Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

A Tours, Transdev battu sur le Fil... Bleu !

A Tours, Transdev battu sur le Fil... Bleu !
Par CB, le 23 novembre 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Après un an de rudes négociations, c’est Keolis, l’opérateur historique du réseau de transport tourangeau, qui a de nouveau été choisi par Tours Métropole Val de Loire pour assurer la gestion du réseau « Fil Bleu ». Et ce au détriment de son concurrent Transdev qui a bataillé ferme pour tenter de décrocher le contrat.

Choisir un délégataire de service n’est pas une sinécure et c’est un long processus qui s’est achevé ce lundi 19 novembre avec la désignation de l’opérateur Keolis par les élus de l’agglomération tourangelle (310 700 habitants). Dans le cadre de cette nouvelle délégation de service public (DSP), d’une durée de 7 ans, Keolis aura en charge l’exploitation et la maintenance du réseau de bus et tramway, le service de transport dédié aux personnes à mobilité réduite, ainsi que l’exploitation de la nouvelle ligne de tramway dont le lancement est prévu en 2025. Mis en concurrence avec Transdev qui a mis de gros moyens pour décrocher le contrat, la filiale de la SNCF a finalement proposé une offre moins-disante de 2 millions d’euros par rapport à son ancien contrat et ce, malgré un cahier des charges imposant. Parmi les critères fixés par la Métropole, l’achat de nouveaux bus écologiques, le renforcement du transport à la demande, la création de navettes pour relier les quartiers isolés de Joué et Tours Nord au tram ou encore la reprise et l’amélioration du service Fil Blanc dédié aux personnes à mobilité réduite.

Lancement d’une nouvelle ligne de tramway
La future ligne B, d’une longueur d’environ 15 kilomètres, reliera la commune de La Riche à Chambray-les-Tours en permettant notamment la desserte des centres hospitaliers régionaux universitaires Bretonneau et Trousseau et du parc scolaire Grandmont. La ligne actuelle A étant prolongée jusqu’à l’aéroport. Keolis accompagnera la Métropole et ses clients-voyageurs dans la gestion de la période de travaux allant d’octobre 2021 à juin 2024.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Vers une mobilité durable et connectée
Un autre enjeu majeur de ce contrat sera le respect de la loi de transition énergétique avec, à partir de 2021, le renouvellement progressif du parc de bus en GNV (Gaz Naturel pour Véhicules). De plus, à partir de septembre 2019, 2 nouveaux services expérimentaux de navettes électriques sur les communes de Joué-lès-Tours et de Saint-Cyr-sur-Loire s’ajouteront au service existant à Tours. Dès 2019, des innovations digitales importantes seront également mises en place au travers de la nouvelle application Fil Bleu qui intégrera un service de transport à la demande avec réservation à la demi-heure. De petits capteurs, les « Beacons », seront également installés aux stations pour communiquer, via l’appli Fil Bleu, avec les smartphones des voyageurs dès lors que le Bluetooth est activé.

Intégration du transport des personnes à mobilité réduite
Le transport des personnes à mobilité réduite sera assuré par 19 véhicules. Par ailleurs, l’accessibilité au réseau sera renforcée avec la labellisation Cap Handéo1 de l’agence commerciale Fil Bleu, le renforcement de partenariats avec des associations locales d’aide aux personnes handicapées et l’intégration du service de transport Fil Blanc, destiné aux personnes à mobilité réduite, à la délégation de service public.

D’ici à 2025, Keolis s’engage à augmenter le nombre de voyages de 26 % sur l’ensemble du réseau, soit 47,6 millions de voyages par an et une augmentation des recettes commerciales de 3,5 millions d’euros. 
 

Crédit Keolis
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Transdev, candidat à l’ouverture à la concurrence du rail
Transdev, candidat à l’ouverture à la concurrence du rail
Transdev est sur les rails pour accompagner toutes les régions françaises dans l’ouverture régulée à la concurrence du ferroviaire, qu’il s’agisse de lignes urbaines denses (RER), des lignes régionales (TER), des dessertes fines du territoire ou même des trains de nuit transeuropéens.
TSO : « Vers des infrastructures de mobilité performantes, durables et accessibles à tous »»
TSO : « Vers des infrastructures de mobilité performantes, durables et accessibles à tous »»
Après avoir élargi son champ d’intervention et déployé la stratégie multi-métiers portée par sa maison mère NGE, TSO poursuit l’accompagnement de son client historique SNCF Réseau dans sa recherche de performance et développe son offre auprès des régions et métropoles. Des marchés considérés comme porteurs et stratégiques pour Romuald Hugues, le nouveau vice-président de TSO.
Canicule : le rail mis à rude épreuve
Canicule : le rail mis à rude épreuve
La société nantaise Stimio, spécialisée dans les solutions connectées, a développé une solution de mesure de la température réelle du rail. Mise en œuvre sur la ligne Rhône Express, elle permet à son exploitant Transdev une meilleure anticipation des risques de dilation.
Ouverture à la concurrence : planning respecté
Ouverture à la concurrence : planning respecté
La mise en concurrence des lignes TET Nantes Bordeaux et Nantes Lyon a franchi une nouvelle étape avec la communication du cahier des charges aux candidats présélectionnés.
Ouverture à la concurrence : Régionéo préqualifé en Grand Est
Ouverture à la concurrence : Régionéo préqualifé en Grand Est
Régionéo, nouvel opérateur ferroviaire, né du partenariat entre RATP Dev et Getlink, annonce avoir été pré-qualifié dans le cadre du processus des futurs appels d’offres pour les lignes ouvertes à la concurrence par la région Grand-Est.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.