BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneBÂTIMENT - GROS OEUVRE

« L’apport des fibres sur le bilan carbone des éléments béton est encore inexploité »

Par Ch. Raynaud. Publié le 1er mars 2022.
« L’apport des fibres sur le bilan carbone des éléments béton est encore inexploité »
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Le béton fibré, moins consommateur en acier, permet d’économiser de la ressource. Il permet également d’améliorer les performances techniques des ouvrages construits. Cette solution se développe de plus en plus, et en particulier dans la préfabrication béton. Nous avons interrogé Maxime Julliot, Chef de Marché Préfabrication et Basma Zouhny, Ingénieur fibres béton, MBS France (groupe MBCC).
 
Prescription Béton : Les fibres sont de plus en plus utilisées dans la préfabrication, pourquoi ? 
Maxime Julliot : Le béton fibré, que ce soit avec des fibres métalliques ou des fibres synthétiques, remplace le ferraillage classique de manière efficace et homogène. Par ailleurs, la réduction d’armatures traditionnelles va permettre de diminuer l’empreinte carbone des éléments en béton. En utilisant les fibres, on supprime 30 à 40% d’armatures via des solutions hybrides (renfort classique + fibres) ou 100% fibres. On peut ainsi gagner jusqu’à 20% de CO2 sur le bilan carbone d’un élément en béton. Ce n’est pas négligeable et ce n’est pourtant pas suffisamment mis en valeur dans une démarche bas carbone !
 
P.B. : Vous produisez des fibres macro synthétiques, quelles sont leurs principales applications ?
M.J.
 : Les principales applications du béton fibré sont les chaussées, les dallages types agricole, maison individuelle, bâtiment etc. Elles sont également beaucoup utilisée en préfabrication pour supprimer l’armature d’éléments comme les murs en L,T, des fonds de salle de bain, des murs maitrisés ou des blocks.  Les propriétés mécaniques des fibres polymères permettent le remplacement partiel ou total des renforts conventionnels et des fibres d’acier. Nos fibres MasterFiber sont extrudées à partir d’un polypropylène. Elles augmentent la ductilité et le comportement post-fissuration du béton. Leur profil ondulé assure un bon ancrage dans la matrice cimentaire. Notre approche depuis 2 ans pour nos fibres MasterFiber 236 et 246 est liée à une collaboration avec un bureau d’études agréé qui réalise le dimensionnement des éléments en béton fibré pour nos clients. Cette démarche apporte une véritable valeur ajoutée à nos produits et rassure les utilisateurs. Elle permet aussi l’instauration d’un dialogue facilité avec les bureaux de contrôle.
 
PB : Quelle pourrait être la "fibre de demain" ? 
M.J. : La fibre de demain devra avoir un impact environnemental moins fort sans nuire à ses performances. Pour l’instant, nous en sommes encore à privilégier la performance qui nous permet d’enlever un maximum d’acier afin de réduire l’empreinte carbone des éléments en béton. La fibre de demain sera celle qui permettra de supprimer 100% des aciers !
 
Les atouts des fibres macro synthétiques
Réduction des coûts de main d’oeuvre grâce à une conception plus efficace. En effet, les fibres sont intégrées dans le béton en centrale et uniformément dispersées évitant ainsi le stockage et la mise en place des treillis sur chantier.
Renforcement structurel grâce aux fibres qui peuvent remplacer partiellement ou totalement les armatures et les treillis métalliques utilisés dans différents types de structures en béton.
Réduction significative de l’empreinte carbone de la solution béton fibré grâce à l’utilisation de moins d’acier.
Amélioration de la durabilité du béton par l’utilisation des fibres qui limitent la propagation des fissures et permettent d’éviter les problèmes liés à la corrosion, notamment dans les environnements agressifs.
 
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Industrie du béton : les promotions 2022-2023 de formation sont ouvertes
10 novembre 2022
Industrie du béton : les promotions 2022-2023 de formation sont ouvertes La Fédération de l’Industrie du Béton (FIB), avec l’appui du Cerib, en qualité de Centre de Formation qualifié et certifié, développe depuis de nombreuses années une offre de formation au service de l’Industrie du Béton, qui en cette rentrée, évolue en intégrant cinq Certificats de Qualification Professionnelle (CQP).
Quadra : un logiciel 4.0 pour des machines optimisées
10 novembre 2022
Quadra : un logiciel 4.0 pour des machines optimisées Au salon Bauma 2022 à Munich (Allemagne), la société Quadra a présenté son nouveau logiciel 4.0 capable de visualiser en direct toutes les données du système de production des blocs béton.
Eqiom nomme Christophe Bignolas Directeur Général de sa Branche Bétons
8 septembre 2021
Eqiom nomme Christophe Bignolas Directeur Général de sa Branche Bétons Eqiom vient d'annoncer la nomination de Christophe Bignolas à la Direction Générale de sa branche Bétons.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola