Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Edycem accélère sa trajectoire carbone
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Edycem accélère sa trajectoire carbone

PUBLIÉ LE 12 MAI 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Edycem accélère sa trajectoire carbone
Edycem ambitionne de commercialiser à horizon 2030  90 % de bétons à empreinte carbone réduite dont 40 % de Score A et A+ .
 
Alors que près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre est émis par le secteur du bâtiment, Edycem s’engage pour une construction responsable et durable. L’indépendant du Grand Ouest prend la hauteur de l’enjeu en accélérant l’innovation. Le béton reste un matériau d’avenir et il est impératif de réduire son empreinte environnementale. Une prise de conscience que l’entreprise, orientée vers la conception et la production de solutions minérales innovantes et durables, a concrétisée dès 2015 par la signature d’une Chaire de Recherche avec l’Ecole Centrale de Nantes, marquant ainsi les premiers travaux de R&D sur les bétons à empreinte carbone réduite. Aujourd’hui, Edycem confirme et accélère sa trajectoire carbone. Sa stratégie ambitionne la démocratisation et la systématisation de l’utilisation des solutions les moins carbonées sur le plus grand nombre d’ouvrages, en commercialisant les bétons scorés C, sur l’échelle VitaScore, au prix équivalent du béton courant. Une posture qui permet d’embarquer largement son écosystème dans cette dynamique. Cette démarche Vitaliss tend ainsi à  faire du béton score C le matériau courant Edycem,  commercialiser 90 % (les 10 % restants étant des bétons spécifiques répondant à des applications impliquant une cinétique de prise très rapide) des bétons dans les scores C à A+ à horizon 2030, dont 40 % de score A et A+.  Cet engagement vise à accompagner ses clients dans les enjeux réglementaires et sociétaux, renforcés par la mise en place de la RE2020. « Depuis 2021, nous travaillons au déploiement opérationnel des bétons à empreinte carbone réduite. Initialement une gamme en marge de notre offre « classique », Vitaliss a progressivement évolué vers une démarche globale impactant l’ensemble de nos bétons prêts-à-l’emploi. En l’espace d’un an, la quasi-totalité de notre dispositif est désormais en capacité de produire du béton scoré entre C et A+ », souligne Olivier Collin, Directeur Général Edycem. La formulation des bétons selon la démarche Vitaliss permet d’atteindre des réductions d’émissions de CO2 allant de 20 à plus de 50 % par rapport aux bétons traditionnels, tout en présentant des propriétés de résistance et de durabilité au moins équivalentes. Quatre classes de réduction d’émissions de CO2 s’appuient sur le référentiel VitaScore. Ce dispositif permet d’évaluer la contribution positive à la baisse de l’empreinte carbone dans les bétons par rapport à une formule en base CEM I : Vitaliss A+ : réduit les émissions de CO2 au-delà de 50 % ; Vitaliss A : de 40 à 50 % ; Vitaliss B : de 30 à 40 % ;  Vitaliss C : de 20 à 30 %.
 
Un plan de développement pluri-annuel
 
Largement implantée dans l’Ouest, Edycem a renforcé au fil du temps son ancrage local et cette proximité avec ses clients, deux marqueurs forts de son histoire. Avec l’acquisition de trois nouvelles centrales en Aquitaine et une plateforme de négoce de granulats recyclés en 2022, l’entreprise poursuit son développement territorial tout en assurant les investissements nécessaires à la modernisation et au développement de ses sites. Afin de pouvoir élargir son offre localement, Edycem a ainsi mis en place un plan d’investissements afin de compléter l’équipement des centrales en termes de silos. Au total, six silos de 80 tonnes et un silo de 110 tonnes ont été installés, pouvant accueillir des nouveaux liants et permettant la production de bétons nouvelles générations. En parallèle, l’entreprise poursuit les investissements pour équiper son laboratoire en vue de mesurer la durabilité des nouveaux bétons formulés par approche performantielle. D’ici la fin 2023, elle s’organise afin de produire ses bétons score C sur l’ensemble de ses secteurs commerciaux. Un objectif qui lui permettra d’être proactif sur la réduction de son impact et de répondre aux besoins des clients et des donneurs d’ordre dans le cadre de la RE2020. Par ailleurs, Edycem poursuit les travaux de sa Chaire de Recherche avec l’Ecole Centrale de Nantes et accélère plus spécifiquement sur les enjeux liés à la performance carbone. Ainsi, 75 % des sujets de R&D portent sur la réduction de l’empreinte carbone. En témoignent par exemple : l’étude comportementale des bétons formulés à base de liants ternaires ; l’étude comportementale des solutions à base de liants disruptifs à moins de 350 kg eq CO2/T ;  la qualification et la quantification d’impact de l’emploi des bétons à faible empreinte carbone sur les caractéristiques d’usage des bétons ; ou encore l’approche prédictive du comportement des bétons performantiels. D’autres sujets voient le jour en 2023, à travers des synergies et des partenariats avec d’autres acteurs de l’écosystème.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Une Journée Intermat : Clap de fin
Une Journée Intermat : Clap de fin
Un nouveau président pour le Comité stratégique de filière construction
Un nouveau président pour le Comité stratégique de filière construction
Adjuvants, un rôle toujours plus essentiel
Adjuvants, un rôle toujours plus essentiel
Les solutions bas carbone, grandes gagnantes des JOP 2024 !
Les solutions bas carbone, grandes gagnantes des JOP 2024 !
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
PUBLICITÉ
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS