x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

INFRASTRUCTURES TP
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

L’Aftes rassemble autour du métro

Partager :
L’Aftes rassemble autour du métro
Par V. Velez, le 21 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Les grands projets de métros, en cours ou à venir en France, ont attiré plus de 320 personnes aujourd’hui, à Lyon. « Un grand succès » a commenté Michel Deffayet, président de l’Aftes et organisateur de cette journée technique, et qui traduit surtout le dynamisme du secteur des travaux souterrains.

« Cette journée technique sur le métro est une grande réussite pour le monde des travaux sous terrains, lançait Michel Deffayet, président l’association française des tunnels et des espaces sous terrain, l’Aftes, en préambule des différentes interventions de la journée. D’autant plus qu’un tiers des 327 participants ne sont pas issus du monde de l’Aftes. » Preuve en est pour l’association que le cercle s’agrandit. Bureaux d’études, ingénierie, maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, fournisseurs, entreprises, tous les acteurs qui œuvrent dans les projets doivent de plus en plus travailler ensemble. « Des projets de métros surtout porteurs de dynamique », comme il l’a souligné, à l’heure où les nouveaux projets de tunnels n’avancent pas, la priorité étant donnée pour l’instant à l’entretien. Le métro reste alors une manne pour les travaux.

     Un secteur est en pleine activité
Michel Deffayet l’a confirmé, le secteur va bien et reste plus que jamais, porteur d’emplois. « À Lyon par exemple, souligne-til, les marchés de travaux sous terrains sont nombreux, et la tendance devrait se poursuivre dans les prochaines années. Sur le Grand Paris, où 12 tunneliers seront à l’œuvre cette année, on pourra même compter en 2021/2022, jusqu’à 22 machines de front en activité, une vraie réussite pour notre activité travaux sous terrains. »
« Dans les années passées, reprend-il, on pouvait forer jusqu’à 10 km de tunnel les bonnes années. Aujourd’hui, on compte 30 à 35 km. » Le président de l’Aftes a également souhaité rappeler dans le cadre de cette journée technique que « bien sûr il y a le volume de travaux, mais il y a aussi un certain nombre de spécificités dans tous ces projets ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
     Des spécificités sur chaque projet
Au travers des 4 grands projets de métro portés par les Métropoles de Paris, Marseille, Lyon et Toulouse, et présentés ce jour-là, l’Aftes a donc souhaité mettre en avant les spécificités de chacun d’entre eux, tout en rappelant que ce sont avant des projets urbains qui restent complexes. « Ces projets nécessitent beaucoup de préparation, de coordination de chantier, de logistique, sans oublier, et c’est un point tout aussi important, la maîtrise des effets sur les avoisinants. Car les travaux ne se limitent pas à la seule réflexion autour de l’espace sous-terrain, au creusement du tunnel, les questions d’environnement, d’exploitation et de nuisances, des matériaux excavés, de leur valorisation, sont autant de paramètres à prendre en considération » insiste Michel Deffayet.
« Dans les projets qui sont présentés aujourd’hui, il y a de l’innovation à la fois en termes d’organisation, au niveau technique, par forcément révolutionnaire. Toute une série de points qui montrent que l’on est capable de réaliser ces ouvrages complexes, et que nous avons voulu faire partager plus largement », conclut le président

Michel Deffayet, président l’Aftes lors de la journée technique, "Le métro nous appartient", organisée à Lyon.
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  La Power Road d'Eurovia

Dans le dernier numéro de BTP ça tourne, Charlotte Divet nous fait découvrir la route à énergie positive d'Eurovia.
Toutes nos vidéos
Tribune
route solaire
Veut-on vraiment accélérer la digitalisation des entreprises ?
Le sujet du marché télécoms pour les entreprises est sous les feux de l’actualité avec les remous provoqués par la situation financière très compliqué de l’opérateur Kosc.
À lire également
À Paris, l'insertion aura aussi sa place sur le chantier de la ligne 14 sud
À Paris, l'insertion aura aussi sa place sur le chantier de la ligne 14 sud
La Société du Grand Paris, la RATP, l'Etablissement Public Territorial Grand - Orly Seine Bièvre et le département du Val-de-Marne ont signé une convention actant le recours à l'emploi local et à l'insertion autour des chantiers de la ligne 14 sud.
Le tunnelier Sofia creusera le prolongement de la ligne 11 à l'Est
Le tunnelier Sofia creusera le prolongement de la ligne 11 à l'Est
La RATP vient de baptiser à Rosny-sous-Bois le tunnelier du prolongement à l'Est de la ligne 11 du métro parisien. Prénommé Sofia, il sera chargé du creusement entre les futures stations La Dhuys et Serge Gainsbourg.
Téléphérique de Toulouse : dernière phase de concertation
Téléphérique de Toulouse : dernière phase de concertation
A la suite des études de conception du projet, le dossier d’Enquête Publique préalable à la déclaration d’intérêt général du projet de Téléphérique Urbain Sud vient d’être approuvé lors du Comité Syndical du 3 octobre dernier. Le projet entre donc dans sa dernière phase de concertation avec l’enquête publique prévue début 2019.
Métro lillois : Transpole fait le choix de solutions de mobilité dernier cri
Métro lillois : Transpole fait le choix de solutions de mobilité dernier cri
Exploitant du métro lillois, Transpole (filiale de Keolis) a retenu Thyssenkrupp Ascenseurs pour remplacer 53 escaliers mécaniques, en service depuis une trentaine d’années, par des appareils de dernière génération.
« Métro en vues » : le regard des étudiants sur le Grand Paris
« Métro en vues » : le regard des étudiants sur le Grand Paris
Du 1er février au 30 avril prochain, l'exposition "Métro en vues" réunit à Saint-Ouen près de 70 photographies réalisées par les étudiants de l’École nationale supérieure Louis-Lumière. Le sujet ? Les chantiers du Grand Paris Express.
Champs-Elysées-Clémenceau : Sika montre la sortie du métro
Champs-Elysées-Clémenceau : Sika montre la sortie du métro
La RATP a missionné Colas Génie Civil pour réaliser la nouvelle sortie de la station de métro Champs-Elysées-Clémenceau sur la ligne 1 parisienne. L'étanchéité est assurée par les procédés SikaProof A et SikaProof P.
Paris : orchestration en ligne 11
Paris : orchestration en ligne 11
A Mairie des Lilas, un groupement constitué de Spie Batignolles Génie Civil, de Spie Fondations et de Parenge, est chargé de creuser en méthode traditionnelle, les 250 m de tunnel entre l’atelier de maintenance (AMT) et la future station Serge Gainsbourg, prolongement de la ligne 11 du métro parisien. Etant donné l’espace restreint en sous-sol et en surface, les équipes se concentrent tour à tour sur le pré-soutènement, le creusement et le génie civil du tunnel, « pianotant » d’une extrémité à une autre. Sur le lot GC03 du prolongement de la ligne 11, pas de tunnelier, mais bien une méthode de creusement tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Pour excaver les quelque 250 m de galerie entre l’AMT et la future station Serge Gainsbourg, situés derrière le terminus à Mairie des Lilas, les équipes de Spie Batignolles s’introduisent dans le puits Calmette (9 m de diamètre) réalisé par Parenge, il y a deux ans, plongeant à 9 m d’un bâtiment en R+18. « Nous disposons d’une emprise fort restreinte de 1 000 m², explique Quentin Buda, directeur de chantier chez Spie Batignolles. Le puits de 18 m de profondeur, qui endossera plus tard le rôle de puits de ventilation, impose par ailleurs la mise en place d’un ascenseur, réduisant d’autant plus l’espace disponible. » Résultat : la mise en place d’un phasage singulier a été nécessaire. Du pré-soutènement, au génie civil, en passant par l’excavation, un seul matériel peut être descendu dans le puits par la grue à tour. « Nous avons scié le parement du rameau existant afin de créer deux ouvertures côté Serge Gainsbourg et côté AMT, ce qui nous permet de travailler en ‘pianotant’ d’un côté puis de l’autre », poursuit le responsable.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice d'engins de travaux publics
- Manoeuvre de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Conducteur / Conductrice de benne TP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.