Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Le choix du béton cellulaire pour la réhabilitation des bâtiments
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Le choix du béton cellulaire pour la réhabilitation des bâtiments

PUBLIÉ LE 1er JUILLET 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le choix du béton cellulaire pour la réhabilitation des bâtiments
Pour la rénovation des 5 bâtiments du quartier Baltiss à Voiron dans l’Isère, le bailleur social Pluralis Habitat a mené des travaux d’envergure dans l’objectif de donner un meilleur cadre de vie aux habitants, tout en apportant des solutions durables répondant aux enjeux environnementaux.

La loi énergie-climat, qui fixe l’objectif de neutralité carbone des bâtiments d’ici 2050, accélère la rénovation des logements énergivores en France. De nombreuses communes, comme Voiron dans l’Isère, engagent des travaux de réhabilitation de certains quartiers vieillissants en modifiant l’enveloppe thermique des bâtiments. Le béton cellulaire Ytong a été choisi pour reconstituer les allèges et les trumeaux sous ITE des 140 logements sociaux du quartier Baltiss. Construit dans les années 60, ce quartier, 2ème quartier d’habitat social de Voiron, nécessitait des travaux de réhabilitation d’envergure pour le bien-être des habitants. Sur ce projet ambitieux de rénovation énergétique, le béton cellulaire Ytong a convaincu la maîtrise d’œuvre du fait de ses qualités intrinsèques, et notamment sa légèreté : le matériau est composé à 80% d’air. En effet, pour reconstituer intégralement les allèges et les trumeaux, il a fallu trouver un matériau porteur à faible charge pour qu’il ne pèse pas trop sur la structure existante. Les solutions en béton cellulaire Ytong Verti 20 et Compact 15 répondaient parfaitement à cette légèreté recherchée par rapport à leur masse volumique. Autre atout des blocs Ytong, leurs performances thermiques qui viennent en complément de l’isolation par l’extérieur (ITE) réalisée par la suite. "Le choix des matériaux a été particulièrement important puisqu’il permettait à l’opération d’être labellisée BBC (Bâtiment Basse Consommation) par Promotelec", explique Xavier Rémy, chargé des opérations de réhabilitation au sein de Pluralis Habitat. Les solutions en béton cellulaire ont permis d’offrir un meilleur confort intérieur aux occupants des logements, car elles apportent une enveloppe performante et une bonne inertie thermique. "Si l’on se fie aux premiers retours, le confort apporté par la réhabilitation est indéniable. Les habitants bénéficient d’un vrai confort thermique. Je pense que le béton cellulaire est un matériau que l’on sera amené à réutiliser sur d’autres projets", rajoute-t-il.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Husqvarna, 1er sur le traitement du béton
Husqvarna, 1er sur le traitement du béton
Le Groupe Alphi dévoile « Le Jardin d’Edmond »
Le Groupe Alphi dévoile « Le Jardin d’Edmond »
Eqiom s’engage à proposer 50% de sa production en béton à empreinte carbone réduite
Eqiom s’engage à proposer 50% de sa production en béton à empreinte carbone réduite
Cité Administrative d’État de Lille : un campus en forme d'archipel
Cité Administrative d’État de Lille : un campus en forme d'archipel
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS