ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ RAIL

Rail Industries reprend l’activité ferroviaire d’Idemia

Par CB. Publié le 15 novembre 2019.
Rail Industries reprend l’activité ferroviaire d’Idemia
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Deux ans après sa création, le groupe poursuit sa stratégie de développement en faisant l’acquisition de la branche ferroviaire d’Idemia, une entreprise spécialisée dans la sécurité numérique. Cette opération a été rendue possible par l’entrée au capital de la société de gestion Innovafonds.

Constituée en 2017 à l’occasion de la reprise de Snic, un fabricant de connecteurs pour la signalisation ferroviaire, le groupe Rail Industries codirigé par Vincent Menudier et Xavier Payet monte fortement en régime avec le rachat de l’activité ferroviaire d’Idemia, une pépite française issue de la fusion entre Morpho (ex filiale de Safran) et Oberthur Technologies. Ce pôle ferroviaire  étant constitué de deux activités principales, à savoir les détecteurs de trains électromagnétiques (Cautor et Forfex notamment) et les systèmes de communication entre la voie et le train. Ces éléments clés de la sécurité ferroviaire sont utilisés sur les réseaux ferrés français et dans de nombreux réseaux internationaux et sont complémentaires de l’activité de SNIC, qui conçoit et produit des connecteurs pour la signalisation ferroviaire. « A l’issue de cette acquisition, le groupe Rail Industries réalisera un chiffre d’affaires de plus de 14 M€ en 2019 » se sont réjouis les deux dirigeants qui visent à doubler le CA du groupe à horizon 4 ans en créant un ensemble homogène, proposant une gamme de produits diversifiée dans la connectique et la sécurité pour les secteurs du ferroviaire, de la défense et de l’aéronautique, le tout en allant capter des parts de marché en France et à l’étranger.

Entrée au capital d’Innovafonds
Pour réaliser cette deuxième opération de croissance externe, InnovaFonds, accompagné d’EMZ, est entrée au capital du groupe en investissant une dizaine de millions d’euros. De nouvelles opérations de croissance externe sont d’ailleurs d’ores et déjà envisagées en vue de renforcer ou d’étendre la présence du groupe et de compléter sa gamme de solutions. Cyril Chaumien, Associé-Gérant d’InnovaFonds, commente : « Rail Industries entend accélérer son développement organique et InnovaFonds l’accompagne activement dans sa stratégie de croissance externe ciblée en France et à l’international ».
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
3 avril 2023
Sifer 2023 : Record de fréquentation battu Organisé au cœur de la première région ferroviaire d’Europe, la 13e édition du SIFER a confirmée une nouvelle fois sa place centrale au service de l’industrie ferroviaire française.
Sifer 2023 : Record de fréquentation battu
11 mai 2023
Keolis remporte un contrat ferroviaire aux Pays-Bas La province de Gelderland confie à Keolis Nederland le contrat d’exploitation et de maintenance du service ferroviaire qui relie Amersfoort (province d’Utrecht) et Ede-Wageningen (province de Gelderland), dans le centre du pays.
Keolis remporte un contrat ferroviaire aux Pays-Bas
20 juillet 2023
The Signalling Company : l’ETCS en mode plateforme En Belgique, fin 2025, les véhicules ferroviaires devront être équipés pour communiquer avec le système ETCS. La start-up The Signalling Company développe une solution innovante qui pourrait révolutionner le secteur. Pour en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de Stanislas Pinte, PDG et Cofondateur, de l’entreprise.
The Signalling Company : l’ETCS en mode plateforme
Tous les articles RAIL
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola