinéraire passant au sud de Poitier, via Saint-Jean d’Angély dans un premier temps, et via Angoulême ultérieurement. La traction des trains se faisant par des locomotives thermiques entre Cherbourg et Tours, puis par voie électrique entre Tours et Bayonne, ou à terme « bi-modes. « Deux navettes d’une longueur totale de 750 m chacune constituées de 22 wagons partiront quotidiennement de chaque extrémité du dispositif intermodal, 7 jours/semaine » a déclaré Jean-Marc Roué, Président du Conseil de Surveillance de Brittany Ferries. 

La technologie Lohr
Le projet envisage d’utiliser le système LOHR Railway System pour l’exploitation du service Intermodal. Ce système utilise des stations au sol installées de façon fixe sur les terminaux, afin d’assurer l’ouverture et la fermeture des wagons pour permettre le chargement/déchargement horizontal des semi-remorques routières standards (4 m de hauteur dans le gabarit UIC GB1 ou AFM423). Les stations sont équipées  de dispositifs électriques, hydrauliques et pneumatiques assurant les différents mouvements et leur contrôle. « Cette technologie rend compatible le gabarit des remorques avec les tunnels ferroviaires, une contrainte majeure sur le réseau ferroviaire du corridor Atlantique. Elle autorise également le chargement de remorques non préhensibles, soit l’essentiel du parc européen de remorques, tout en mettant en œuvre un système logistique performant qui simplifie, accélère et sécurise les chargement/déchargement de chargement » se félicite les acteurs du projet.
 

©Lohr
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
  L'exposition XXHL comme si vous y étiez !
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 35
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (15 €)
À lire également
Chantier Eole : un vaisseau fascinant émerge des profondeurs du CNIT
Chantier Eole : un vaisseau fascinant émerge des profondeurs du CNIT
Des trois nouvelles gares de la ligne Eole, celle qui représente sans conteste le plus incroyable défi technique est la future gare CNIT-La Défense. Reposant à plus de 40 m de profondeur sous la voûte iconique du quartier d’affaire, cette gare cathédrale où s’activent quelques 500 compagnons est en passe d’être totalement excavée. Le résultat est grandiose, sinon bluffant.
Linsinger : le  vert  est dans le fruit
Linsinger : le "vert" est dans le fruit
Le constructeur autrichien Linsinger vient de faire un grand pas vers la mobilité zéro émission en dévoilant son train de fraisage propulsé par une pile à combustible. Un signal positif pour la filière.
Vossloh rebondit en Australie
Vossloh rebondit en Australie
Vossloh AG a reçu une commande d’aiguillages émanant d’ARTC, le gestionnaire de réseau australien pour équiper la ligne de fret ferroviaire qui reliera Melbourne et Brisbane. Son montant s’élève à 50 M€.
Eole : la 1re étape de prolongation du RER E prend du retard
Eole : la 1re étape de prolongation du RER E prend du retard
SNCF Réseau vient de quantifier le retard occasionné par la crise de la Covid-19 sur la mise en service de la première tranche prolongée d’Eole entre Haussmann Saint-Lazare et Nanterre via La Défense et Porte Maillot. Prévue initialement fin 2022, elle aura lieu à la mi-2023.
[SCOOP] Bourreuse System7 : objectif France
[SCOOP] Bourreuse System7 : objectif France
Une nouvelle étape importante a été franchie par Leasia Rail, agent exclusif sur la France du constructeur System7, avec la première campagne d’essais des systèmes essentiels de la bourreuse universelle System7 PLS 16 4.0. Récit de ces deux journées placées sous l’autorité de la Direction Générale Opérations &Production de SNCF Réseau.
Maintenance des engins de travaux : Focus métier acte I/III
Maintenance des engins de travaux : Focus métier acte I/III
Une attractivité en berne, une palette de métiers peu connue, une offre de formation spécifique lacunaire : face à un secteur en forte tension, de quels leviers disposent les entreprises pour adapter leurs méthodes de recrutement et attirer les plus jeunes et les demandeurs d’emploi ? C’est tout l’enjeu de l’étude RH lancé en 2019 par Mecateamcluster et dont les résultats ont été révélés cet automne en trois temps, trois mouvements. En voici le premier acte.
TSO Caténaires et les coulisses de l’énergie
TSO Caténaires et les coulisses de l’énergie
Pour accompagner la stratégie multi-métiers de sa maison-mère NGE et notamment proposer une offre globale sur les projets d’infrastructures de tramway, TSO Caténaires abrite en son sein une nouvelle activité : l’alimentation électrique pour la traction des transports urbains.
Tous les articles RAIL
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
Bio360
24 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Manoeuvre bâtiment
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Manoeuvre de chantier
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.