CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Le pont d'Autreville-sur-Moselle est désormais en place
INFRASTRUCTURES TP

Le pont d'Autreville-sur-Moselle est désormais en place

PUBLIÉ LE 20 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le pont d'Autreville-sur-Moselle est désormais en place
Crédit : Sarens
Après plusieurs phases de travaux de rénovation, le pont d’Autreville-sur-Moselle, dans l’Est, est désormais à sa place. Il a été installé par Sarens. 

Les travaux de rénovation du viaduc d’Autreville sur l’A31 programmés par la Direction Interdépartementale des Routes de l’Est constituent un chantier hors normes, avec des techniques de rénovations innovantes. Les travaux ont débuté en fin d’année 2021 et se termineront d’ici l’été 2025. Le budget total de l’opération est de 53 M€. 

L’ouvrage pesant 290 tonnes pour une longueur de 35 m a été mis en place par Sarens, à la demande du client Baudin Châteauneuf. Une opération difficile compte tenu des conditions du site et de la structure du pont elle-même. Elle a nécessité une étude du terrain et des hypothèses d’installation pour déterminer les machines appropriées. Ce sont les barges modulaires de Sarens qui ont été retenues pour cette tâche. 

Dans le cas précis de ces travaux, une barge d’une capacité de charge de plus de 300 tonnes a été déployée afin de déplacer l’ensemble de la structure du pont et le placer entre les pieux P1, aidée par des pompes à ballast BE200 et des treuils hydrauliques. Pour les déplacements de matériel à terre, Sarens a fait appel à son SPMT (Self Propelled Modular Transporter). 

Tous les équipements ont été transportés sur place par camion et les matériaux destinés aux barges ont été achetés auprès de deux chantiers navals différents, Gand et Wolvertem. Le transport a été effectué par 33 camions et a duré une semaine. L’assemblage des équipements, comprenant le SMB, le PMTS, les treuils et les pompes, a duré deux semaines, avec la difficulté supplémentaire de ne pas disposer d’un quai adapté à la mobilisation d’une machinerie aussi lourde et volumineuse.

L’assemblage du pont a nécessité une planification et une exécution précises car il n’y avait qu’un délai de six heures en raison de la fermeture du canal. Le transport et chargement via SPMT, ainsi que l’installation avec la barge et les treuils, ont posé des défis importants en raison de l’espace confiné. La grue devait éviter les câbles électriques à haute tension.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
À Hambourg, le pont de Köhlbrand a son jumeau numérique
À Hambourg, le pont de Köhlbrand a son jumeau numérique
Agilis Airport met aux normes les dispositifs de retenue du Pont 10 d'Orly
Agilis Airport met aux normes les dispositifs de retenue du Pont 10 d'Orly
SP et CAN rétablissent l'accès à la station de Risoul
SP et CAN rétablissent l'accès à la station de Risoul
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS