CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Laval : Redman lauréat de l’appel à projet - Îlot Parvis Nord de la ZAC « Laval Grande Vitesse »
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Laval : Redman lauréat de l’appel à projet - Îlot Parvis Nord de la ZAC « Laval Grande Vitesse »

PUBLIÉ LE 1er JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Laval : Redman lauréat de l’appel à projet - Îlot Parvis Nord de la ZAC  « Laval Grande Vitesse »
Le quartier de la gare de Laval (53) se transforme et c’est pour imaginer le devenir du secteur Nord avec les habitants que la Ville de Laval et Laval Mayenne Aménagements ont lancé une concertation pendant l’année 2022. C’est l’agence Paris Île-de-France de la branche promotion du groupe Redman, opérateur immobilier engagé pour une ville inclusive et bas carbone, qui vient d’être désignée lauréate sur le site « Îlot Parvis Nord de la ZAC Laval Grande Vitesse ».
 
Avec ce projet, Redman requalifie une friche urbaine à l’entrée ferroviaire de Laval, avec une programmation mixte totalisant 8 500 m2 mêlant des logements pour les familles, une résidence pour les jeunes actifs, des commerces et activités au service de la qualité de vie des riverains et futurs habitants. Une opération originale qui concentre les savoir-faire du groupe : co-conception avec les parties prenantes, ambitions environnementales avec la réhabilitation d’un bâtiment existant, une construction neuve BBCA qui s’appuie sur le savoir-faire local et la conception de logements chaleureux. L’opération portée par le groupe Redman intègre une programmation mixte organisée autour d’une centaine de logements libres et sociaux (68 logements libres, 14 logements sociaux, 19 logements en accession sociale), d’une résidence gérée d’une trentaine de chambres, de 650 m2 de commerces qui animeront le Belvédère accessible depuis la passerelle ferroviaire et des rez-de-chaussée des bâtiments longeant la rue du Dépôt. Le projet se développera au-dessus d’un parking public et mutualisé au service des futurs habitants, des usagers de la gare et des bureaux avoisinants. Le projet a été imaginé par un groupement soudé et guidé par deux agences d’architectures Palast et Hame Architecture, La Compagnie du Paysage signe le paysage et Etamine intervient sur le volet stratégie environnementale.

Organisé autour d’un cœur d’ilot composé de 700m2 de pleine terre « du ciel à la terre », ce projet proposera un paysage verdoyant et partagé, un îlot de fraicheur à l’abri des périodes chaudes. A l’ouest du site, dans la continuité de la passerelle ferroviaire, un belvédère public prendra sa place. Plein sud, il sera animé par un commerce de proximité qui participera à l’ambiance du quartier et par une halle dédiée à de nouveaux services de proximité pour les Lavalloises et les Lavallois. Le bâtiment existant (actuelle halte de nuit) sur site sera réhabilité à 100%, valorisant ainsi le patrimoine lavallois. L’architecture des bâtiments neufs réinterprète les codes traditionnels lavallois par des toits en pente, quatre fois plus économes en carbones que des toitures plates, et des longères basses, en clin d’œil à l’identité ferroviaire du site. La Mayenne compte sur un tissu de charpentiers très dynamique qui travaillent pourtant essentiellement en dehors de la Mayenne : l’architecture de ce projet sera aussi celle de la valorisation de ces savoir-faire locaux et de la décarbonation. La façade ferroviaire neuve de 150 m qui longera les voies ferrées sera réalisée par les charpentiers mayennais et 80% des matériaux utilisés pour la réalisation de ce projet proviendront de moins de 100 km du site.
 
A ce stade, le groupement a défini des principes fondamentaux : les codes architecturaux, les équilibres programmatiques et l’ambition environnementale en accord avec la Charte de l’urbanisme durable de la Ville. C’est par la suite un véritable travail de co-construction qui s’enclenchera avec la Ville, les riverains et les futurs habitants pour notamment affiner la destination des rez-de-chaussées commerciaux. Quatre temps forts viendront rythmer le projet : des ateliers de concertation avec les riverains avant le dépôt du permis, des visites de chantiers avec les écoliers du quartier, des ateliers de co-construction du mobilier des espaces communs en partenariat avec les associations locales (Collectif R, Alternatri...) et une fête des voisins conviviale à la livraison du projet prévu début 2027.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Une thèse sur les bétons innovants récompensée
Une thèse sur les bétons innovants récompensée
Toulouse Métropole lauréat du prix Territoria 2023
Toulouse Métropole lauréat du prix Territoria 2023
Deux halles ferroviaires historiques réhabilitées aux Ardoines
Deux halles ferroviaires historiques réhabilitées aux Ardoines
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS