CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Eqiom propose des matériaux alternatifs au service de l’écoconstruction
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Eqiom propose des matériaux alternatifs au service de l’écoconstruction

PUBLIÉ LE 12 JANVIER 2023
CH. RAYNAUD
Archiver cet article
Eqiom propose des matériaux alternatifs au service de l’écoconstruction
Eqiom a lancé Ressourceo, une nouvelle offre de produits et de services conçue dans un modèle d’optimisation des ressources en valorisant notamment les déchets et leur réemploi.
 
Eqiom renforce son engagement en faveur de l’économie circulaire, en contribuant à préserver les ressources naturelles, à proposer des matériaux alternatifs au service de l’écoconstruction, et à limiter les émissions de CO2, au travers notamment d’une offre logistique optimisée, dans le respect de la réglementation en vigueur. Ainsi, Ressourceo est une marque issue de la démarche Eqiom R initiée par le groupe, qui résulte d’un travail collectif de recherche de réponses permettant d’optimiser les ressources et ce notamment, dans la production de matériaux de construction. Elle s’adresse à l’ensemble des acteurs de la construction, des travaux publics, de la déconstruction ainsi qu’aux collectivités, architectes, maîtres d’ouvrage…
 
Des solutions pour donner une seconde vie aux déblais de chantier
 
L’offre vise à préserver les ressources naturelles en valorisant les déchets et leur réemploi sur la base de cinq priorités : l’accueil et la valorisation de déblais inertes (dont déblais en dépassement de seuil) dans le cadre du réaménagement des carrières en activité, permettant de créer de nouveaux espaces post-industriels : boisements, remise en terres agricoles, zones humides ; la production de granulats recyclés destinés aux applications routières et béton ; l’incorporation de gravillons recyclés dans les unités de production de bétons prêt à l’emploi et usines de préfabrication ; la valorisation de terres polluées ; la valorisation des déchets non inertes (hors terres polluées). Après avoir été triés sur chantier, les déblais sont évacués et accueillis sur un site Eqiom. En fonction de leur nature, ils sont déchargés sur une zone dédiée. Les déblais valorisables en matières premières secondaires sont concassés puis criblés afin de constituer un nouveau gisement pour la production de granulats recyclés destinés à la fabrication de nouveaux ouvrages de travaux publics, de génie civil et de bâtiment. Cette activité permet de valoriser les déblais et de limiter la consommation de nouvelles ressources. « Après des analyses et des contrôles qualité, certains déblais de chantier peuvent également être utilisés pour le réaménagement de nos sites : création de boisement, remise en terres agricoles, zones humides, etc. », précise Camille Neuville, Cheffe d’agence Granulats Ile-de-France / Hauts de France d’Eqiom. « Préserver les ressources passe par un traitement des déchets efficace et adapté », ajoute Guillaume Crémoux, Responsable d’agence Nord-Pas-de-Calais d’Eqiom, « dans ce cadre les déchets du BTP peuvent être accueillis et valorisés sur nos sites. Cela permet de proposer une gamme contenant un maximum de matériaux issus de la valorisation, complémentaire à notre offre de solutions bétons bas carbone». Pour cela, Eqiom s’appuie sur 16 carrières accueillant des déblais inertes dans le cadre de leur réaménagement, 15 unités de production de béton prêt à l’emploi pouvant formuler des bétons incorporant des gravillons recyclés et 12 plateformes de recyclage dont celle de Gennevilliers spécialisée dans la valorisation des déchets béton.
 
Le développement de matériaux alternatifs  
 
« Nous travaillons de plus en plus sur la recherche et le développement de matériaux alternatifs comme par exemple la réintégration de sédiments de dragages fluviaux », explique Guillaume Crémoux. Autre développement en cours, avec la production de bétons drainants à base de coquilles Saint-Jacques concassées. « Plusieurs kilomètres de chaussées ont été déjà réalisés, et notamment des pistes cyclables », précise Guillaume Crémoux, « nous sommes d’ailleurs partenaires du projet européen Circle qui a pour objectif de développer une chaussée drainante en béton coulé en place à base de coproduits coquilliers, à faible impact environnemental et aux propriétés drainantes importantes. L’ajout des coproduits coquilliers par la substitution (ou le remplacement) des granulats naturels permet de réduire et préserver ces constituants (ou ressources) naturels non renouvelables ».
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
La technologie Chryso LuminTech s’enrichit de 4 nouvelles couleurs
La technologie Chryso LuminTech s’enrichit de 4 nouvelles couleurs
Plattard accompagne ses clients dans la décarbonation de leurs activités
Plattard accompagne ses clients dans la décarbonation de leurs activités
« Les matériaux minéraux dans nos vies - Construction et aménagement durables dans les territoires »
« Les matériaux minéraux dans nos vies - Construction et aménagement durables dans les territoires »
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS