Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Deux halles ferroviaires historiques réhabilitées aux Ardoines
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Deux halles ferroviaires historiques réhabilitées aux Ardoines

PUBLIÉ LE 4 DÉCEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Deux halles ferroviaires historiques réhabilitées aux Ardoines
Dans le cadre du concours « Inventons la Métropole du Grand Paris » de 2017, Linkcity a été désigné lauréat pour le projet pôle Gare Ardoines à Vitry-sur-Seine. En partenariat avec l’EPA ORSA, aménageur de la ZAC Gare Ardoines, Linkcity est chargé de développer 180 000 m² de bureaux, résidences, commerces et activités au pied de la nouvelle Gare du Grand Paris Express.
 
Dès à présent et en amont du projet urbain, SNCF Immobilier met à disposition deux halles ferroviaires historiques au sein du technicentre SNCF des Ardoines afin que Linkcity implante des activités productives : une recyclerie de matériaux de construction et une manufacture collaborative et solidaire pour des artisans. Un bail civil, d’une durée de 6 années, a été signé le 14 avril 2023 entre SNCF Immobilier et Linkcity pour permettre l’implantation d’activités productives sur une zone non exploitée dépendante du technicentre des Ardoines.
Cet accord porte sur deux halles voutées édifiées à partir de 1924. Ces deux nefs autrefois dédiées aux essais, vérifications et réparations électriques des trains offrent de beaux volumes avec des hauteurs allant de 12 à 15 mètres, des longueurs de 40 à 80 mètres et des largeurs de 11 à 28 mètres. Symboles de l’héritage industriel des Ardoines, les deux halles qui disposent d’une surface au sol totale d’environ 3 500 m² vont être réhabilités et reprendront vie. Le système constructif de ces halles témoigne de leur passé industriel ferroviaire : voûtes fines, pignons vitrés, verrières zénithales triangulaires, poutres horizontales servant de contreventement et de support de pont roulants. Inutilisées depuis 1995, elles trouvent avec ce projet une seconde vie au sein d’un technicentre toujours en exploitation.
Le technicentre des Ardoines est en effet, avec celui de Trappes, l’un des deux technicentres actuels de la SNCF pour la région Paris Rive gauche, et assure l’entretien des RER C.

Le renouveau de lactivité productive et industrielle sur le territoire

Le projet vise à créer un pôle d’attractivité et de développement économique catalyseur des bonnes initiatives sur le futur de la ville (réemploi de matériaux, réhabilitation de friches, bas carbone…). La ZAC Gare des Ardoines est implantée au coeur d’un territoire historiquement industriel et productif de la métropole. Une dimension portée encore aujourd’hui par la ville et l’Etablissement public territorial (EPT) Grand-Orly Seine Bièvre qui souhaitent continuer à la développer en s’appuyant sur ses atouts : ses importants pôles économiques, son écosystème riche et dynamique, et son grand potentiel de développement.

Un démonstrateur de la ville productive

A travers cette occupation temporaire, Linkcity fait de la « ville productive » un marqueur fort de son positionnement sur les projets urbains. Redonner à la ville sa dimension productive devient l’un des enjeux majeurs dans la lutte contre les crises écologique et économique. C’est pourquoi Linkcity souhaite s’appuyer sur ce projet urbain pour en faire un laboratoire de l’immobilier d’entreprise de demain. En effet, dans un contexte où l’immobilier de bureaux connait des difficultés, Linkcity a pour ambition de proposer une offre modulable et flexible, adaptée et adaptable à une grande typologie d’activités économiques, mixant ainsi des activités de services à des activités de production.

Une culture commune entre la SNCF et Linkcity

L’ambition d’animer les territoires et de faire vivre des fonciers en transition est commune à la SNCF et Linkcity. Ils sont convaincus que ce qui fait vivre un territoire, c’est son atmosphère, son animation, son ambiance et sa dimension humaine et sociale. Le choix des acteurs n’est pas neutre dans ce lieu et ce territoire historiquement productif avec des parties prenantes engagées tel que Cyneo et Make ICI qui visent respectivement à la promotion de l’économie des ressources avec le réemploi et l’artisanat local. Sur ses projets urbains Linkcity réalise de nombreuses activations de site comme Rennes Hôtel Dieu, La Maillerie à Villeneuve d’Ascq et Croix ou encore Les Fabriques à Marseille. Offrir une découverte d’un site et lancer des expérimentations en lien avec le tissu local permet d’animer et d’insuffler le vent du changement d’un site au service d’habitants, d’un territoire et de ses futurs usagers.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Une nouvelle gamme électrique chez Yanmar
Une nouvelle gamme électrique chez Yanmar
Au SIMI, la dynamique hors-site s’accélère !
Au SIMI, la dynamique hors-site s’accélère !
Saint-Denis : lancement du projet de transformation urbaine des Cathédrales du rail
Saint-Denis : lancement du projet de transformation urbaine des Cathédrales du rail
Sateba cède Stanton Precast à Tracey Concrete Limited
Sateba cède Stanton Precast à Tracey Concrete Limited
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS