BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneENVIRONNEMENT

CarbonWorks lève 11 M€ pour une nouvelle étape vers la capture industrielle de CO2 par microalgues

Par Bruno Mortgat. Publié le 1er mars 2022.
CarbonWorks lève 11 M€ pour une nouvelle étape vers la capture industrielle de CO2 par microalgues
Carbonworks utilise des émissions industrielles de CO2 pour cultiver des microalgues destinées aux marchés de l’agriculture et de la nutrition humaine et animale. ©Carbonworks
Newsletters gratuites
Archiver cet article
CarbonWorks a annoncé le 1er mars une levée de fonds de 11 millions d’euros. Objectif : construire un photobioréacteur de taille semi-industrielle pour convertir du CO2 en biomasse algale.
 
Carbonworks, entreprise spécialisée dans la capture et la valorisation du CO2 grâce aux microalgues, vient d’annoncer une levée de fonds de 11 M€. Outre les fondateurs Fermentalg et Suez, le tour de table a réuni BNP Paribas Principal Investments, Bpifrance, Demeter Investment Managers via son fonds Agrinnovation et Aquiti Gestion via Naco en association avec la région Nouvelle-Aquitaine.
Créée en 2021 à l’initiative de Fermentalg et Suez, CarbonWorks développe une technologie de décarbonation de l’industrie par la capture de CO2 et à sa valorisation en matières premières naturelles via la culture de microalgues par photosynthèse. Son objectif est de développer un photobioréacteur industriel capable de capter plusieurs milliers de tonnes de CO2 à la source des émissions et de produire des quantités équivalentes de biomasse algale destinées en priorité aux marchés de l’agriculture et de la nutrition humaine et animale.

Production d’un  fongicide naturel

En septembre dernier, la start-up a installé un premier démonstrateur de sa technologie sur le site de méthanisation de la société Pot-au-Pin Energie à Cestas, en Gironde. D’une capacité de 10 m3, celle-ci permet de produire un biocomposant algal pouvant être utilisé comme fongicide naturel en substitution des pesticides de synthèse, notamment pour les vignobles.
Dans la continuité de cette première phase, et grâce à sa levée de fonds, CarbonWorks va pouvoir construire, toujours à Cestas, un réacteur de taille semi-industrielle (plusieurs dizaines de m3) à l’horizon 2023.
Un triplement des effectifs est également prévu dans les 2 prochaines années pour intensifier son développement technique et commercial.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Luxo Bennes choisit l'électromobilité avec Volvo Trucks
27 juin 2022
Luxo Bennes choisit l'électromobilité avec Volvo Trucks En faisant l'acquisition d'un Volvo FE 100% électrique à batteries, Luxo Bennes devient le premier acteur du transport à utiliser un véhicule électrique dans le secteur de la collecte de déchets.Il sera principalement utilisé pour collecter les déchets sur les chantiers du BTP du Grand Paris.
29 novembre 2022
Apave acquiert ABS Consulting Apave acquiert la totalité des activités d’inspection technique d'ABS Consulting, filiale du groupe américain ABS.
Un nouveau directeur général pour l'Environnement chez Cheval
27 septembre 2022
Un nouveau directeur général pour l'Environnement chez Cheval Le Groupe Cheval accueille Benoît Lambrey qui occupera à partir du 3 octobre 2022 le poste de directeur général délégué, aux côtés de Nicolas Meffre et Véronique Degottex.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola