Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

BIM : où en est la France ?

BIM : où en est la France ?
Source : PlanRadar, 2021
Par la rédaction, le 12 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En 2013, la France était en bas du classement européen des pays ayant adopté le BIM. Huit ans plus tard, l’utilisation du BIM s’est fortement accélérée dans l’Hexagone et est aujourd’hui intégrée à plus de 35 % des projets immobiliers et plus de 50 % des projets de construction notamment chez les constructeurs les plus importants du marché. 

PlanRadar, qui développe depuis 2013 une solution de digitalisation des projets de construction et d’immobilier dans le Cloud, a étudié la dynamique d’adoption et d’utilisation du BIM dans sept pays (Grande-Bretagne, Allemagne, Pologne, France, Croatie, Autriche et Russie), en compilant les données issues des dernières études nationales menées sur le sujet.

En utilisant très tôt (dès les années 80) la technologie BIM sur ses projets de construction, le Royaume-Uni s’est imposé comme le pionnier en la matière. Ainsi, selon le bureau national des statistiques britannique, 73 % des entreprises connaissent aujourd’hui le BIM et utilisent cette technologie dans leurs projets.

Or, en 2011, seuls 13 % des promoteurs utilisaient le BIM et 43 % n’en avaient pas connaissance. Une accélération de son utilisation rendue possible par le gouvernement qui a décidé de rendre obligatoire depuis 2016 l’utilisation du niveau 2 du BIM sur tous les projets financés par l’Etat. 
 
Outre-Rhin, comme en Angleterre, environ 70 % des entreprises de construction utilisent le BIM, majoritairement au niveau 2, même si le niveau 1 est le plus répandu. Si les premiers projets BIM allemands ont été réalisés plus tardivement qu’en Angleterre, entre 2006 et 2009, le pays a su rapidement rattraper son retard grâce ici encore à des mesures gouvernementales fortes.

Dès 2015, l’utilisation du BIM est systématique dans les projets de grande envergure dont le budget est égal ou supérieur à 25 millions d’euros (ce qui concerne environ un tiers des concepteurs et des entrepreneurs en Allemagne) et est devenue obligatoire depuis 2020 pour tous les marchés publics relatifs à la construction d’infrastructures fédérales ou de bâtiments liés aux infrastructures.

En parallèle, de fortes mesures incitatives soutiennent aujourd’hui la mise en œuvre du BIM via la mise en place de projets pilotes et un soutien financier à destination des petites et moyennes entreprises.
 
France : un fort potentiel 
 
Contrairement à ses voisins, l’utilisation du BIM en France n’a pas été rendue obligatoire ni sur les projets de construction publics, ni privés. Pourtant, 35 % des promoteurs et 50 % des entreprises de constructions les plus importantes en France utilisent le BIM majoritairement à un niveau 2.

Un résultat qui s’explique notamment par un fort engagement incitatif de la part de l’Etat, qui voit dans cet outil un levier puissant de transition écologique et de réduction des coûts. Par conséquent, parmi les acteurs de la construction les plus adeptes du Building Information Modeling, on retrouve les bailleurs sociaux et les organismes directement liés à l’Etat.

Par ailleurs, lancé en 2018, la mise en œuvre du plan BIM 2022 a également permis d’accélérer la transition numérique dans la construction, en encourageant les participants à intégrer le BIM dans leurs flux de travail.

Des freins subsistent : absence d’un écosystème de confiance, incompatibilités des formats de données, absence de normalisation et manque accru de standardisation des outils et protocoles BIM, manque de compétences et difficulté d’accès aux bons outils numériques de formation , coûts d’investissement trop élevés, monopole des accès au BIM. 
 




 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
Découvrez les gammes de palonniers à ventouses ACIMEX pour le levage de vos charges lourdes
Dernier numéro
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
N° 62
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Un partenariat renforcé entre Seqens et Agarim
Un partenariat renforcé entre Seqens et Agarim
Le bailleur social Seqens, filiale d’Action Logement, et la société Agarim expert de la structuration d’opérations en démembrement de propriété, signent, pour une durée de trois ans, un partenariat stratégique avec pour objectif de développer ensemble des programmes de logements sociaux et abordables dans les zones tendues.
Le bleu de St Malo (et de Kobelco) teinté de noir
Le bleu de St Malo (et de Kobelco) teinté de noir
A St Malo, la société Sotrav met à terre d’anciens bureaux Orange voués à laisser place à du logement neuf. L’abattage est réalisé proprement au moyen d’une pelle Kobelco SK400D de couleur noire au bras de 21 m dont la flèche est articulée par 3 vérins : une spécificité unique sur le marché.
Saint-Gobain et Nexity signent un partenariat pour développer la construction bas carbone
Saint-Gobain et Nexity signent un partenariat pour développer la construction bas carbone
Saint-Gobain et Nexity viennent de signer un partenariat pour développer ensemble la construction bas carbone, pour les marchés des logements et des bureaux.
Des coffrages Paschal pour de méga-éoliennes
Des coffrages Paschal pour de méga-éoliennes
Dans le parc éolien de Nortorf II en Allemagne, 2 éoliennes de dernière génération de 6 mégawatts vont bientôt tourner. Le coffrage circulaire à poutres trapézoïdales TTR de Paschal a été utilisé pour leur construction.
Ischebeck France : une structure de coffrage mobile et articulée sur le CDG Express
Ischebeck France : une structure de coffrage mobile et articulée sur le CDG Express
Pour le projet du CDG Express, zone C, Ischebeck France fournit une solution de coffrage mobile et articulée particulièrement ingénieuse.
L’ESCT obtient le titre RNCP pour sa formation Bac +5  Manager de projets BTP
L’ESCT obtient le titre RNCP pour sa formation Bac +5 "Manager de projets BTP"
L’ESCT, l’École Supérieure de Conduite de Travaux, vient d’obtenir le titre RNCP de niveau 7 (Bac +5) pour sa formation « Manager de Projets BTP », sanctionné par France Compétences.
Démolition : les lauréats du Prix de l'Innovation du Seddre
Démolition : les lauréats du Prix de l'Innovation du Seddre
Trois lauréats issus des trois métiers phares du secteur de la déconstruction ont été récompensés à l'occasion des Trophées de l'Innovation du Seddre les 6 et 7 avril à Montpellier. 
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Assistant(e) chargé(e) d'affaires BTPgénie climatique énerg.
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.