Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Les Accords de Paris comme "un moment de risques mais aussi d’opportunités” pour Frédéric Gardés, DG de Colas

Les Accords de Paris comme  un moment de risques mais aussi d’opportunités” pour Frédéric Gardés, DG de Colas
Frédéric Gardès, directeur général de Colas (©Bouygues)
Par Rémi Milesi, le 16 décembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Lors de la conférence Climate Markets Day du groupe Bouygues, ce mercredi à 14h30, le directeur général, Frédéric Gardès, est revenu sur les engagements de Colas sur le climat annoncé ce matin.

Pour Frédéric Gardès, à la tête de Colas depuis cet été, inutile de se voiler la face: “Nous gérons des activités par nature très carbonées.” En 2019, ces dernières ont généré 13 millions de tonnes de CO2. Dans ce contexte, les Accords de Paris, qui constituent le cadre de la feuille de route Carbone de Colas, inscrivent le groupe dans un moment  “de risques mais aussi d’opportunités”.

Objectif : -30% d’émissions directes et indirectes

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le but visé est ainsi de réduire de 30 % les émissions directes et indirectes de CO2. Directement avec, par exemple, “une optimisation du parc des engins, l’utilisation de nouvelles énergies, un meilleur achat de l’électricité ou l’innovation sur la chauffe des enrobés avec l’infrarouge par exemple”.

Concernant les produits, “il s’agit de développer des idées et des brevets notamment sur le ciment pour trouver des solutions bas carbone, de développer également le recyclage pour utiliser la route comme un gisement de matériaux et, là aussi, mettre en œuvre une offre de produits bio”. 

Faire bouger le "conservatisme" des donneurs d’ordres

Cette transition “comme une opportunité de business dépend de notre volonté mais aussi de celle de la société”. Colas, de son côté, met ainsi en avant son souhait de “développer le transport ferroviaire et fluvial et le multimodal d’ici 2050” ou d’influer fortement sur l’essor des énergies renouvelables en s’appuyant sur son foncier et son offre : “Nous pouvons amorcer la pompe et devenir un acteur important, à particulier sur l’hydrogène”.

Mais, regrette le patron, concernant la demande sociale, notamment sur la problématique des villes et des territoires dans la lutte contre l’artificialisation des sols, l’usage ou le réemploi de produits recyclés, "les donneurs d’ordres font preuve d’un conservatisme technique, en particulier en France. Mais ça va se débloquer et nous sommes prêts à pouvoir en profiter et à proposer des solutions là-dessus”.

Critique également sur la gestion des infrastructures de transports “trop souvent à l’ancienne mode avec une inefficacité assez terrible”.  Frédéric Gardès appelle donc de ses voeux “une nouvelle forme de contrat d’assez long terme qui permette de mieux optimiser les ressources, comme en Europe du Nord par exemple. Nous avons cette expérience et nous pouvons pousser ces solutions.”

Pour lui, enfin, si “Colas est un gros contributeur aux émissions de CO2, cela constitue aussi une chance, car toutes les mesures mises en aujourd’hui en place auront un gros impact de réduction sur le carbone.”

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Le port autonome de Strasbourg modernise sa gare de triage
Le port autonome de Strasbourg modernise sa gare de triage
L’établissement alsacien porte le projet d’un nouveau terminal dédié au fret qui se rapproche des standards européens. La première tranche des travaux s’est achevée en octobre.
Trophées Eiffel 2020 : et les 10 projets lauréats sont...
Trophées Eiffel 2020 : et les 10 projets lauréats sont...
ConstruirAcier a dévoilé le 6 octobre dernier les 10 lauréats des 6e Trophées Eiffel. Ce concours qui s'adresse aux architectes confirmés récompense chaque année des projets étonnants réalisés avec le matériau acier.
Colas Rail : fin des travaux de bétonnage du métro de Jakarta
Colas Rail : fin des travaux de bétonnage du métro de Jakarta
Le 28 janvier 2021, la dernière portion de bétonnage du projet de métro léger de Jabodebek (LRT) a eu lieu à la station Dukuh Atas, terminus de la ligne 2.
ESAF : 20 années sous le signe de l’audace
ESAF : 20 années sous le signe de l’audace
Créée à l’aube des années 2000, la société de travaux ESAF n’a eu de cesse de se réinventer sous l’impulsion de son fondateur et actuel président Jean-Baptiste Fernandez. Après deux décennies passées à développer puis consolider les activités de son entreprise, l’entrepreneur s’apprête à relever un nouveau défi : celui de profiter de la mutation actuelle des marchés de travaux ferroviaires pour la transformer en opportunités de croissance. Revue de détail.
Du BIM pour gagner en sécurité
Du BIM pour gagner en sécurité
Lorsque GRTgaz entame des travaux sur le réseau de transport de gaz, toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité de l’ouvrage, voire même, si possible, un niveau au-dessus. Dans la banlieue de Grenoble, à Échirolles, entre échangeurs autoroutiers, sites industriels et zones d’accueils de gens du voyage, la déviation sur 300 m du réseau haute pression DN250 a bénéficié en amont, d’une présentation du chantier sous forme d’une maquette BIM. Un argument de plus qui a convaincu GRTgaz de confier les travaux à Spac, de plus en plus utilisateur du numérique.
Les leviers de Bouygues Construction pour réduire son empreinte carbone
Les leviers de Bouygues Construction pour réduire son empreinte carbone
Bouygues Construction poursuit sa stratégie climat en se fixant des objectifs ambitieux de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. 3 de ses 5 métiers, en lien avec la construction, ont identifié les leviers qui lui permettront de remplir cet objectif.
Le carnet de commandes de Colas en progression
Le carnet de commandes de Colas en progression
Le chiffre d’affaires de Colas au 30 septembre 2020 s'élève à 9,1 milliards d’euros, en baisse de 11% sur un an. Le carnet de commandes de 9,3 Mds €, est en hausse de 3%. 
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.