CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Le génie écologique a sa chaire à l'ESTP
INFRASTRUCTURES TP

Le génie écologique a sa chaire à l'ESTP

PUBLIÉ LE 21 JUIN 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le génie écologique a sa chaire à l'ESTP
Crédit : Elyes Boutadjine - EIKON
L’ESTP et AgroParisTech annoncent la création d’une chaire d’enseignement et de recherche « Génie civil écologique » parrainée par l’UPGE, Vinci Construction et le groupe Eiffage. 

Les deux écoles, en partenariat avec l’Union professionnelle du génie écologique (UPGE), la Fondation ESTP, la Fondation AgroParisTech, Vinci Construction et le groupe Eiffage, joignent leurs efforts en vue de créer une nouvelle chaire d’enseignement et de recherche dédiée au génie civil écologique. Il s’agit de faire avancer les connaissances scientifiques, techniques et pratiques relatives à cette discipline qui répond de plus en plus aux aménagements nécessaires face au réchauffement/dérèglement climatique. En accélérant la montée en compétences des acteurs, cette chaire a pour ambition de faciliter l’intégration de la biodiversité et de l’environnement naturel dans les projets de construction et d’aménagement de demain. 

Les partenaires de la chaire contribueront à structurer une filière qui se veut être un pont entre les mondes du génie écologique et du génie civil, avec l’objectif d’intégrer les enjeux écologiques aux démarches de génie civil, de penser les aménagements futurs dans le respect du fonctionnement des écosystèmes et dans un usage économe des sols, de restaurer les écosystèmes, les sols dégradés et effacer les aménagements devenus obsolètes, grâce notamment à des solutions fondées sur la nature, et de protéger la biodiversité. 

En travaillant pour et avec le vivant, le génie civil écologique exige des compétences spécifiques de l’ensemble de ses intervenants, en particulier pendant les phases de conception et de chantier. La maîtrise d’œuvre est en effet déterminante pour assurer le lien entre la conception du projet, la bonne réalisation des travaux et l’atteinte des objectifs écologiques visés. Or, il existe dans ce domaine un important déficit de compétences, lié à l’absence de formations initiales spécifiques et de vision commune sur ce métier.

Les travaux de cette chaire dédiée au génie écologique, menés sur 4 ans, porteront sur : 

- l’enseignement, avec la création de dispositifs de formation dédiés aux thématiques du génie civil écologique (parcours, projets pédagogiques) ; 
- la recherche et l’innovation, avec la mise en place et le financement de programmes collaboratifs de recherche et de thèses autour de la biodiversité, cycle de l’eau, zones de vie, fonctionnalités du sol, matériaux, écoconception, sobriété des ressources, neutralité carbone, îlots de chaleur ; 
- La valorisation des métiers et des produits de la filière en vue de renforcer son attractivité au travers d’actions et d’événements communs de communication, de démonstrateurs ou d’équipements innovants à visée pédagogique et de recherche appliquée.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
ESTP : ouverture d’un campus à Orléans à la rentrée 2023
ESTP : ouverture d’un campus à Orléans à la rentrée 2023
Eqiom présente ses métiers au forum ESTP
Eqiom présente ses métiers au forum ESTP
Une nouvelle identité de marque pour l’ESTP
Une nouvelle identité de marque pour l’ESTP
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS