CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Le véhicule de promotion des métiers et formations des TP fait étape à Orly
INFRASTRUCTURES TP

Le véhicule de promotion des métiers et formations des TP fait étape à Orly

PUBLIÉ LE 20 JANVIER 2021
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le véhicule de promotion des métiers et formations des TP fait étape à Orly
Crédit photo : Yves CHANOIT
Dans le cadre de France Relance et du plan « 1 Jeune 1 Solution », un véhicule de promotion des métiers et formations des travaux publics a été inauguré à l’aéroport d’Orly, sur le chantier d’Aéroports de Paris réalisé par l’entreprise Demathieu-Bard. 

Ce camion de la Fédération Régionale des Travaux Publics (FRTP) Île-de-France, soutenu au titre du Fonds national d’aménagement et de développement du territoire, permet de mieux faire connaitre les emplois de du secteur des travaux publics. 
 
Le véhicule sillonnera les routes franciliennes à l’occasion de la tournée « #DestinationTravauxPublics » de la FRTP. Il a pour objectif de se rendre dans tous les territoires de la région d’Île-de-France, en particulier situés à proximité de grands chantiers franciliens, mais également dans les quartiers prioritaires de la politique ville (QPV) et auprès des élèves de 3ème. 
 
Pour rappel, alors que des projets historiques sont menés en Ile-de-France  (Grand Paris Express et les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024), le secteur des travaux publics connaît une croissance majeure en Île-de-France. Paradoxalement, les recruteurs peinent à embaucher. 
 
En 2019, une subvention de 143 000 € a ainsi été accordée par l’Etat à la Fédération régionale des travaux publics Ile-de-France au titre du Fonds national d’aménagement du territoire (FNADT) afin de promouvoir les métiers et formations de travaux publics.
 
Depuis la mise en œuvre de la réforme de l’apprentissage issue de la loi du 5 septembre 2018 « Choisir son avenir professionnel », l’Ile-de-France enregistre une réelle dynamique de l’appareil de formation. 407 centres de formation des apprentis (CFA) ont ainsi été déclarés dont 303 nouveaux. 
 
Les remontées des données par les opérateurs de compétences (OPCO) confirment une tendance très favorable à l’apprentissage pour l’année 2020 avec plus de 100 000 contrats déposés en Ile-de-France, ce qui, malgré le contexte sanitaire, constitue une nette progression.  

Un premier plan d’action avait été mis en œuvre dès le second semestre 2019 et s’est notamment concrétisé par l’organisation de 70 sessions « Apprentissage coaching » dans les départements franciliens. Ces rencontres ont permis de mettre en relation 3000 jeunes avec des CFA et des entreprises.
 
Face à la crise sanitaire, ce plan a été adapté et relancé. Les préfectures de département ont pour objectif, en s’appuyant sur Pôle emploi, la DIRECCTE et le réseau des missions locales, d’organiser de nouvelles sessions qui ciblent les métiers en tension auprès des jeunes de niveau infra-bac, des décrocheurs scolaires et des bacheliers franciliens sans solution au titre de Parcoursup qui ont émis un vœu pour l’apprentissage et ont accepté d’être contactés.
 
Afin d’orienter les jeunes vers l’apprentissage, Défi Métiers a réalisé un recensement actualisé des places disponibles en CFA (8 126 en octobre) ainsi qu’une cartographie des 28 structures proposant 2 000 places en prépa-apprentissage.

Etendu au plan de relance
 
A l’échelle nationale, France Relance a donnéle coup d’envoi au plan « 1 Jeune 1 Solution » qui encourage les contrats de professionnalisation et d’apprentissage. Il mobilise plusieurs leviers : aides à l’embauche, formations, accompagnements, aides financières aux jeunes en difficulté, apprentissage, etc.

Plus de 50 000 jeunes franciliens se sont engagés dans un parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA) auprès des missions locales, près de 11 000 jeunes bénéficient de la garantie jeune et 22 000 suivent un parcours d’accompagnement intensif des jeunes (AIJ) auprès de Pôle Emploi.
 
Pour soutenir plus particulièrement l’apprentissage, une aide exceptionnelle de 5000€ est accordée aux entreprises recrutant un apprenti ou un alternant de moins de 18 ans ou de 8 000 € s’il est majeur. 
 
Plus de 15 000 primes aux contrats d’apprentissage ont été accordées en 2020 en Île-de-France, soit 100 M€ mobilisés par l’Etat à ce stade. Cette aide est prorogée jusqu’au 31 mars 2021. 
 
Une aide de 4000 € est également attribuée aux entreprises qui embauchent un jeune, qui est également prorogée jusqu’au 31 mars 2021. Cette aide a déjà été versée dans  32 000 cas en Île-de-France.

Demathieu Bard donne l’exemple

Le chantier d’Orly confié à Demathieu Bard consiste en la construction par d’une gare souterraine qui réunira le prolongement Sud de la ligne 14 et la future ligne 18 du Grand Paris Express. Elle sera implantée sous l’extension du parking actuel P3, partie intégrante du projet de construction. Les usagers pourront donc accéder directement au métro à partir des aérogares 1, 2 et 3 et atteindre le centre de la capitale en moins de 15 mn.
 
Sur ce projet, Demathieu Bard s’est pleinement engagé pour l’insertion : 34 000 heures d’insertion ont d’ores et déjà été réalisées par le groupement, ayant conduit à 3 embauches au sein de l’entreprise.

 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Formacan ouvre deux nouveaux espaces de formation
Formacan ouvre deux nouveaux espaces de formation
Plus de 100 M€ dans le nucléaire
Plus de 100 M€ dans le nucléaire
« 100 minutes pour la vie » : la nouvelle campagne de l'OPPBTP
« 100 minutes pour la vie » : la nouvelle campagne de l'OPPBTP
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS