Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

« L’apport des fibres sur le bilan carbone des éléments béton est encore inexploité »

« L’apport des fibres sur le bilan carbone des éléments béton est encore inexploité »
Par Ch. Raynaud, le 1er mars 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le béton fibré, moins consommateur en acier, permet d’économiser de la ressource. Il permet également d’améliorer les performances techniques des ouvrages construits. Cette solution se développe de plus en plus, et en particulier dans la préfabrication béton. Nous avons interrogé Maxime Julliot, Chef de Marché Préfabrication et Basma Zouhny, Ingénieur fibres béton, MBS France (groupe MBCC).
 
Prescription Béton : Les fibres sont de plus en plus utilisées dans la préfabrication, pourquoi ? 
Maxime Julliot : Le béton fibré, que ce soit avec des fibres métalliques ou des fibres synthétiques, remplace le ferraillage classique de manière efficace et homogène. Par ailleurs, la réduction d’armatures traditionnelles va permettre de diminuer l’empreinte carbone des éléments en béton. En utilisant les fibres, on supprime 30 à 40% d’armatures via des solutions hybrides (renfort classique + fibres) ou 100% fibres. On peut ainsi gagner jusqu’à 20% de CO2 sur le bilan carbone d’un élément en béton. Ce n’est pas négligeable et ce n’est pourtant pas suffisamment mis en valeur dans une démarche bas carbone !
 
P.B. : Vous produisez des fibres macro synthétiques, quelles sont leurs principales applications ?
M.J.
 : Les principales applications du béton fibré sont les chaussées, les dallages types agricole, maison individuelle, bâtiment etc. Elles sont également beaucoup utilisée en préfabrication pour supprimer l’armature d’éléments comme les murs en L,T, des fonds de salle de bain, des murs maitrisés ou des blocks.  Les propriétés mécaniques des fibres polymères permettent le remplacement partiel ou total des renforts conventionnels et des fibres d’acier. Nos fibres MasterFiber sont extrudées à partir d’un polypropylène. Elles augmentent la ductilité et le comportement post-fissuration du béton. Leur profil ondulé assure un bon ancrage dans la matrice cimentaire. Notre approche depuis 2 ans pour nos fibres MasterFiber 236 et 246 est liée à une collaboration avec un bureau d’études agréé qui réalise le dimensionnement des éléments en béton fibré pour nos clients. Cette démarche apporte une véritable valeur ajoutée à nos produits et rassure les utilisateurs. Elle permet aussi l’instauration d’un dialogue facilité avec les bureaux de contrôle.
 
PB : Quelle pourrait être la "fibre de demain" ? 
M.J. : La fibre de demain devra avoir un impact environnemental moins fort sans nuire à ses performances. Pour l’instant, nous en sommes encore à privilégier la performance qui nous permet d’enlever un maximum d’acier afin de réduire l’empreinte carbone des éléments en béton. La fibre de demain sera celle qui permettra de supprimer 100% des aciers !
 
Les atouts des fibres macro synthétiques
Réduction des coûts de main d’oeuvre grâce à une conception plus efficace. En effet, les fibres sont intégrées dans le béton en centrale et uniformément dispersées évitant ainsi le stockage et la mise en place des treillis sur chantier.
Renforcement structurel grâce aux fibres qui peuvent remplacer partiellement ou totalement les armatures et les treillis métalliques utilisés dans différents types de structures en béton.
Réduction significative de l’empreinte carbone de la solution béton fibré grâce à l’utilisation de moins d’acier.
Amélioration de la durabilité du béton par l’utilisation des fibres qui limitent la propagation des fissures et permettent d’éviter les problèmes liés à la corrosion, notamment dans les environnements agressifs.
 
 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
Deux nouveautés chez ACX
Dernier numéro
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
N° 347
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Des banches Sateco pour un ouvrage tout en rondeur
Des banches Sateco pour un ouvrage tout en rondeur
Pour la réalisation d’un château d’eau à Villefranche-D’Allier au lieu-dit Puy Chabrit en Auvergne-Rhône-Alpes, la société Ducrot en charge de ce chantier a travaillé avec le CTR 3010 et 4010 de Sateco, en hauteur 3 mètres stabilisées sur des PRM en extérieur et des passerelles P3D en intérieur.
430 tonnes de matériels Altrad pour le chantier Iter
430 tonnes de matériels Altrad pour le chantier Iter
Altrad Coffrage & Etaiement (anciennement Jalmat) participe au chantier de l'un des principaux centres de recherche du Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA) implanté à Saint-Paul-lez-Durance (13).
360design, un facilitateur pour calculer le CO2 du gros oeuvre
360design, un facilitateur pour calculer le CO2 du gros oeuvre
Lafarge France rend son outil d’écoconception du bâtiment « 360 design » compatible RE2020 et l’ouvre à tous gratuitement.
« Le véritable enjeu aujourd’hui est de définir clairement le béton bas carbone et le béton très bas carbone »
« Le véritable enjeu aujourd’hui est de définir clairement le béton bas carbone et le béton très bas carbone »
Le monde du Bâtiment est en pleine révolution avec l’arrivée des matériaux bas carbone ou décarbonés, avec en ligne de mire un objectif de neutralité carbone dans la construction pour 2050. Nous avons interrogé Christian Crémona, Directeur du pôle Ingénierie Matériaux et R&D Matériaux et Structures de Bouygues Construction sur ces questions.
Une MDT 809 pour la construction de l'accélérateur de particules FAIR en Allemagne
Une MDT 809 pour la construction de l'accélérateur de particules FAIR en Allemagne
L'Allemagne bénéficie aussi désormais de sa première MDT 809 en activité : la plus puissante grue à tour de Potain participe à la construction de l'accélérateur de particules FAIR à Darmstadt, où elle sera exploitée pendant au moins deux ans aux côtés d'une MDT 259 et de nombreuses autres grues. 
Villejuif : une opération immobilière mixte en synergie avec Gustave-Roussy
Villejuif : une opération immobilière mixte en synergie avec Gustave-Roussy
Linkcity et Brownfields ont signé le 6 juillet dernier l’acquisition du terrain avec Sadev 94, aménageur de la ZAC Campus Grand Parc, et la majorité des Véfa du lot D1b de Villejuif (94), une opération multi-produits.
KP1 lance des nouvelles solutions avec un ciment à impact carbone réduit
KP1 lance des nouvelles solutions avec un ciment à impact carbone réduit
Après le lancement en mai dernier de l’entrevous EMR, 100 % en matière recyclée, KP1 lance les nouvelles Prédalle et ThermoPrédalle - Gamme Impakt.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Juin 2022
Forum Zéro Carbone Bordeaux
30 Juin 2022
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
+ d'événements
Emploi
- Technicien(ne) d'études BTP génie climatique et énergétique
- Conducteur / Conductrice de travaux en électricité
- Manoeuvre de chantier
- Responsable HSE - Hygiène Sécurité Environnement BTP
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.