Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Mills : « Gérer un parc d’échafaudages est un vrai métier qui ne s’improvise pas »

Mills : « Gérer un parc d’échafaudages est un vrai métier qui ne s’improvise pas »
Par Ch. Raynaud, le 24 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« Gérer un parc d’échafaudages, c’est-à-dire, le stocker, le trier, le compter et l’entretenir (nettoyage et petites réparations) est un vrai métier qui ne s’improvise pas », constate Fabrice Fay, président de Mills.

De plus en plus d’entreprises de BTP préfèrent louer leurs échafaudages plutôt que de gérer une structure logistique complexe. Il existe en échafaudage une multitude de mailles et d’accessoires,… un loueur aura l’ensemble des éléments les mieux adaptés alors que les entreprises propriétaires de matériels vont dessiner leur structure avec le matériel présent dans leur stock sans forcément optimiser leur conception. Pour ces raisons, les entreprises ont tendance à privilégier de plus en plus la location. En complément de la location, Mills proposer  également les études techniques qui sont obligatoires, les prestations de montage et de démontage et la formation. Concernant des changements dans le métier de loueur, « il existe des évolutions au niveau des études techniques car il est de plus en plus demandé d’incorporer nos structures dans le Bim », ajoute F. Fay, « nous avons fait évoluer nos compétences internes pour pouvoir répondre à ces demandes, créé l’ensemble des bibliothèques et mis au point un logiciel d’implantation automatique dans Revit ».
 
Retrouvez sur LinkedIn Christine Raynaud, rédactrice en chef de Prescription Béton.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Notre-Dame de Paris : où en est-on du chantier ?
Notre-Dame de Paris : où en est-on du chantier ?
Où en est le chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris après deux ans de travaux ? On fait un point sur le chantier. 
Locamod : « Notre politique Premium continuera avec l’activité Élévation »
Locamod : « Notre politique Premium continuera avec l’activité Élévation »
Résilient face à la crise sanitaire, Locamod finit l’année 2020 sur un bon niveau de CA. Les deux mois d’arrêt n’ont pas entravé la bonne marche des points de service chargés de servir les quelque 50 % du parc matériel restés en activité. Sur fonds de solidarité entre marques, fournisseurs et partenaires, le loueur affronte courageusement une période qui s’annonce complexe et, fidèle à ses ambitions de développement, lance une nouvelle « business unit » axée sur l’élévation. 
Everest Echafaudages signe avec Layher
Everest Echafaudages signe avec Layher
La société Everest Echafaudages, spécialisée dans la location montage d’échafaudages sur le quart sud-est de la France signe un partenariat de 5 ans avec Layher France pour le renouvellement de 50% de son parc matériel.
Ile-de-France : des échafaudages Layher pour la restauration de trois grands édifices
Ile-de-France : des échafaudages Layher pour la restauration de trois grands édifices
Layher participe actuellement à la restauration de trois édifices emblématiques : le Tribunal de Commerce, l’Église Saint-Pierre de Montrouge et la Maison d’éducation de la Légion d’Honneur.
Hussor-Erecta : « Les clients s’orientent vers des matériels performants, fiables, sécurisants, et bien placés économiquement »
Hussor-Erecta : « Les clients s’orientent vers des matériels performants, fiables, sécurisants, et bien placés économiquement »
Hussor-Erecta dispose actuellement d’un parc de 10 000 tonnes de matériel d’échafaudage de sa fabrication. Pour pouvoir satisfaire ses clients, l’industriel investit chaque année entre 500 et 1000 tonnes de matériel neuf, ce qui lui permet de proposer en permanence du matériel récent à la location.
Pantin : un échafaudage qui épouse l’Hôtel de Ville
Pantin : un échafaudage qui épouse l’Hôtel de Ville
Après le Centre Georges-Pompidou en mars dernier, c’est désormais l’Hôtel de ville de Pantin (93), édifice inscrit au rang des Monuments historiques, qui fait l’objet d’une vaste campagne de restauration de sa toiture et de sa façade.
Rénovation de l'Hôtel de ville de Pantin : un échafaudage culminant à 43 m de hauteur
Rénovation de l'Hôtel de ville de Pantin : un échafaudage culminant à 43 m de hauteur
Après le Centre Georges-Pompidou en mars dernier, c’est désormais l’Hôtel de ville de Pantin (93), édifice inscrit au rang des Monuments historiques, qui fait l’objet d’une campagne de restauration de sa toiture et de sa façade.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.