Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Rouen : nouvelle étape dans la rénovation de la flèche de la cathédrale
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Rouen : nouvelle étape dans la rénovation de la flèche de la cathédrale

PUBLIÉ LE 5 AVRIL 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Rouen : nouvelle étape dans la rénovation de la flèche de la cathédrale
Cette année marque le début de la huitième année de rénovation de la flèche de la Cathédrale de Rouen (76), avec le lancement de sa cinquième phase de travaux.

Cette étape se concentre sur la restauration de la flèche, située entre 103 et 125 mètres de hauteur. Tubesca-Comabi, qui intervient sur le chantier depuis 2016, a débuté le 19 février dernier le montage de l’échafaudage, qui s’étalera sur une durée d’un mois. Cela symbolise le début de douze mois de travaux intensifs visant à redonner toute sa splendeur à la flèche en fonte de fer. La Cathédrale Notre-Dame de Rouen (76) est un monument du XIIe siècle. Depuis le début des travaux de rénovation en 2016, Tubesca-Comabi, en collaboration avec l’entreprise Lanfry, intervient sur le volet échafaudage du chantier. Pour assurer le succès de cette restauration à des hauteurs considérables, une solution d’échafaudage de 152 mètres a été prévue dans le cadre de ce projet. Cette nouvelle et 5e phase sera dédiée au décapage de la structure en fonte de fer et à la mise en peinture méticuleuse de la flèche. Ces deux procédures permettront de protéger la flèche et d’assurer sa durabilité face aux intempéries et aux éléments extérieurs. Sur ce chantier où les conditions de travail peuvent être complexes, la protection de la santé des travailleurs est une priorité absolue. Pour cela, un sas de décontamination spécialement conçu pour le plomb sera mis en place pour éviter les risques éventuels liés à la manipulation de matériaux potentiellement toxiques et dangereux. L’échafaudage sera entièrement recouvert de bâches verticales en adaptant notre solution de parapluie. Par ailleurs, une conception particulière a été nécessaire, permettant d’assurer de manière durable la mise hors d’eau du chantier.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Industrie de la préfabrication Béton : une orientation à la baisse en 2024
Industrie de la préfabrication Béton : une orientation à la baisse en 2024
Plan de simplification : action !
Bâtiments intelligents, constructions durables, éco-construction comment maîtriser la performance énergétique ?
Bâtiments intelligents, constructions durables, éco-construction comment maîtriser la performance énergétique ?
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS