Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Suez et Deepomatic développent une solution pour automatiser la détection des déchets non conformes dans les centres de tri

Suez et Deepomatic développent une solution pour automatiser la détection des déchets non conformes dans les centres de tri
Crédit DR
Par la rédaction, le 23 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Groupe Suez teste actuellement dans ses centres de tri londoniens, une solution de reconnaissance visuelle, s’appuyant sur l’intelligence artificielle (IA) afin d’automatiser la détection de déchets non conformes. Une solution qui s’appuie sur la technologie de reconnaissance d’image déployée par l’entreprise française Deepomatic.

Véritable accélérateur de solutions innovantes, le Digital Hub de Suez teste de nouvelles approches technologiques afin de contribuer à la transformation numérique du groupe. Dans ce cadre, le Groupe Suez s’associe à Deepomatic pour déployer une solution de reconnaissance visuelle, s’appuyant sur l’intelligence artificielle (IA) afin d’automatiser la détection de déchets non conformes dans ses deux centres de tri londoniens.

    Des arrêts d’exploitation qui coûtent cher
Lors du processus industriel de tri de déchets dans les centres, ceux jugés non conformes, du type, matelas, tubes en métal, chariots de supermarché... s’ils ne sont pas détectés et évacués de la chaîne par les opérateurs, peuvent provoquer l’arrêt automatique des machines. Chaque arrêt du processus entraîne une perte de capacité de production, de chiffre d’affaires, de revenu énergétique estimée à plus de 115 000 € en moyenne. Ces arrêts d’exploitation peuvent se produire plusieurs fois par an.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
   Un Digital Hub pour developper des projets
Dispositif phare de la transformation numérique du Groupe Suez, le Digital Hub, collabore tous les 6 mois avec une business unit différente pour tester de nouvelles idées et passer à l’échelle des solutions à même d’améliorer la performance et les services fournis par le Groupe. Le Hub a déjà incubé 56 projets. La plateforme de Deepomatic a rapidement été identifiée comme une solution ad hoc, capable de proposer aux opérateurs une application d’analyse en temps réel des flux vidéos et de limiter ainsi les risques d’arrêts non programmés. Suez a collaboré avec Deepomatic pour implémenter une solution de « computer vision » en production depuis juin 2020. Elle a été déployée sur deux sites majeurs de Londres qui gèrent les déchets déposés quotidiennement par 150 camions-bennes.

     L’analyse automatique des images
La solution de Deepomatic analyse les images des caméras de surveillance et alerte les opérateurs de la potentielle présence d’un déchet non conforme dans le flux. Pour chaque détection, l’opérateur accède aux images et traite l’alerte en l’infirmant et/ou en spécifiant la nature du déchet si celui-ci est effectivement jugé non conforme, et le sort du circuit le cas échéant. « En seulement six mois de fonctionnement, le système a aidé les opérateurs à détecter plus de 80 objets non conformes, et nous avons constaté une réduction significative des arrêts d’usine sur la période », précise John Scanlon, Président-Directeur Général de Suez Recycling & Recovery UK.
« En plus de renforcer les opérateurs sur le terrain, la solution apporte de nombreuses informations sur les flux de déchets (volumes, nature, fréquence des déchets non conformes) et permet à la direction du site de prendre de meilleures décisions axées sur les données concernant ses opérations », conclut Meriem Riadi, Group Chief Digital Officer chez Suez.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
JCB : « On se doit d'avoir une gamme complète : notre distribution y est adaptée »
JCB : « On se doit d'avoir une gamme complète : notre distribution y est adaptée »
JCB affronte stoïquement la tempête. Malgré une forte baisse de ses ventes de machines, un nouveau modèle de chariot télescopique prévu pour le printemps 2021, et le coup de pouce des collectivités en plein virage « green », devraient à minima permettre au constructeur d’étoffer son carnet de commandes, déjà quasi similaire à 2019.
Assainissement collectif : les enjeux des micropolluants
Assainissement collectif : les enjeux des micropolluants
Les progrès effectués ces dernières années dans le traitement des eaux usées sont spectaculaires et permettent aux activités humaines d’avoir un impact limité sur le milieu naturel. Toutefois, il reste une catégorie de polluants à laquelle il va falloir rapidement s’attaquer : les micropolluants.
L'assainissement, une ligne de défense sanitaire
L'assainissement, une ligne de défense sanitaire
Cela fait plus de 80 ans que la Fédération Professionnelle des Entreprises de l’Eau (FP2E) veille aux intérêts d’entreprises de l’eau et de l’assainissement comme Veolia, Saur ou Suez,  Aqualter ou encore Sogedo. Nous avons rencontré Tristan Mathieu, le délégué général de la FP2E pour savoir comment le secteur s’est comporté face à la crise du Covid-19
Bouygues lance une opération zéro déchet ultime sur un chantier
Bouygues lance une opération zéro déchet ultime sur un chantier
Sur l’un de ses chantiers de rénovation situé à Neuilly-sur-Seine, Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Rénovation Privée a lancé l’opération “chantier zéro déchet ultime”. Une mission confiée à Suez, ou plutôt à l’homme vert de Suez, en charge de la gestion et du tri des déchets sur le chantier, où l’objectif est d’atteindre 100 % de ces déchets valorisés.
Bordeaux renforce la sécurité sur ses sites de production d’eau potable
Bordeaux renforce la sécurité sur ses sites de production d’eau potable
Les sites de production d’eau potable sont des infrastructures sensibles en matière de sécurité. Pour renforcer la sécurité des accès à ses sites d'approvisionnement exploités par Suez Eau France, la Métropôle de Bordeaux a choisi de mettre en place le système de contrôle d’accès électronique proposé par Abloy.
Attribution du marché global du 2e téléphérique dyonisien
Attribution du marché global du 2e téléphérique dyonisien
La Cinor, l’autorité organisatrice des mobilités du nord de la Réunion, a choisi le groupement Payenke piloté par MND pour concevoir, construire et assurer la maintenance du futur téléphérique urbain de Saint-Denis, chef-lieu de l’île de La Réunion, qui ouvrira au public en 2023.
Créteil sera la première ville à produire de l’hydrogène vert
Créteil sera la première ville à produire de l’hydrogène vert
Incinérer ses déchets pour produire de l’hydrogène, une première en France pour la ville de Créteil, proche de Paris. Le projet, baptisé « H2 Créteil », mené par Suez et le Sipperec, transformera l’électricité produite à partir de la combustion des déchets ménagers en hydrogène, par un procédé d’électrolyse.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.