Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

La chaleur des eaux usées de piscine se récupère

Partager :
La chaleur des eaux usées de piscine se récupère
Par A.B., le 13 décembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
EHTech, une entreprise toulousaine, a mis au point Obox P, un dispositif capable de récupérer jusqu’à 80 % de la chaleur des eaux des bassins.

La réglementation impose aux piscines de renouveler au moins 30 litres d’eau par baigneur. Souvent, ce chiffre oscille en 50 et 80 litres. Cette eau, qui rejoint les égouts, se trouve à une température de 27 °C. Pour récupérer cette chaleur, EHTech a mis au point Obox P. Les eaux des piscines étant très chargées en chlore, il a fallu développer des équipements spéciaux mettant en œuvre des éléments en nickel et en titane mais aussi capables d’éliminer les nombreuses impuretés, notamment des graisses, grâce à un nettoyage régulier de l’échangeur.

Obox P fonctionne de façon autonome et, grâce à une partie communicante, la température et le débit sont mesurés chaque seconde, délivrant au gestionnaire de l’établissement de loisir et à EHTech un historique des événements.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Rentable en trois à six ans

EH Tech annonce un retour sur investissement de trois à six ans, sur une base de 10 000 à 20 000 euros de dépense initiale, auquel s’ajoutent depuis le mois d’octobre 2018 des certificats d’économie d’énergie (CEE) versés aux installeurs, réduisant le montant de la facture.

Obox P est un dispositif compact, qui trouve facilement sa place dans les installations existantes. Il a été posé en octobre 2017 à la piscine Alex-Jany, à Toulouse (31). Avec 200 000 baigneurs reçus par an, le gestionnaire de l’établissement, Toulouse Métropole, devait renouveler 6300 m3 d’eau froide, soit une charge annuelle de 5 000 à 10 000 euros. « L’installation de l’Obox P a été réalisée en trois jours et l’alimentation en eau froide coupée seulement 30 minutes », précise EHTech.

Crédit photo : AB / EM
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Des quais modulaires en béton préfabriqué pour les déchèteries
Des quais modulaires en béton préfabriqué pour les déchèteries
L'entreprise basque Agec commercialise des quais modulaires en béton préfabriqué pour les déchetteries et les recycleries. Une solution innovante – et brevetée – adaptée aux contraintes des exploitants et vertueuse sur le plan environnemental.
Les Paysagistes Français : « Etre autonome en recyclage de déchets verts, c’est très compliqué »
Les Paysagistes Français : « Etre autonome en recyclage de déchets verts, c’est très compliqué »
A l'occasion du salon Paysalia, qui se tient cette semaine à Lyon-Eurexpo, nous sommes allés à la rencontre des Paysagistes Français, une entreprise iséroise dirigée par Raphaël Berthet, Bertrand Beroud et Nicolas Lovera. Ils nous expliquent quels défis ils doivent affronter pour développer leur activité.
Seine-Port rejoint le Sedif
Seine-Port rejoint le Sedif
La ville de Seine-Port, en Seine-et-Marne, est la 151e commune à rejoindre le Syndicat des eaux d’Île-de-France.
Alexandre Roesch, SER : « Les objectifs de la PPE sont trop bas par rapport à la réalité du terrain »
Alexandre Roesch, SER : « Les objectifs de la PPE sont trop bas par rapport à la réalité du terrain »
En attendant la publication du panorama 2019 du gaz renouvelable, courant février, Alexandre Roesch, délégué général du Syndicat des énergies renouvelables (SER), nous a accordé une interview pour évoquer les grandes tendances de ce secteur en plein boom.
Bruno Corrieu, DG adjoint d'Océan : « Le respect de l’environnement revêt une importance majeure dans notre activité »
Bruno Corrieu, DG adjoint d'Océan : « Le respect de l’environnement revêt une importance majeure dans notre activité »
Pour Mat Environnement, Bruno Corrieu, directeur général adjoint de la société nimoise Océan, évoque la démarche environnementale de son entreprise spécialisée dans la collecte des déchets et l'entretien de la voirie.
Une stratégie pour l’eau à l’IFAT 2020
Une stratégie pour l’eau à l’IFAT 2020
IFAT 2020 fera la part belle aux technologies de l'eau et des eaux usées. En plus des processus traditionnels de traitement, de distribution et de dépollution, l'industrie doit relever d'autres défis, du changement climatique, aux micropolluants, en passant par la transition numérique.
Le salon IFAT adopte un code de bonne conduite pour soigner son empreinte carbone
Le salon IFAT adopte un code de bonne conduite pour soigner son empreinte carbone
Organisé à Munich du 4 au 8 mai 2020, l’IFAT, plus grand salon mondial consacré aux technologies environnementales, s’est doté d’un code de bonne conduite pour améliorer un peu plus son empreinte carbone. Il faut dire qu’en cinq jours, les 3 300 exposants accueilleront 145 000 visiteurs en provenance de 160 pays différents sur une surface de 270 000 m².
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Technicien / Technicienne d'études BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.