ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Materrup réinvente le parpaing

Par la rédaction. Publié le 6 mars 2023.
Materrup réinvente le parpaing
Signature du partenariat entre Mathieu Neuville, PDG de Materrup (à gauche) et Patxi Larrondo, PDG de Etchegintza (à droite)
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Materrup réinvente le parpaing avec l’argile des territoires : mêmes performances que le parpaing traditionnel, le local, le réemploi et le bas carbone en plus. Son industrialisation a débuté en Région Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec le fabriquant de matériaux Etchegintza.
 
Le parpaing fait partie des matériaux de construction les plus utilisés et les plus polyvalents. C’est un incontournable de la maçonnerie. Il utilisable par tous très facilement. Cependant, produit à partir de ciment conventionnel, il reste carboné. Materrup a décidé d’accompagner la transition de ce matériau en y intégrant la technologie Crosslinked Clay Cement : Materrup substitue ainsi le ciment traditionnel par son ciment d’argile non calcinée MCC1.  Le ciment MCC1 est un ciment local à base d’argile issue du réemploi. Il réduit de moitié les émissions de CO2 et les besoins en énergie, sans compromettre ni la performance ni la qualité du béton. Ce ciment d’argile est une réponse immédiate aux enjeux de la filière ciment/béton en quête de solutions moins énergivores et moins carbonées au niveau mondial. Materrup produit et fournit un ciment dédié à la préfabrication de type 42.5, local, vertueux, circulaire et performant qui répond à la montée en puissance de la RE2020. Ce ciment s’appuie sur le cadre performanciel des ciments composés de la norme NF EN197-1. Ce ciment dispose d’un Module d’Information Environnementale, couvrant son cycle de vie jusqu’à la sortie de l’usine. Le parpaing Materrup embarque avec lui la performance du ciment MCC1 et devient : local, à base d’argile des Landes ; circulaire, à base de déchets argileux ; bas carbone, à base d’argile non calcinée. Il est aussi résistant qu’un parpaing conventionnel. C’est un parpaing structurel de type B60 d’une durée de vie 100 ans. Ces performances sont certifiées par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Il bénéficie du marquage CE et est destiné à des projets de murs porteurs structurels pour logements collectifs, maisons individuelles et ERP.
 
Réduire l’impact carbone du bâtiment
 
Materrup et Etchegintza, entreprises indépendantes, partagent un ADN commun et des valeurs ancrées dans les territoires. Engagées au quotidien, les deux entreprises s’associent pour produire des parpaings à base d’argile non calcinée, en combinant le savoir-faire de Etchegintza et la technologie du ciment MCC1 de Materrup. Etchegintza, négoce de matériaux et fabriquant de produits béton, souhaite s’inscrire dans une dynamique visant à réduire son impact carbone et faire évoluer le secteur de la construction vers des modes constructifs plus respectueux de l’environnement. Cette volonté s’inscrit dans une volonté de contribuer au développement des territoires et particulièrement du Pays-Basque et des Landes. L’atout de la technologie Materrup est sa capacité à valoriser du déchet argileux : une matière locale, disponible abondamment et facilement accessible sur l’ensemble de la planète.Le ciment MCC1 est produit dans le sud des Landes et est utilisée dans l’usine de parpaing d’Etchegintza afin de proposer un parpaing local et vertueux.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
14 mars 2024
Dron Location s'installe à Caen Depuis le mois de mars 2024, Dron Location s’est officiellement implantée en Normandie avec l’ouverture d’une agence multi-matériels située à Colombelles (14) dans l’attente d’un nouveau site, actuellement en construction.
Dron Location s'installe à Caen
21 novembre 2023
Valobat : « Le retour au réemploi comme démarche de bon sens constructif » Le réemploi des produits et matériaux issus des chantiers est une pratique ancienne dans le secteur du bâtiment jusqu’au début du XXème siècle et avant l’industrialisation. Depuis une dizaine d’années, on observe son retour progressif, dans la lignée des règlementations environnementales autour de la gestion des déchets et de la préservation des ressources naturelles.
Valobat : « Le retour au réemploi comme démarche de bon sens constructif »
20 novembre 2023
L'entreprise TGM intègre le Groupe Poisson Le Groupe Poisson vient de faire l'acquisition de la société TGM (Travaux Gilbert Misiraca), implantée à Boulogne Billancourt et spécialisée dans les travaux de gros œuvre en lots séparés et de réhabilitation de station de Métro/RER.
L'entreprise TGM intègre le Groupe Poisson
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola