Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Révision de MaPrimeRénov : une première réponse encourageante à l’appel de la Capeb
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Révision de MaPrimeRénov : une première réponse encourageante à l’appel de la Capeb

PUBLIÉ LE 25 JANVIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Toute l'information de cette rubrique est dans : Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
A l’occasion de la séance des questions au gouvernement du mercredi 24 janvier 2024, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu, en réponse à la députée du Morbihan Anne Le Hénanff, et s’appuyant sur l’appel de la dernière chance de la Capeb, qui a été complété d’une lettre ouverte signée par une trentaine de partenaires de la filière, a annoncé le lancement d’un Comité de suivi de la Rénovation énergétique pour faciliter le quotidien des entreprises qui sont en première ligne pour relever le défi de la rénovation énergétique.
 
La Capeb se félicite que sa lettre ouverte ait retenue l’attention du Premier ministre, et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et de cette première réponse avec l’ouverture rapide d’une concertation des acteurs de la filière qu’elle appelait de ses vœux. Toutefois, la Capeb tient à rappeler que ce dossier de la simplification est ouvert depuis trois ans sans avancées réelles et concrètes. Elle compte donc sur l’implication personnelle de Christophe Béchu pour débloquer rapidement cette situation, et également sur Christophe Béchu pour donner une suite tout aussi favorable aux propositions qui figurent dans sa lettre ouverte et qui ne s’apparentent pas à un besoin de simplification.
 
La Capeb demande ainsi la plus grande attention de Monsieur le Ministre notamment sur les propositions suivantes :
-          Permettre des rénovations d’ampleur dans le cadre d’un parcours travaux de 3 à 5 ans, avec un dispositif d’aides bonifiées au fur et à mesure de la réalisation effective des travaux ;
-          Mettre en œuvre un dispositif de Certificat de conformité – Rénovation Énergétique, spécialement adapté aux TPE, consistant en la réalisation, en fin de chantier, d’un contrôle de conformité des travaux pour les entreprises non RGE ;
-          Permettre également aux occupants de passoires thermiques d’être aidés même en cas de réalisation de mono-gestes, compatibles avec une rénovation globale ;
-          Faciliter la création des groupements momentanés d’entreprises non solidaires et toutes autres alternatives équivalentes ;
-          Créer un prêt vert en trois clics à taux bonifié, garanti par l’État et distribué par toutes les banques pour financer le reste à charge des ménages.

 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Les artisans du bâtiment sensibilisés à la prévention des risques professionnels
Les artisans du bâtiment sensibilisés à la prévention des risques professionnels
Sites & Cités remarquables de France et la Capeb unissent leurs forces
Cycle Up boucle la boucle en Rhône-Alpes
Cycle Up boucle la boucle en Rhône-Alpes
Capeb :  L’apprentissage est une réponse aux défis du Bâtiment
Capeb : "L’apprentissage est une réponse aux défis du Bâtiment"
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
PUBLICITÉ
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS