Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Metz : Demathieu Bard métamorphose le stade Saint-Symphorien

Partager :
Metz : Demathieu Bard métamorphose le stade Saint-Symphorien
Par La rédaction, le 12 mars 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Depuis mai 2019, Demathieu Bard, mandataire du projet d’extension des tribunes du stade Saint-Symphorien, réalise d’importants travaux, en groupement momentané d’entreprises avec Costantini. Objectif : doubler la capacité d’accueil de l’infrastructure.

En août 2020, date de livraison de la nouvelle tribune, la capacité du stade de Metz aura quasiment doublé, avec 8800 places disponibles avec les virages contre 4500 jusqu’alors.

Pour ce chantier très symbolique et très attendu par le FC Metz, deux contraintes majeures ont dû être prises en compte par les équipes de Demathieu Bard et de Costantini. Tout d’abord, afin de ne pas impacter la saison sportive en cours, le terrain et les autres tribunes du stade resteront ouvertes pendant les travaux. En outre, les délais de réalisation de ce projet courts ont motivé la décision de préfabriquer autant que possible les éléments.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les différentes étapes réalisées

Le 23 mai 2019, le lendemain du match du championnat de Ligue 1, les équipes de démolisseurs et de désamianteurs (groupe Lingenheld) ont pris possession du terrain, en démarrant la déconstruction de l’ancienne tribune Sud. Durant les trois semaines suivantes, en vue de la réalisation des fondations profondes, les équipes se sont attelées à déconstruire les plateformes.

Mi-juillet 2019, deux grues à tour ont assuré les premières élévations de cette nouvelle tribune. Après sept mois de travaux intensifs, la deuxième grue a été démontée, en février 2020, tandis que le montage de la grue treillis, requise pour le levage de la charpente, a quant à lui démarré.

La charpente se termine

Jusqu’à fin mars, des travaux sont encore en cours au niveau de la charpente métallique. Une équipe mixte de 85 compagnons, de chez Demathieu Bard Construction et Costantini, est mobilisée pour ériger cet ouvrage.

En parallèle, la seconde phase est en phase de démarrage. Elle concerne la réalisation du parvis qui permettra le stationnement des joueurs, du staff et des VIP en sous-sol, ainsi que la circulation des supporters au RDC. La construction est en cours. Les deux virages qui, viendront se raccorder sur les deux tribunes existantes, démarreront, quant à eux, le 1er juillet prochain pour  être terminés début 2021.



Le chantier en quelques chiffres :


LA TRIBUNE

o 110 ml de longueur, 54ml de profondeur au maximum, 27ml de hauteur
o 8.800 places assises avec les virages
o Un espace multifonctionnel pour le client, permettant l’exploitation du
stade hors évènement sportif
o De nouveaux et nombreux espaces VIP sous les gradins
o Un parvis de 2.400 m2 à l’arrière pour desservir la tribune

LE GROS ŒUVRE

o 7 mois de travaux
o 2 grues de forte capacité (MD 560 et MD 689) prenant 13 To à 55m pour
la plus grosse, une première chez Demathieu Bard Construction
o 85 compagnons en pointe en horaire décalés de 5h00 à 23h00
o 55.000 heures de production
o 10.000 m3 de béton, 1.200 To d’acier
o 96 poutres crémaillères, 3.600 ml de gradins préfabriquées, 15.000 m2 de
planchers alvéolaires
o 9.000 m2 de murs maçonnés non porteurs

LA CHARPENTE METALLIQUE

o 2 mois d’assemblage au sol, en parallèle de la réalisation du gros-œuvre
o 2 mois de levage et d’assemblage en toiture
o 1.200 To d’acier soit 45 camions depuis l’usine de MARTIFER située à côté
de Porto au Portugal
o Un porte à faux de 44ml sur l’avant, soit 17,00ml de plus que les 2 tribunes
existantes
o 1 grue treillis à chenilles de 1.130 To en charge, de 84m de hauteur, avec
355 To de contrepoids déporté (80 camions ont été nécessaires afin
d’approvisionner les platelages et la machine). Il n’existe que 4 de ces
grues en Europe
o 3 grues mobiles complémentaires de 50 à 150 To, 12 nacelles, 3 chariots
élévateurs
o 4 colis de 47ml x 25ml x 14ml de hauteur et 242 To au maximum à gruter
à 30,00ml de hauteur et à 45ml de portée
 

Crédit: Costantini.
  BTP ça tourne prêt pour le décollage !
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Eure : le barrage de Poses fait peau neuve
Eure : le barrage de Poses fait peau neuve
VNF réalise d'importants travaux de modernisation visant à rétablir la stabilité du barrage de Poses, situé sur la Seine, dans l'Eure (27).
De la performance sur toute la ligne 16
De la performance sur toute la ligne 16
Avec plus d’1 million de m³ de béton nécessaire et un marché génie civil de 1,84 Md€, le lot 1 de la ligne 16 du Grand Paris qui court sur 19 km d’Aulnay-sous-Bois (93) à la gare de St Denis Pleyel, est non seulement un chantier colossal mais il présente également la particularité de faire appel à des bétons formulés selon l’approche performantielle.
114 pieux dans le port de Saint-Nazaire
114 pieux dans le port de Saint-Nazaire
Confronté à un sol difficile, Charier GC a chargé Soletanche Bachy Fondations Spéciales de réaliser 114 pieux de diamètre 820 mm via le procédé Starsol dans le port de Saint-Nazaire. Objectif : créer une plateforme portuaire pour le pré-assemblage des mâts des éoliennes destinée à l'un des trois parcs éoliens offshore installé au large des côtes bretonnes et normandes.
Ligne 15 Ouest : la consultation pour le 1er marché de conception-réalisation est lancée
Ligne 15 Ouest : la consultation pour le 1er marché de conception-réalisation est lancée
La Société du Grand Paris vient de lancer la consultation pour le 1er marché de conception-réalisation du tronçon Ouest de la ligne 15 allant de l’ouvrage de service Île de Monsieur, situé à Sèvres, qui fera la jonction avec le tronçon Sud de la ligne 15, à l’ouvrage de service Parc des Bruyères, situé à Courbevoie, au nord du quartier de La Défense.
Deux distinctions pour Ingérop
Deux distinctions pour Ingérop
Ingérop vient d'être récompensé à deux reprises par le Grand Prix National de l'Ingénierie pour le projet Ÿnfarm, la plus grande ferme verticale d’insectes au monde, et le projet de déconstruction de la raffinerie SRD de Dunkerque.
[EXCLU] : « Un plan de relance d’aucun secours si nos entreprises de travaux publics déposent le bilan »
[EXCLU] : « Un plan de relance d’aucun secours si nos entreprises de travaux publics déposent le bilan »
Relativement épargné, malgré l’imposition de deux confinements à quelques mois d’écart, le secteur des travaux publics en Ile-de-France s’attend pourtant à une année 2020 de désolation, très impactée par le net recul des appels d’offres publics. L’année pourrait finir sur un CA en retrait de – 20 % malgré un Grand Paris concentrant 4 milliards d’euros de chiffre. 2021 s’annonce bien plus inquiétante selon José Ramos, président de la FRTP Ile-de-France… Le sort des TP franciliens repose dans les mains des collectivités qui voudront bien investir en début d’année afin d’enrayer la chute. 
Geodesial rachète Bloc In Bloc
Geodesial rachète Bloc In Bloc
Geodesial, né du rapprochement de Geomedia et de Geomensura et spécialisé dans l’ingénierie géomatique, l’aménagement urbain, l’aménagement paysager et l’ingénierie des grandes infrastructures de transport, annonce le rachat de la société Bloc In Bloc, experte dans les nouvelles technologies au service des professionnels du BTP.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
Confs'Amiante
5 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Responsable de travaux immobiliers
- Manoeuvre de chantier
- Manoeuvre de chantier
- Chef d'équipe ferrailleur / ferrailleuse du BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.