ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BÂTIMENT - GROS OEUVRE

« L’apport des fibres sur le bilan carbone des éléments béton est encore inexploité »

Par Ch. Raynaud. Publié le 1er mars 2022.
« L’apport des fibres sur le bilan carbone des éléments béton est encore inexploité »
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Le béton fibré, moins consommateur en acier, permet d’économiser de la ressource. Il permet également d’améliorer les performances techniques des ouvrages construits. Cette solution se développe de plus en plus, et en particulier dans la préfabrication béton. Nous avons interrogé Maxime Julliot, Chef de Marché Préfabrication et Basma Zouhny, Ingénieur fibres béton, MBS France (groupe MBCC).
 
Prescription Béton : Les fibres sont de plus en plus utilisées dans la préfabrication, pourquoi ? 
Maxime Julliot : Le béton fibré, que ce soit avec des fibres métalliques ou des fibres synthétiques, remplace le ferraillage classique de manière efficace et homogène. Par ailleurs, la réduction d’armatures traditionnelles va permettre de diminuer l’empreinte carbone des éléments en béton. En utilisant les fibres, on supprime 30 à 40% d’armatures via des solutions hybrides (renfort classique + fibres) ou 100% fibres. On peut ainsi gagner jusqu’à 20% de CO2 sur le bilan carbone d’un élément en béton. Ce n’est pas négligeable et ce n’est pourtant pas suffisamment mis en valeur dans une démarche bas carbone !
 
P.B. : Vous produisez des fibres macro synthétiques, quelles sont leurs principales applications ?
M.J.
 : Les principales applications du béton fibré sont les chaussées, les dallages types agricole, maison individuelle, bâtiment etc. Elles sont également beaucoup utilisée en préfabrication pour supprimer l’armature d’éléments comme les murs en L,T, des fonds de salle de bain, des murs maitrisés ou des blocks.  Les propriétés mécaniques des fibres polymères permettent le remplacement partiel ou total des renforts conventionnels et des fibres d’acier. Nos fibres MasterFiber sont extrudées à partir d’un polypropylène. Elles augmentent la ductilité et le comportement post-fissuration du béton. Leur profil ondulé assure un bon ancrage dans la matrice cimentaire. Notre approche depuis 2 ans pour nos fibres MasterFiber 236 et 246 est liée à une collaboration avec un bureau d’études agréé qui réalise le dimensionnement des éléments en béton fibré pour nos clients. Cette démarche apporte une véritable valeur ajoutée à nos produits et rassure les utilisateurs. Elle permet aussi l’instauration d’un dialogue facilité avec les bureaux de contrôle.
 
PB : Quelle pourrait être la "fibre de demain" ? 
M.J. : La fibre de demain devra avoir un impact environnemental moins fort sans nuire à ses performances. Pour l’instant, nous en sommes encore à privilégier la performance qui nous permet d’enlever un maximum d’acier afin de réduire l’empreinte carbone des éléments en béton. La fibre de demain sera celle qui permettra de supprimer 100% des aciers !
 
Les atouts des fibres macro synthétiques
Réduction des coûts de main d’oeuvre grâce à une conception plus efficace. En effet, les fibres sont intégrées dans le béton en centrale et uniformément dispersées évitant ainsi le stockage et la mise en place des treillis sur chantier.
Renforcement structurel grâce aux fibres qui peuvent remplacer partiellement ou totalement les armatures et les treillis métalliques utilisés dans différents types de structures en béton.
Réduction significative de l’empreinte carbone de la solution béton fibré grâce à l’utilisation de moins d’acier.
Amélioration de la durabilité du béton par l’utilisation des fibres qui limitent la propagation des fissures et permettent d’éviter les problèmes liés à la corrosion, notamment dans les environnements agressifs.
 
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
2 janvier 2024
Fabemi présente ses blocs béton isolants Les blocs Fabtherm Air de Fabemi disposent d’une âme en mousse isolante 100 % minérale qui renforce leurs capacités thermiques. Ils affichent ainsi une résistance thermique pouvant aller jusqu’à 1,77 m2.K/W, ce qui leur permet de rivaliser avec les autres solutions du marché, pour un impact CO2 maîtrisé.
Fabemi présente ses blocs béton isolants
17 mars 2023
Loueurs d’échafaudage, de formidables logisticiens ! La location avec ou sans montage d’échafaudage est une activité particulière qui dépend rarement des traditionnels loueurs d’équipements, d’outillage ou de machines de chantiers, les clients étant de profils et de secteurs divers. Ce marché, très concurrentiel, a ses propres majors nationaux ou régionaux, dont les noms les plus connus sont ceux des filiales de location des fabricants et distributeurs de matériel d’échafaudage. Il serait facile de réduire les loueurs d’échafaudage à de simples gestionnaires de tubes métalliques qui encaissent simplement les loyers. Ils sont avant tout de formidables logisticiens pour permettre d’offrir le meilleur service à leurs clients.
Loueurs d’échafaudage, de formidables logisticiens !
4 décembre 2023
Lyon : pose de la première pierre du programme Audessa Le coup d’envoi a été donné au un programme de régénération tertiaire exemplaire, porté par les co‑promoteurs Icade et Sogeprom, au coeur du quartier d’affaires de Lyon Part-Dieu (69).
Lyon : pose de la première pierre du programme Audessa
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola