Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Bouygues : des bétons bas carbone pour la plus haute tour de Grèce
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Bouygues : des bétons bas carbone pour la plus haute tour de Grèce

PUBLIÉ LE 21 JUIN 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Bouygues : des bétons bas carbone pour la plus haute tour de Grèce
Bouygues Bâtiment International, filiale de Bouygues Construction, a été choisie avec son partenaire grec Intrakat pour réaliser The Riviera Tower, une tour résidentielle de 200 m de haut située à Athènes, en front de mer.
 
Conçue par le cabinet d’architectes Foster+Partners, The Riviera Tower s’inscrit dans le cadre du plus vaste programme de régénération urbaine d’Europe baptisé « The Ellenikon » et développé par Lamda Development. Ce programme vise à transformer l’ancien site de l’aéroport international d’Athènes ainsi que plusieurs terrains adjacents utilisés pendant les jeux olympiques de 2004 pour en faire une des vitrines de la Grèce du 21ème siècle, alliant respect de l’environnement et attractivité économique. Lamda Development a confié à Bouygues Bâtiment International et son partenaire Intrakat le projet ambitieux de The Riviera Tower, la plus haute tour de Grèce pour un montant global de 334 M€ (part Bouygues Bâtiment International de 200 M€). L’élégant bâtiment de 50 étages sera composé de 169 appartements de grand standing. Un accent particulier a par ailleurs été mis sur la place de la nature au sein même du bâtiment comme dans ses alentours, afin de concilier esthétique, bien-être et respect de la biodiversité. Outre les challenges de structure traditionnellement liés à la grande hauteur, il faudra répondre aux exigences esthétiques d’une tour destinée à devenir une icône tout en garantissant les standards bas-carbone les plus élevés. À ce titre, des nouvelles formulations de ciments et bétons ont déjà été développées avec des fournisseurs grecs depuis un an. Le projet vise la certification LEED Gold. Le chantier emploiera 1 000 personnes en période de pointe et permettra la création de 500 emplois locaux directs. La livraison du projet est prévue pour début 2026.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Les travaux de l'écluse de Montmacq-Cambronne-lès-Ribécourt attribués à Bouygues TP et Razel Bec
Les travaux de l'écluse de Montmacq-Cambronne-lès-Ribécourt attribués à Bouygues TP et Razel Bec
IA : Colas distingué par Datacraft
IA : Colas distingué par Datacraft
Sur l'A11, un pont peut en cacher un autre
Sur l'A11, un pont peut en cacher un autre
Clayes-sous-Bois : le quartier de l’Avre se transforme !
Clayes-sous-Bois : le quartier de l’Avre se transforme !
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS