Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

ENVIRONNEMENT
★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Suez et Deepomatic développent une solution pour automatiser la détection des déchets non conformes dans les centres de tri

Suez et Deepomatic développent une solution pour automatiser la détection des déchets non conformes dans les centres de tri
Crédit DR
Par la rédaction, le 23 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Groupe Suez teste actuellement dans ses centres de tri londoniens, une solution de reconnaissance visuelle, s’appuyant sur l’intelligence artificielle (IA) afin d’automatiser la détection de déchets non conformes. Une solution qui s’appuie sur la technologie de reconnaissance d’image déployée par l’entreprise française Deepomatic.

Véritable accélérateur de solutions innovantes, le Digital Hub de Suez teste de nouvelles approches technologiques afin de contribuer à la transformation numérique du groupe. Dans ce cadre, le Groupe Suez s’associe à Deepomatic pour déployer une solution de reconnaissance visuelle, s’appuyant sur l’intelligence artificielle (IA) afin d’automatiser la détection de déchets non conformes dans ses deux centres de tri londoniens.

    Des arrêts d’exploitation qui coûtent cher
Lors du processus industriel de tri de déchets dans les centres, ceux jugés non conformes, du type, matelas, tubes en métal, chariots de supermarché... s’ils ne sont pas détectés et évacués de la chaîne par les opérateurs, peuvent provoquer l’arrêt automatique des machines. Chaque arrêt du processus entraîne une perte de capacité de production, de chiffre d’affaires, de revenu énergétique estimée à plus de 115 000 € en moyenne. Ces arrêts d’exploitation peuvent se produire plusieurs fois par an.

   Un Digital Hub pour developper des projets
Dispositif phare de la transformation numérique du Groupe Suez, le Digital Hub, collabore tous les 6 mois avec une business unit différente pour tester de nouvelles idées et passer à l’échelle des solutions à même d’améliorer la performance et les services fournis par le Groupe. Le Hub a déjà incubé 56 projets. La plateforme de Deepomatic a rapidement été identifiée comme une solution ad hoc, capable de proposer aux opérateurs une application d’analyse en temps réel des flux vidéos et de limiter ainsi les risques d’arrêts non programmés. Suez a collaboré avec Deepomatic pour implémenter une solution de « computer vision » en production depuis juin 2020. Elle a été déployée sur deux sites majeurs de Londres qui gèrent les déchets déposés quotidiennement par 150 camions-bennes.

     L’analyse automatique des images
La solution de Deepomatic analyse les images des caméras de surveillance et alerte les opérateurs de la potentielle présence d’un déchet non conforme dans le flux. Pour chaque détection, l’opérateur accède aux images et traite l’alerte en l’infirmant et/ou en spécifiant la nature du déchet si celui-ci est effectivement jugé non conforme, et le sort du circuit le cas échéant. « En seulement six mois de fonctionnement, le système a aidé les opérateurs à détecter plus de 80 objets non conformes, et nous avons constaté une réduction significative des arrêts d’usine sur la période », précise John Scanlon, Président-Directeur Général de Suez Recycling & Recovery UK.
« En plus de renforcer les opérateurs sur le terrain, la solution apporte de nombreuses informations sur les flux de déchets (volumes, nature, fréquence des déchets non conformes) et permet à la direction du site de prendre de meilleures décisions axées sur les données concernant ses opérations », conclut Meriem Riadi, Group Chief Digital Officer chez Suez.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  WC Loc développe ses services
Dernier numéro
N° 106
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Christophe Viant, réélu président de Federec Plastiques
Christophe Viant, réélu président de Federec Plastiques
Christophe Viant, directeur d'Acteco Recycling, a été réélu à la présidence de la filière Plastiques pour un nouveau mandat de 3 ans. Il s'agit là de son 3e mandat.
Coupures d'eau : le récit d'un combat
Coupures d'eau : le récit d'un combat
Si vous avez été émus par le film "Erin Brokovich seule contre tous" et que, plus généralement, les victoires de David contre Goliath remportent votre adhésion, alors vous pourriez craquer pour le livre « Coupures d’eau. Victoire des citoyens face aux multinationales » aux Éditions 2031.
Créteil sera la première ville à produire de l’hydrogène vert
Créteil sera la première ville à produire de l’hydrogène vert
Incinérer ses déchets pour produire de l’hydrogène, une première en France pour la ville de Créteil, proche de Paris. Le projet, baptisé « H2 Créteil », mené par Suez et le Sipperec, transformera l’électricité produite à partir de la combustion des déchets ménagers en hydrogène, par un procédé d’électrolyse.
L'éclatement en action à Fretoy-le-Château
L'éclatement en action à Fretoy-le-Château
Changer une canalisation peut se faire en creusant depuis la surface. Toutefois, quand le tracé croise plusieurs points sensibles et autres constructions diverses, le chantier peut rapidement devenir un casse-tête. La solution sans tranchée a alors tout loisir de s’imposer aisément, surtout quand les mâitres d’œuvres se montrent ouverts à variantes. À Fretoy-le-Château, c’est l’éclatement qui a été sélectionné et mis en œuvre par l’entreprise TPIP. Reportage.
Une usine de désalinisation au Sri Lanka
Une usine de désalinisation au Sri Lanka
Une des solutions pour venir à bout des problèmes d’eau potable est la désalinisation de l’eau de mer. C’est un projet de ce type qui se monte à Jaffna, au Sri Lanka, sous la férule de Suez. L’usine fournira, à terme, de l’eau potable à 300 000 habitants.
L’acquisition de Suez par Veolia approuvée
L’acquisition de Suez par Veolia approuvée
La Commission européenne vient d'autoriser le projet d’acquisition de Suez par Veolia. Prémices de la naissance d'un champion mondial de la transformation écologique.
Pourquoi la Guadeloupe a soif ? Explications
Pourquoi la Guadeloupe a soif ? Explications
Le paradoxe de la Guadeloupe c'est qu'elle a une abondante ressource en eau mais que les Guadeloupéen(ne)s en manquent cruellement. La cause de cette pénurie invivable est à chercher du côté du patrimoine dans un état catastrophique. Les fuites sont légion sur l'île aux belles eaux
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
RailTech Europe 2022
8 Mars 2022
Talents For The Planet
11 Mars 2022
AUTONOMY PARIS
16 Mars 2022
+ d'événements
Emploi
- Chef de projet BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux gros oeuvre
- Assistant(e) chargé(e) d'affaires BTPgénie climatique énerg.
- Aide-maçon / Aide-maçonne
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.